Covid-19 : échec de l’approche occidentale
(Thierry Meyssan)

[Note de l’administrateur de ce blog : Thierry Meyssan fut immédiatement taxé de “complotisme” lorsqu’il affirma dans “L’effroyable imposture” qu’aucun avion ne s’était écrasé sur le Pentagone le 11 septembre 2001, alors que l’on aurait plutôt pu lui reprocher de n’avoir pas compris l’absence d’avions au World Trade Center.

Dans ce très intéressant article, il analyse la faillite occidentale de la réponse à la COVID-19 sous l’angle culturel, en faisant bizarrement preuve de “sous-complotisme”. Si les différences culturelles dans l’appréhension des virus dont il parle existent bel et bien, elles ne constituent cependant qu’un élément de la réponse, et il suffit de lire “COVID-19 : la grande réinitialisation” de Klaus Schwab et Thierry Malleret pour comprendre que cette crise sanitaire en grande partie provoquée est l’aubaine nécessaire à l’application d’un agenda politique totalitaire au profit de quelques-uns.

Il ne s’agit d’ailleurs même plus de complot – terme qui sous-entend le secret – mais d’une guerre ouverte d’élites auto-proclamées contre les peuples. Mais la conclusion de Thierry Meyssan reste hélas valable : “l’Occident n’est plus le centre de la Raison et de la Science”.]


L’épidémie de Covid-19 touche le monde entier, toutefois sa mortalité varie de 0,0003 % en Chine à 0,016 % aux États-Unis, c’est-à-dire plus de 50 fois plus. Cette différence peut s’expliquer par des particularités génétiques, mais surtout par des différences d’approche médicale. Elle atteste que l’Occident n’est plus le centre de la Raison et de la Science.

Il y a un an déjà, l’épidémie de la Covid-19 arrivait en Occident, via l’Italie. Aujourd’hui, nous en savons un peu plus sur ce virus, cependant, malgré les connaissances, les Occidentaux persistent à l’appréhender de manière erronée.

1- Qu’est ce qu’un virus ?

La Science est par définition universelle : elle observe et échafaude des hypothèses pour expliquer des phénomènes. Cependant elle s’exprime dans des langues et des cultures différentes qui sont sources de quiproquos lorsqu’on ne connait pas leurs spécificités.

Ainsi, les virus sont des êtres vivants selon la définition européenne de la vie, mais de simples mécanismes selon la définition anglo-saxonne de la vie. Cette différence culturelle induit des comportements chez chacun d’entre nous. Pour les Anglo-Saxons, il convient de détruire les virus, tandis que pour les Européens il s’agissait —jusqu’à l’année dernière— de s’adapter à eux.

Je ne dis pas que les uns sont supérieurs ou inférieurs aux autres, ni qu’ils sont incapables d’agir d’une manière différente de celle induite par leur culture. Je dis simplement que chacun appréhende le monde d’une manière qui lui est propre. Nous devons faire un effort pour comprendre les autres et nous n’en sommes véritablement capables que si nous sommes ouverts à cela.

Continuer la lecture sur le Réseau Voltaire →

Et pour relativiser l’aspect catastrophique actuel de l’épidémie en Europe, on pourra avec profit consulter le site euromomo dont les graphiques suivants sont extraits :

Continuer la lecture

L’Etat belge condamné en première instance à lever toutes les mesures Covid d’ici 30 jours (France Soir)

[Note de l’administrateur de ce blog : l’étau se resserre, et c’est une bonne chose. On peut mentir à une personne tout le temps, à tout le monde de temps en temps mais pas à tout le monde tout le temps.

Les mesures apparemment absurdes – elles ont bien une logique, mais pas sanitaire – prises par le gouvernement belge comme par beaucoup de gouvernements “occidentaux”, qui n’ont aucun effet réel sur la propagation de l’épidémie de COVID-19, que par ailleurs ces mêmes gouvernements interdisent de soigner, mais ont un effet certain – et négatif – sur l’économie et sur la santé mentale des citoyens, constituent le piège dans lequel s’enferment tous seuls ces gouvernements, et qui les entraîne tout droit vers un procès de Nuremberg bis, les crimes contre l’humanité s’accumulant.

Quoi qu’on dise, il reste un semblant d’État de droit dans nos sociétés, et ces apparences à préserver interdiront au mensonge de durer éternellement, surtout dans un monde où l’information circule très vite et où il est aisé de comparer les résultats obtenus par différents pays ayant opté pour des options très différentes, voire diamétralement opposées, dans leur gestion de l’épidémie.]


L’État belge a été condamné par le tribunal de première instance à lever toutes les mesures covid sous 30 jours, écrit Maryam Benayad dans un article publié sur le site lalibre.be.  Cette décision est obtenue par une action en référé introduite par la Ligue des Droits Humains.

