Bilan 2020 (Pr. Raoult – IHU Méditerranée-Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : à la fin de cette vidéo publiée le 22 décembre, Didier Raoult rappelle quelque chose de très important, en citant à l’appui la décision n°83-165 DC émise par le Conseil Constitutionnel le 20 janvier 1984. Il rappelle que “les chercheurs ont non seulement le droit, mais le devoir d’exprimer auprès du public le résultat de leurs connaissances et de leurs recherches ; c’est même la raison pour laquelle ils sont payés”.

Je suis bien évidemment en accord total avec lui – et avec le Conseil Constitutionnel – sur ce point1, et je saisis l’occasion pour rappeler ce qu’il peut coûter à un maître de conférences anonyme de rester ferme sur ces principes. Lors de la procédure disciplinaire qui m’a opposé à mon université et au cours de laquelle le président du CRIF est intervenu de façon particulièrement directe, j’ai souligné devant cette commission la nécessité de considérer toutes les implications des lois de la physique pour interpréter les événements du 11 septembre 2001 aux USA, et me suis proposé d’en exposer l’essentiel au président de mon université, qui n’a pas donné suite.

Lors de la deuxième phase de cette procédure disciplinaire devant le CNESER, j’ai réitéré cette remarque au cours de l’audition du 14 mai 2018, après avoir communiqué au CNESER le 8 mai une première version des arguments permettant de conclure à une démolition nucléaire de 3 des tours  du World Trade Center. Le rapporteur Camille Broyelle l’a d’ailleurs correctement consigné dans son rapport d’instruction, écrivant : “M. Roby affirme en effet avoir produit des écrits montrant que les tours du 11 septembre 2001 sont tombées du fait d’une explosion nucléaire sous-terraine. Cette thèse nuit aux intérêts de l’Etat d’Israël, que M. Kalifat défend. C’est pourquoi M. Kalifat serait intervenu auprès de l’Université. M. Roby demande à ce titre aux membres du CNESER de faire expertiser ses travaux et sa théorie relative aux tours jumelles.”

Lors du jugement, le 18 mars 2019, aucun membre  de la commission disciplinaire du CNESER, présidée par Mustapha Zidi, n’a cependant dit un mot ni posé une question sur ce sujet, tandis que le rapporteur Camille Broyelle semblait préoccupée de savoir si c’était bien moi qui faisait une “quenelle” sur la première photo de cette page.

À chacun de se déterminer en fonction de ses responsabilités, à être fidèle ou pas à sa mission, et à en accepter ensuite les conséquences. L’année 2020 aura été particulièrement riche en enseignements, révélant au plus grand nombre à la fois l’immense corruption systémique – ou, dans le meilleur des cas, lâcheté – de nos institutions politiques, médicales, académiques, médiatiques… et la détermination sans faille de quelques individus, dont le Pr Raoult – avec bien d’autres – fait partie, de garder une éthique professionnelle conforme à ses engagements. C’est aussi une réflexion que j’avais exposée par écrit dans un document adressé au CNESER le 18 juillet 2018, et dont il ne fut jamais débattu sur le fond.]


L’épidémie, les mutants, les visons et le traitement
(IHU Méditerranée-Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : où l’on apprend que le Danemark a “génocidé” une population de visons bien supérieure en nombre à celle de ses habitants pour cause de COVID-19. Et où l’on se réjouit que Didier Raoult traite enfin les “scientifiques d’autorité” (c’est-à-dire les non-scientifiques intrigants des allées du pouvoir) avec le mépris qu’ils méritent, et pose enfin le bon diagnostic sur cette crise pseudo-sanitaire en employant un mot à la hauteur des événements : fascisme.

Une deuxième vidéo, plus ancienne – de l’époque où l’IHU Méditerranée-Infection n’avait pas encore ses locaux tous neufs – permettra à ceux qui auraient une vision de la science polluée par la caste politico-médiatique de se nettoyer les idées.]


Continuer la lecture

Le travail de terrain plus utile que le travail de bureau
(IHU Méditerranée-Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : les scientifiques intègres sont toujours humbles, non face aux puissants ou aux médaillés de toute nature (cette “humilité”-là est en réalité une forme de lâcheté) mais face aux données. Didier Raoult ne fait pas exception à la règle, tout en ayant un vrai sens de la formule pédagogique, comme lorsqu’il déclare : “l’idée qu’il peut y avoir une courbe par pays c’est encore une idée d’andouille, c’est une idée politique”.

En complément à ses conclusions, on peut également réécouter à la suite de cette vidéo le professeur Even parler, en 2012, de l’industrie pharmaceutique, ou relire l’article sur l’unité COMETE des marins-pompiers marseillais dont le professeur Raoult vante ici les travaux.]


Continuer la lecture

Épidémies et frontières / COVID-19 et égouts (IHU Méditerranée Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : à des années-lumière des délires macronesques et véranoïdaux, car basées sur des données et des raisonnements et non dictées par un agenda politique, ces 12 minutes sont également un complément utile à l’article récemment rapporté sur l’équipe COMETE des marins-pompiers de Marseille.]


Lettre de Philippe Even à Didier Raoult à propos du Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM)

[Note de l’administrateur de ce blog : on retiendra surtout la phrase suivante :

“Ce qui est grave, ce n’est pas l’avis du CNOM, mais l’interprétation qui en est faite dans nos misérables médias.”

En effet, les media sont le problème, encore et toujours, quand ils présentent comme un avis scientifique ce qui n’est que l’émanation d’un des clubs les plus frelatés et les plus corrompus qui soient.

(source : compte twitter d’Éric Chabrière, professeur des universités)]


Didier Raoult va porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui contre l’ANSM (TV Libertés)

[Note de l’administrateur de ce blog : tant qu’il reste en France un semblant de justice, profitons-en. Les pourris paieront, un jour ou l’autre, mais le plus tôt sera le mieux pour la santé de tous.]


1 2 3 4