Covid 19 : vaccins et autopsies – Dr. Ryan Cole

[Note de l’administrateur de ce blog : on ne peut plus dire que l’on ne connaît pas les dangers de la protéine spike. Combien de victimes innocentes avant la fin de l’expérience ? Les sacrifices humains sont-ils encore au programme des civilisations se considérant les plus avancées ?]


Eric Clapton – This Has Gotta Stop

[Note de l’administrateur de ce blog : ils sont où, les artistes “engagés” ? À part Francis Lalanne en France, et certainement d’autres mais qui n’ont pas la chance d’être ou d’avoir été médiatiquement promus (n’est-ce pas Talaverra ?), c’est le calme plat, un peu comme pour les syndicats qui n’ont rien dit depuis que Macron & co. font sauter le droit du travail à la bombe H.

Mais il y a en Grande-Bretagne la légende Eric Clapton, déjà auteur en 2020 (avec Van Morrison) du remarqué Stand and Deliver où il s’opposait aux confinements et aux masques, qui récidive aujourd’hui après avoir été vacciné et en avoir beaucoup souffert (voir le quatrième couplet).]


Paroles :

This has gotta stop
Enough is enough
I can’t take this BS any longer

It’s gone far enough
If you wanna claim my soul
You’ll have to come and break down this door

I knew that something was going on wrong
When you started laying down the law

Continuer la lecture

Encore un anti-pass anti-vax obscurantiste anti-science d’extrême-droite antisémite…

[Note de l’administrateur de ce blog : ce reportage a été réalisé par Mariam Makeda Traoré de RP Medias TV, un media en ligne malien, le 14 août dernier à Blois.

Bien écouter jusqu’à la fin pour comprendre le choix de mon titre !

Note : 0,4 % de la population du Mali est actuellement entièrement vaccinée contre la COVID-19, ce qui ne l’empêche pas de faire infiniment mieux que la France en nombre de cas ou de morts par habitant pour cette nouvelle peste noire. Mais quel est son secret ?]


Efficacité de la vaccination :
Il manque plus de la moitié des décès ! (Décoder l’éco)

[Note de l’administrateur de ce blog : clair, net et précis. “Garbage in, garbage out”, comme disent les Yankees.

Il y en a encore pour croire sur parole des menteurs compulsifs multi-récidivistes ? Faudrait peut-être se réveiller un peu, au lieu de se fracasser toujours sur le même obstacle telle la mouche sur la vitre.]


Laurent Mucchielli dépublié par Mediapart : sa réaction et son article republié (France Soir)

[Note de l’administrateur de ce blog : pour ceux qui ont encore des illusions sur Mediapart. Autrefois abonné, j’ai bien vite résilié mon abonnement lorsqu’Edwy Plenel rédigea l’ignoble article mensonger et diffamatoire “Contre Dieudonné, mais sans Valls” en janvier 2014.

Hors de question pour moi de financer des collabos.

NB : l’article de Laurent Mucchielli dépublié par Mediapart s’intitule “La vaccination Covid à l’épreuve des faits. Deuxième partie : une mortalité inédite” .]


Auteurs : Laurent Mucchielli, Héléne Banoun, Emmanuelle Darles, Vincent Pavan, Amine Umlil pour FranceSoir

TRIBUNE – publié originellement le 30 juillet sur le blog de Laurent Mucchielli hébergé chez Médiapart, cet article vient d’être censuré par la rédaction du site au motif que celui-ci ne respecterait pas la charte, récemment mise à jour.

“L’expression libre d’éventuels désaccords ou divergences doit seulement respecter les règles édictées dans notre Charte de participation”  peut-on lire sur le site de Médiapart, qui ajoute que la dissonance fait la richesse de Médiapart et qui d’après le site est “le seul dans toute la presse française (sic) à permettre de le prolonger et de le discuter, de l’interpeller ou de s’en différencier“.

Enfin,on peut y lire à propos de l’article que “Non seulement les opinions et positions qu’il y exprime ne sont pas celles de Mediapart – ce que permet naturellement notre Club participatif, ouvert au débat pluraliste de nos abonné·e·s dans le respect de notre Charte de participation –, mais de plus elles vont le plus souvent à l’encontre du travail de notre rédaction sur la pandémie.”

La liberté d’expression a toujours été conditionnée au respect des principes édictés dans la loi. Chez Mediapart, elle semble devenue davantage conditionnelle encore.

Continuer la lecture sur France Soir

“Les médecins ne sont plus autorisés à remettre en question le récit politique” – Dr Charles Hoffe (France Soir)

[Note de l’administrateur de ce blog : les problèmes de coagulation semblent anormalement élevés chez les patients “vaccinés” avec les traitements expérimentaux à l’ARN messager, et nous avons déjà pu écouter le Dr Charles Hoffe en parler. Ce qu’il dit ne sera donc pas entièrement nouveau aux lecteurs de ce blog, mais il est important de le rappeler, tant le faisceau de présomptions converge vers la même (triste) réalité.]


