La médecine et la santé publique à l’épreuve du Covid
(IHU Méditerranée-Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : il est illusoire de chercher à sortir d’une crise sans en comprendre les origines. Or beaucoup de gens, même s’ils sentent confusément que quelque chose ne tourne pas rond, pensent encore que la crise actuelle est “sanitaire”. Le mérite de l’anthropologue Jean-Dominique Michel est de démontrer à quel point elle ne l’est pas, et jusqu’où va la corruption du monde médical, y compris et surtout dans ses instances dirigeantes – agences de santé, OMS… – et ses “publications de référence” tels que le Lancet ou le British Medical Journal.

Tant que cette donnée-là n’est pas intégrée, et ses conséquences logiques déduites et admises par le plus grand nombre, inutile d’espérer une solution.]


Cadeau de déconfinement – lettre de Carole et Louis Fouché (Réinfocovid)

[Note de l’administrateur de ce blog : parce qu’il ne faut pas toujours parler des mauvaises nouvelles, voici un message d’espoir en musique qui, espérons-le, permettra de mieux “digérer” quelques révélations à venir pour ceux qui n’ont pas encore compris la véritable nature de cette crise “sanitaire”.

Je ne peux que recommander chaudement la consultation du site de Réinfocovid – et de sa chaîne YouTube, même si la censure (de YouTube) y fait rage – où l’on trouvera beaucoup d’informations utiles, et pour tous les appétits : de la très courte vidéo pédagogique pour remettre la COVID-19 dans une perspective historique (deuxième vidéo ci-dessous) aux réunions publiques du conseil scientifique indépendant, longues et documentées comme des séminaires de recherche (troisième vidéo, réunion n°4 du 29 avril 2021).

Au boulot, mais dans la joie et la bonne humeur !]


Continuer la lecture

100 000 morts, vraiment ? (Décoder l’éco)

[Note de l’administrateur de ce blog : tout est dit, et bien dit… surtout la dernière phrase.

Les données brutes ne trompent pas, contrairement à celles qui font l’objet d’un classement préalable (subjectif, donc susceptible de manipulation), et les responsables de cette tromperie doublée d’un vrai désastre devront, tôt ou tard, payer. Très cher.]


Nuremberg 2.0, les procès COVID commencent.
(Radio-Québec)

[Note de l’administrateur de ce blog : je l’ai déjà écrit, si 2020 a été l’année où tous ceux qui ont encore un esprit critique en état de marche ont été accusés de “complotisme” pour remettre en cause la version dominante de la “crise sanitaire”, 2021 sera celle où les autres sauront que les premiers avaient raison (même si, bien sûr, il ne suffit pas de contester un mensonge pour dire la vérité).

Il n’y a pas d’autre issue possible, c’est littéralement une question de vie ou de mort.]


Covid-19 : échec de l’approche occidentale
(Thierry Meyssan)

[Note de l’administrateur de ce blog : Thierry Meyssan fut immédiatement taxé de “complotisme” lorsqu’il affirma dans “L’effroyable imposture” qu’aucun avion ne s’était écrasé sur le Pentagone le 11 septembre 2001, alors que l’on aurait plutôt pu lui reprocher de n’avoir pas compris l’absence d’avions au World Trade Center.

Dans ce très intéressant article, il analyse la faillite occidentale de la réponse à la COVID-19 sous l’angle culturel, en faisant bizarrement preuve de “sous-complotisme”. Si les différences culturelles dans l’appréhension des virus dont il parle existent bel et bien, elles ne constituent cependant qu’un élément de la réponse, et il suffit de lire “COVID-19 : la grande réinitialisation” de Klaus Schwab et Thierry Malleret pour comprendre que cette crise sanitaire en grande partie provoquée est l’aubaine nécessaire à l’application d’un agenda politique totalitaire au profit de quelques-uns.

Il ne s’agit d’ailleurs même plus de complot – terme qui sous-entend le secret – mais d’une guerre ouverte d’élites auto-proclamées contre les peuples. Mais la conclusion de Thierry Meyssan reste hélas valable : “l’Occident n’est plus le centre de la Raison et de la Science”.]


L’épidémie de Covid-19 touche le monde entier, toutefois sa mortalité varie de 0,0003 % en Chine à 0,016 % aux États-Unis, c’est-à-dire plus de 50 fois plus. Cette différence peut s’expliquer par des particularités génétiques, mais surtout par des différences d’approche médicale. Elle atteste que l’Occident n’est plus le centre de la Raison et de la Science.

Il y a un an déjà, l’épidémie de la Covid-19 arrivait en Occident, via l’Italie. Aujourd’hui, nous en savons un peu plus sur ce virus, cependant, malgré les connaissances, les Occidentaux persistent à l’appréhender de manière erronée.

1- Qu’est ce qu’un virus ?

La Science est par définition universelle : elle observe et échafaude des hypothèses pour expliquer des phénomènes. Cependant elle s’exprime dans des langues et des cultures différentes qui sont sources de quiproquos lorsqu’on ne connait pas leurs spécificités.

Ainsi, les virus sont des êtres vivants selon la définition européenne de la vie, mais de simples mécanismes selon la définition anglo-saxonne de la vie. Cette différence culturelle induit des comportements chez chacun d’entre nous. Pour les Anglo-Saxons, il convient de détruire les virus, tandis que pour les Européens il s’agissait —jusqu’à l’année dernière— de s’adapter à eux.

