C’est parti mon qui-QUI ?! Hors-série :
Le suprémacisme blanc (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : enregistré avant la présidentielle française, ce numéro spécial démontre avec brio les manipulations oligarchiques visant à semer la haine inter-raciale sous couvert de “lutte contre le racisme” et de “progressisme”, et permet de comprendre les apparentes contradictions d’un Occident où des élites soutiennent à la fois la “société ouverte” de Soros et des bataillons à l’idéologie ouvertement nazie en Ukraine.

Comme le dit fort bien Alain Soral à 59:58, “Les suprémacistes blancs sont bien aujourd’hui les pires ennemis de la civilisation blanche, qu’on doit plutôt appeler civilisation européenne, qui est à la fois technicienne et chrétienne, c’est-à-dire rationnelle et chrétienne, ce qui est le contraire de spontanéiste et païenne.”

Et c’est au passage l’occasion de tordre le cou à la propagande mensongère qui fait d’Égalité et Réconciliation une organisation “d’ultra-droite” – il faut quelque chose de plus effrayant que “extrême-droite” – promouvant le racisme et la violence : il ne faudrait surtout pas qu’un peuple à la recherche de solutions au chaos actuel puisse en trouver de pacifiques en comprenant comment il est manipulé !]


Klaus Schwab est-il l’homme le plus dangereux du monde ?

La vidéo ci-dessous est l’œuvre de JP Sears, un humoriste américain dont j’avais déjà traduit et sous-titré une vidéo, de ma propre initiative.

Cette fois, c’est à la demande de l’association Children’s Health Defense Europe que je l’ai fait, en espérant contribuer au réveil des derniers parents qui croient encore qu’il y a (ou qu’il y a eu) une véritable crise “sanitaire”, et qui seraient prêts à soumettre leurs enfants à une injection expérimentale dont on n’a pas fini de découvrir les méfaits.

Il s’agit toujours d’une vidéo humoristique mais, contrairement à la première, elle comporte de nombreux extraits de déclarations tout à fait authentiques, et notamment du très cinglé Yuval Noah Harari, proche conseiller de Klaus Schwab et du Forum Économique Mondial.

Je recommande à tous de visionner les autres vidéos sous-titrées en français par l’association, et notamment celle de Vera Sharav, ou encore la lettre à Andrew Hill du Dr Tess Lawrie.

Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien
(É&R / Donbass Insider)

[Note de l’administrateur de ce blog : l’Empire du mensonge ne tient debout que par ses media, au mieux d’une ignorance crasse, au pire d’une complicité coupable. Il est important de mettre inlassablement en regard la propagande de guerre la plus grossière avec ce que sont capables d’écrire de véritables journalistes, et que sont capables de comprendre toutes les personnes dotées d’un minimum de bon sens.

Et aussi de rigoler un bon coup quand le hasard (ou la fainéantise des employés de la propagande…) donne de petites pépites contribuant à réveiller les endormis…]


Tout d’abord, la version officielle, celle du bombardement par les méchants Russes d’une gare bondée de civils ukrainiens :

Bien, notre devoir est fait. Nous avons d’ailleurs pêché ce tweet dans l’article du Midi Libre1 qui relatait l’évènement :

Le bilan de l’attaque de la gare de Kramatorsk s’est alourdi ce vendredi en milieu d’après-midi passant de 39 à 50 morts dont cinq enfants. Les autorités évoquent une centaine de blessés. Emmanuel Macron a qualifié cette attaque d’abominable sur Twitter.

Près de 50 personnes ont été tuées et plus de 90 autres blessées vendredi dans le bombardement de la gare de Kramatorsk, dans l’est de l’Ukraine, où se trouvaient des milliers de civils tentant de fuir la région par crainte d’une offensive russe, ont dit les autorités ukrainiennes, qui accusent l’armée russe.

« Les forces russes ont frappé la gare de Kramatorsk, (ciblant) une gare ordinaire, des gens ordinaires, il n’y avait pas de soldats là-bas », a déclaré le président ukrainien Volodimir Zelensky lors d’une intervention par visioconférence devant le Parlement finlandais.