Le 12 mars dernier, les avocates de la Ligue des droits humains (LDH) et son équivalent flamand, la Liga voor Mensenrechten, ont plaidé devant le tribunal de première instance de Bruxelles pour après un recours introduit contre l’État belge le 22 février.

La demande de La Ligue des Droits Humains était simple, elle tenait à savoir si les mesures instaurées pour lutter contre la propagation du coronavirus et les décrets et arrêtés ministériels qui en découlent – respectent les prescrits légaux.

Ce jour, le 31 mars 2021, le tribunal a condamné l’État belge en leur donnant gain de cause.

Continuer la lecture sur France Soir →

La synergie Covid-19-vaccination augmenterait-elle
la mortalité ?
Hervé Seligmann et Haim Yativ (France Soir – BonSens)

[Note de l’administrateur de ce blog : ce “débriefing” de deux citoyens israéliens est intéressant non seulement par ce qu’on y apprend sur la réalité des effets secondaires de la vaccination anti-COVID en Israël – avec le vaccin Pfizer, et non celui récemment décrié d’AstraZeneca – mais aussi par les méthodes employées pour étouffer l’information, avec d’un côté des armées de “fact checkers” qui sont en réalité financées par de puissants lobbies à tendance eugéniste, et de l’autre de simples bénévoles qui luttent avec les moyens du bord pour alerter leurs concitoyens.

On apprendra aussi – mais qui s’en étonnera ? – qu’Israël n’en est pas à son premier coup en termes d’expériences médicales dissimulées, et que c’est la corruption des “élites” par de puissants intérêts financiers qui en est la cause. Heureusement, la détermination et l’altruisme de certains constitue encore un contre-pouvoir non négligeable.]


Les debriefings de FranceSoir sont proposés en association avec BonSens.

Nous suivons attentivement la situation en Israël, le pays qui a vacciné plus de 50% de sa population à ce jour.

Le Dr Hervé Seligmann et l’ingénieur Haim Yativ ont préparé plusieurs articles sur le site Nakim.org permettant d’avoir une autre vision des chiffres de la vaccination en Israël. Chaque jour amenant son lot de surprises. Leurs articles ont fait l’objet de beaucoup de « debunkages » ou vérification dans plusieurs pays. Ils s’évertuent à répondre à ces vérifications.

Dans ce debriefing, ils nous parlent plus particulièrement d’une de ces vérifications.

Retrouvez-le, proposé en partenariat avec BonSens :

Continuer la lecture sur France Soir →

Après la pluie – Louis Fouché (Le ciel a tout filmé)

[Note de l’administrateur de ce blog : il est bon d’équilibrer les nouvelles inquiétantes, voire révoltantes, par des moments d’espoir. Après les constats alarmants des derniers articles sur le niveau de corruption des instances médicales, médiatiques et gouvernementales, ce court portrait du Dr Louis Fouché montre que la crise “sanitaire” actuelle, si elle révèle le pire des sociétés humaines, révèle aussi le meilleur. Et ce meilleur est à la portée de tous car, comme le dit justement le Dr Fouché, les véritables héros ne sont pas dotés de super-pouvoirs mais seulement de volonté et de courage. Merci à lui pour son exemple.]


Les lendemains radieux de Klaus Schwab : plus proches du cimetière que de la Petite maison dans la prairie

C’est ce qu’on appelle un raté de communication : en voulant faire hier la promotion des mesures de confinement, en y associant des idées positives (en “pensant printemps” ?) le Forum Économique Mondial de l’inénarrable Klaus Schwab a d’une part montré que ces mesures – que l’on sait totalement inefficaces pour lutter contre une épidémie – ont sans doute un but inavoué très peu sanitaire, et d’autre part révélé l’idéal de société très “problématique” (restons polis) de leurs promoteurs.

Le tweet a depuis été effacé, mais les soldats digitaux veillent à ce que rien ne se perde…

Remarque : cette bévue a eu lieu sur le compte twitter en anglais du World Economic Forum, inutile de la chercher sur son équivalent français.

Promotion d’un monde sans vie, promu hier par le World Economic Forum et enregistré par Disclose.TV :

Tentative de récupération de la gaffe, le lendemain :

Continuer la lecture

António Guterres : l’impact de la Covid-19
sur les droits civils & politiques (ONU)

[Note de l’administrateur de ce blog : en dénonçant moult dérives autoritaires de gouvernements ayant utilisé la COVID-19 comme une aubaine pour faire avancer leur agenda politique autoritaire, le secrétaire général de l’ONU rejoint donc la cohorte mal famée des complotistes.

Le couplet “féministe” et “inclusif” arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, mais ne boudons pas notre plaisir : il est quand même rassurant de voir que le rappel des évidences n’est pas réservé aux “dissidents”.]


1 2 3 7