Rappels

Au moment où un lobby ne représentant rien des Français se réjouit des ennuis, auxquels il contribue activement, de deux des plus valeureux d’entre eux, et des plus français aussi — par leur pensée universaliste et leur attachement à la liberté d’expression — il me semble utile de contrer à mon modeste niveau cette propagande haineuse en reprenant ici deux exemples du discours (sérieux pour l’un, humoristique pour l’autre) de ces persécutés. À chacun de juger leur caractère “haineux”…

“Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain”, dit-on depuis fort longtemps

La chaîne YouTube de Dieudonné fermée :
le lobby sioniste jubile (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : Black Lives Matter… Provided They Don’t Show Some Sign Of Genius.

Le lobby sioniste est la véritable plaie qui pourrit tout, de la vie politique aux media en passant par l’université, et qui se considère au-dessus des lois. Certains ne veulent pas encore l’admettre, il le faudra bien pourtant pour que la situation française (et au-delà…) s’améliore.

Un lobby qui ose parler de “lutte contre la haine” alors qu’il en est la principale source — déjà par son soutien inconditionnel au seul régime politique ouvertement raciste et suprémaciste de la Terre — et qui fait croire que tous les juifs pensent comme lui, ce qui est loin d’être le cas. Pourtant, ne serait-ce pas le meilleur moyen de lutter contre la haine envers les juifs que de donner la parole à ceux qui pensent comme la majorité des humains, c’est-à-dire de façon rationnelle et éthique ?]


Ce que les sionistes, petits ou grands, ne comprennent pas et ne comprendront probablement jamais (sauf quand c’est trop tard), c’est que chaque avancée du sionisme en France (ou ailleurs) se fait au détriment de la liberté d’expression de tous les Français, ce qui fait monter l’impopularité contre ce même lobby et la popularité de ses victimes nationales. Nous sommes en France et cette occupation illégitime avec ce pouvoir anormal (si l’on se rapporte au rapport démographique de 1 % contre 99 %) est claire pour un nombre croissant de nos concitoyens.

« Suite à des pressions israéliennes, ma chaîne YouTube a été supprimée. Nous rappelant les autodafés des heures les plus sombres de l’Histoire. Plus que jamais, abonnez-vous à mon site, dernier bastion de liberté sur Internet ! Glissons-leur une quenelle ! » (Le Facebook de Dieudonné)

 

 

Oser parler de « violence » quand on soutient la politique sioniste violente et assassine du gouvernement israélien…

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →

Et surtout, profiter de cette vaine censure pour découvrir des alternatives au monopole des “grands” media.

Dieudonné répond au CRIF

[Note de l’administrateur de ce blog : à tous ceux qui ne seraient pas encore convaincus du caractère profondément nocif et pervers d’associations ultra-communautaires telles que le Club des Racistes Israélophiles de France, et de la culpabilité — souvent par lâcheté et arrivisme — de tous ceux qui cèdent à ses diktats, je propose ces quelques bases de réflexion :

Et pour élargir la vision au niveau international, ne pas manquer le documentaire en quatre parties “Lobby USA”, sous-titré en français par Orient XXI, démontrant de façon implacable les méthodes inavouables du lobby sioniste américain pour faire taire toute contestation envers Israël et ses crimes. On s’intéressera en particulier (même si tous les épisodes sont hautement instructifs) à la partie 3, “La chasse aux sorcières.”

NB : Dieudonné propose également un sondage sur la dissolution du CRIF et de l’UEJF.]


Loi Avia et auto-amnistie : c’est la panique !
(ONLI Hebdo #34 – ERFM)

[Note de l’administrateur de ce blog : le jour où la “loi Avia” prétendant lutter contre la “haine en ligne” est en lecture définitive à l’Assemblée nationale, cette émission d’ERFM est particulièrement recommandée. Où l’on se rendra vite compte de quel côté est la haine, la vraie...

Et puisque cette vidéo n’en est pas vraiment une, pour ceux qui préfèrent ne pas aller sur YouTube ou télécharger directement la piste sonore, c’est par là.]


Quand le débat est clos (Antipresse)

Jacques-Louis David, «La mort de Socrate (détail)»

Jacques-Louis David, «La mort de Socrate (détail)»

[Note de l’administrateur de ce blog : une fois de plus, je fais profiter à mes lecteurs d’un article de l’Antipresse en principe réservé aux abonnés (façon de suggérer d’en grossir les rangs).

Slobodan Despot n’a pas besoin ici de forcer le trait, tant l’époque est comique. Les futurs historiens auront bien du mal à expliquer — surtout en restant sérieux vu l’aspect grotesque de leur sujet d’étude — comment, dans un monde d’hyperconnectivité et de stockage quasi gratuit et sans limite d’information, a pu se développer une telle soif d’ignorance, y compris et même surtout parmi les cercles intellectuels dont la fonction sociale est d’entretenir le débat. Décidément, Le Tartuffe n’a pas fini d’être une œuvre visionnaire.]


par Slobodan Despot

Réchauffement climatique, minorités sexuelles, crises humanitaires… Sur un nombre croissant de sujets, le questionnement est mis sous la tutelle de la certitude imposée. Mais l’étouffement du débat, même sur des vérités «évidentes», peut entraîner des conséquences imprévues. Ou quand, à force d’avoir raison, on perd la raison.

Je côtoie Suzette Sandoz aux «Beaux parleurs» de la RTS le dimanche et j’ose affirmer qu’on y apprécie son humour et son acuité d’esprit. Ayant été un éminent professeur de droit, Mme Sandoz sait en principe ce que l’esprit critique veut dire. Sur son blog hébergé par Le Temps, elle s’est risquée à appliquer son scepticisme au dogme du réchauffement climatique induit par l’homme, en demandant un «vrai débat». Blasphème! L’espiègle retraitée a essuyé dans les colonnes du même journal l’ire de douze docteurs de la science climatique qui lui ont ordonné de se taire. «Le débat sur le CO2 est clos», décrètent-ils en invoquant l’autorité suprême, le climatocoran : les fameux rapports du GIEC.

(Je précise ici que je suis plutôt de leur côté, mais pas pour les mêmes motifs : je prône la retenue par respect pour la création, non par un réflexe pavlovien de peur, fût-il attisé par des chiffres.)

Continuer la lecture

Une perfide censure

Mise à jour du 20 mars 2020 : grâce à un de mes fidèles lecteurs, Mourad Dahami, dont je recommande le blog, j’ajoute une version sous-titrée en anglais et arabe de la vidéo de Gérard Lazare ! Un très grand merci à lui pour ce travail.

Un grand merci à Gérard Lazare, l’auteur des interviews et le réalisateur de la vidéo, pour avoir remis du contradictoire dans un “procès” qui l’a soigneusement évité, les deux témoins qui étaient présents (le professeur Christophe Oberlin et mon ami François Sebesi) ayant par exemple été interdits de parole par le CNESER. Et un grand merci également à Christophe Oberlin et Jean Bricmont pour leurs commentaires et leur soutien, ainsi qu’à François Sebesi, absent – à une image fixe près – de cette vidéo mais que les lecteurs de ce blog ont déjà pu entendre parler de cette étrange histoire dans une conversation vidéo déjà vieille de presque deux ans.

Les lecteurs désirant en savoir davantage pourront aussi lire l’entretien accordé récemment à Égalité et Réconciliation après le verdict du CNESER, voire (s’il sont du temps) le mémoire en défense produit par mon avocat lors de cette séance publique, et la décision du CNESER qui en a résulté ; deux documents qu’il sera intéressant de mettre en regard.

Continuer la lecture

1 2 3 4