Je ne dis pas que les uns sont supérieurs ou inférieurs aux autres, ni qu’ils sont incapables d’agir d’une manière différente de celle induite par leur culture. Je dis simplement que chacun appréhende le monde d’une manière qui lui est propre. Nous devons faire un effort pour comprendre les autres et nous n’en sommes véritablement capables que si nous sommes ouverts à cela.

Continuer la lecture sur le Réseau Voltaire →

Et pour relativiser l’aspect catastrophique actuel de l’épidémie en Europe, on pourra avec profit consulter le site euromomo dont les graphiques suivants sont extraits :

Continuer la lecture

Après la pluie – Louis Fouché (Le ciel a tout filmé)

[Note de l’administrateur de ce blog : il est bon d’équilibrer les nouvelles inquiétantes, voire révoltantes, par des moments d’espoir. Après les constats alarmants des derniers articles sur le niveau de corruption des instances médicales, médiatiques et gouvernementales, ce court portrait du Dr Louis Fouché montre que la crise “sanitaire” actuelle, si elle révèle le pire des sociétés humaines, révèle aussi le meilleur. Et ce meilleur est à la portée de tous car, comme le dit justement le Dr Fouché, les véritables héros ne sont pas dotés de super-pouvoirs mais seulement de volonté et de courage. Merci à lui pour son exemple.]


Lettre commune de Nicolas Dupont-Aignan,
François Asselineau et Florian Philippot à Olivier Véran
sur la situation sanitaire

[Note de l’administrateur de ce blog : la pyramide du mensonge finit toujours par s’effondrer. Il suffit d’être patient et de l’attaquer avec la raison et la logique.]


jeudi 7 janvier 2021

Objet :
Dupont-Aignan, Asselineau et Philippot écrivent à Véran sur les traitements anti-Covid

Nicolas Dupont-Aignan, Président de Debout La France, François Asselineau, Président de l’Union populaire républicaine et Florian Philippot, Président des Patriotes, ont envoyé le 2 janvier 2021 une lettre commune à Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé, lui demandant d’informer les Français, de façon hebdomadaire, de l’état des traitements testés et développés contre la Covid-19 dans le monde et en France.

Cette lettre commune est jointe au présent communiqué.

Cette demande correspond à l’attente de millions de Français qui constatent que le gouvernement a négligé jusqu’à présent, contrairement au bon sens, la piste des traitements prophylactiques ou thérapeutiques, qui sont nombreux et diversifiés pour tenter de contrer l’épidémie (ivermectine, azithromycine, hydroxychloroquine, nigelle, nouvel antidote annoncé par la Russie, etc.)

Cette mise à l’écart de toute recherche sur les traitements distingue malheureusement la France de bien des États étrangers qui s’en sortent mieux que nous.

Continuer la lecture (et télécharger la lettre) sur le site de l’UPR →

“Une interview surréaliste”, “De quoi ne plus donner envie aux Belges de suivre les règles”: les propos de Frank Vandenbroucke après le Comité de concertation font réagir (La Libre)

[Note de l’administrateur de ce blog : on assiste en direct à l’effondrement d’une propagande gouvernementale criminelle. C’est en Belgique, mais on a à peu près les mêmes en France. On appréciera la “stratégie du choc” parfaitement réussie à l’aune des suicides chez les petits commerçants, et on complètera le tableau avec les millions d’euros dépensés pour un médicament inefficace (en plus d’être dangereux). Et si ça ne suffit pas, le père fouettard en rajoutera une couche.

Ça commence à faire quand même beaucoup pour des “décideurs” qui décident systématiquement dans le mauvais sens… logiquement, l’incompétence seule devrait leur faire prendre des décisions au petit bonheur la chance, donc avec parfois de bons résultats. Il va donc falloir trouver une autre explication.]


Le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (sp.a), est revenu sur la raison pour laquelle les autorités avaient décidé de faire fermer les commerces non essentiels pendant un mois. Des explications qui ont fait grincer les dents de nombreuses personnes.

Interrogé à la sortie du Comité de concertation ce vendredi 27 novembre, le ministre de la Santé a tenu un discours qui a interpellé de nombreuses personnes, y compris ses partenaires de coalition. Revenant sur la décision de rouvrir les commerces non essentiels dès le 1er décembre, Frank Vandenbroucke (sp.a) a ainsi expliqué que “faire du shopping ne comportait pas vraiment de risque quand tout était bien contrôlé”. Des propos auxquels le journaliste de la VRT a immédiatement réagi, demandant dès lors pourquoi ces magasins avaient dû fermer leurs portes le 30 octobre dernier. “Parce qu’à un moment on avait besoin de prendre une décision choc, il fallait un électrochoc et cela impliquait que l’on ferme immédiatement les commerces non essentiels”, a rétorqué le ministre de la Santé, qui a également admis qu’il s’agissait d’une mesure “psychologique”.

Continuer la lecture sur La Libre

La Tribune REINFO #2 – 19/11/2020 – Avec Alexandra Henrion Caude, Olivier Soulier…

[Note de l’administrateur de ce blog : apprendre aux gens à penser par eux-mêmes, et à ne pas avoir peur, c’est forcément “complotiste” aux yeux de certains. Car de plus en plus de monde est alors capable d’identifier les véritables complots. Par exemple en se rendant compte que certains cherchent à imposer en urgence un vaccin dont on ne connaît rien des effets à long terme – en admettant qu’il soit efficace ! – alors que des traitements éprouvés existent, sans parler des méthodes naturelles de prévention par renforcement de l’immunité via l’alimentation et l’hygiène de vie.

Retrouvez d’autres analyses sur Reinfocovid.fr.]


1 2