Médecin généraliste, le docteur Charles Hoffe exerce dans petite ville au milieu de la campagne canadienne et compte tenu du lieu géographique où se trouve, il pratique également la médecine d’urgence. En mars 2021, tandis que la campagne de vaccination en est à son troisième mois, il prend connaissance de rapports inquiétants qui affluent depuis l’Europe et les Etats-Unis concernant des problèmes graves que certains patients rencontrent suite aux injections. Conscient qu’il s’agit d’un vaccin expérimental dont les conséquences à long terme sont inconnues, il soulève des questions éthiques qui gênent le milieu médical et rappelle que lorsque surviennent des accidents graves, la déontologie médicale exige la fin de l’expérience. Charles Hoffe communique ses préoccupations à ses collègues par e-mail et reçoit un avertissement de la part des autorités sanitaires locales lui expliquant qu’il est interdit de dire quoi que ce soit de négatif aux sujets de ces vaccins, même s’ils doivent provoquer des accidents.

Lorsqu’il constate de graves problèmes chez ses patients vaccinés notamment des atteintes neurologiques et pulmonaires, il en informe le responsable provincial de la santé publique auprès duquel il plaide l’arrêt de la campagne de vaccination. Il explique à une infirmière qu’une personne qui a contracté le Covid est naturellement immunisée par l’infection et n’a pas besoin de faire le vaccin. Cette prise de position lui vaut d’être accusé de détourner les gens de la vaccination, de perdre son poste d’urgentiste tandis que le collège des médecins et chirurgiens lance une enquête contre lui et l’avertit qu’il n’a pas le droit de contredire le récit officiel en matière de santé publique.

Après avoir perdu un patient et constaté des atteintes corporelles définitives chez 15 autres patients (soit 1% de sa patientèle), il lance une recherche pour essayer de comprendre ce qui peut provoquer ces accidents à la vaccination, afin de savoir comment les prendre en charge au mieux.

Continuer la lecture (et regarder la vidéo) sur France Soir →

Arrêtez le massacre !
(Dr Alain Bellaïche, gynécologue-obstétricien)

[Note de l’administrateur de ce blog : il faut le dire tout à fait clairement, la vaccination forcée d’enfants et de femmes enceintes avec des produits de thérapie génique en phase expérimentale, et dont on ignore tout des effets à long terme mais dont on connaît déjà (et commence à comprendre) certains effets graves ou létaux à court terme, est un génocide tel que défini à l’article 211-1 du Code pénal :

“Constitue un génocide le fait, en exécution d’un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d’un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d’un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l’encontre de membres de ce groupe, l’un des actes suivants :

– atteinte volontaire à la vie ;

– atteinte grave à l’intégrité physique ou psychique ;

– soumission à des conditions d’existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe ;

– mesures visant à entraver les naissances ;

– transfert forcé d’enfants.”

 
Le génocide est puni de la réclusion criminelle à perpétuité.]


Plus de 300 élus de droite et du PS saluent “le courage des décisions prises par Emmanuel Macron” (Le JDD)

[Note de l’administrateur de ce blog : c’est bien connu, les collabos ont tendance à faire du zèle jusqu’au dernier moment, pour ensuite tenter de se faire passer pour des résistants. Mais le peuple a de la mémoire.]


382 élus de différentes sensibilités, dont Christian Estrosi (ex-LR), Hubert Falco (ex-LR), Martine Vassal (LR), Jean-Luc Moudenc (LR) et François Rebsamen (PS) saluent la récente prise de parole d’Emmanuel Macron et “le courage des décisions prises”.

Voici leur tribune : Comme des millions de Français, nous, maires et responsables de collectivités territoriales, avons suivi avec attention la récente adresse à la Nation du Président de la République. Et si nos sensibilités politiques sont différentes, nos parcours divers, nous nous retrouvons tous aujourd’hui pour saluer le courage des décisions prises, la clarté du cap fixé. Sur le plan sanitaire, l’objectif de vacciner tous les Français est ambitieux mais nécessaire. Ce n’est en effet qu’en atteignant un taux de couverture vaccinale supérieur à 90% de la population que nous pourrons tourner durablement la page, retrouver une vie normale dans nos villes et dans nos villages. Mise en place de centres de vaccination, campagnes de communication : depuis le début de l’année, nous sommes en première ligne de combat. Nous serons au rendez-vous de cette nouvelle phase à la fois pour organiser la vaccination des Français qui, par millions, ont pris rendez-vous ces derniers jours et pour accompagner entrepreneurs, commerçants et responsables d’établissements publics dans la mise en place du passe sanitaire.

Continuer la lecture sur Le Journal du Dimanche du 17 juillet 2021 →

1 2 3 6