 

Mais voilà, les journalistes habitués à se faire l’écho des dépêches AFP et du narratif gouvernemental, sont devenus de vrais tire-au-flanc. C’est pourquoi, sans vérifier ni sa source (Complotiste non citoyenne #PasseVaccinalDeLaHonte #MLP2022) ni ce qu’il disait vraiment (Missile “Totchka U” lancé par l’armée ukrainienne), ces petits soldats plumitifs du système ont relayé un tweet inattendu. Comme quoi, par le truchement du pur hasard et de leur mauvais travail, les journalistes peuvent involontairement… informer ! Mais chut, laissons cet inespéré ilot de vérité flotter dans la mare boueuse de l’article du Midi Libre :

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →

Quousque tandem ? (IHU Méditerranée-Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : renforcé par l’adversité, Didier Raoult se permet des vidéos de moins en moins strictement médicales, et pas seulement parce qu’il choisit un titre en latin.

Il enfonce ici le clou, car c’est nécessaire, sur le niveau astronomique de corruption généré par l’industrie pharmaceutique, et dresse un tableau désabusé d’une recherche médicale qui s’apparente de plus en plus à du marketing déguisé. Et il nous parle aussi de McKinsey, toujours dans les bons coups puisque très impliqué dans l’énorme scandale de la crise des opioïdes aux États-Unis.

Au final, on finit par se demander si le titre fait référence à l’épidémie, ou à la corruption de notre monde et aux activités criminelles qui en résultent…]


Hommage au professeur Luc Montagnier

Ce 22 février eurent lieu, au cimetière du Père Lachaise et au milieu d’une foule dense marquée par l’absence de tout officiel, les obsèques d’un des plus grands esprits de la science française, prix Nobel de physiologie ou médecine en 2008 avec Françoise Barré-Sinoussi, et pourtant snobé voire insulté par tous ceux qui ne retiennent de la science que la richesse matérielle ou le pouvoir qu’elle peut leur procurer.

J’ai pensé qu’une des meilleures façons de lui rendre hommage était d’inviter à voir ou revoir un documentaire sur ses activités de recherche “controversées”, comme s’obligent à les qualifier les journalistes suiveurs, portant sur ce qu’on nomme, à tort ou à raison, “la mémoire de l’eau”.

Ce documentaire date de 2014, et semble déjà appartenir à une autre ère : celle où une télévision de service public – France 5 – pouvait diffuser un reportage honnête et sans parti-pris au lieu de se faire le relais obligé des lobbies en place. C’est donc, en plus du sujet abordé, un des intérêts de ce documentaire, mais il y en a encore au moins un autre : on y entendra parler d’une technique d’amplification génique aujourd’hui célèbre, mais qui n’était connue que des spécialistes à l’époque, la technique PCR. Celle-là même qui valut à son génial inventeur, Kary Mullis – mort le 7 août 2019 d’une pneumonie en Californie – un prix Nobel de chimie, et dont il disait, à l’époque du SIDA, que son utilisation dans un but de diagnostic était des plus périlleuses car à trop la pousser on finissait par amplifier n’importe quoi, et surtout ce qui n’avait aucune importance.

Mise à jour du 24 février : hommage en vidéo de Pierre Barnérias à Luc Montagnier, sous le reportage de France 5. Où l’on constate aussi l’abîme entre le peuple de France et ses “représentants”.

Continuer la lecture

Bonjour Professeur… (La lettre du Dr Rueff)

[Note de l’administrateur de ce blog : contrairement aux apparences, l’acharnement contre le professeur Montagnier, et l’incroyable silence succédant à sa disparition, ne sont pas un signe de toute-puissance de la “médecine scientifique” qui aurait relégué aux oubliettes un chercheur devenu sénile et infréquentable, mais l’aveu d’échec de tout un système pharmaceutique en grande difficulté, sur le plan scientifique mais même sur le plan économique.

L’imposition à marche forcée d’une “vaccination” généralisée pire qu’inutile – les précurseurs en la matière montrent qu’elle devient contre-productive – et en outre très dangereuse, n’est que la victoire à la Pyrrhus d’un système arrivé dans une impasse. La corruption ne pourra pas éternellement cacher la misère.]


Chère amie, cher ami,

« Bonjour Professeur ». C’est ainsi que nous nous retrouvions avec le Professeur Luc Montagnier, le samedi matin depuis… une douzaine d’année.

Vous arriviez souvent le premier, Professeur. Vous restiez assis en silence, presque timide, au bout de la table et rien ne laissait paraître une quelconque volonté de se distinguer.

Je vous avais invité à l’automne 2009 à une réunion de l’ADNO1, qui fut tellement riche que le soir même, nous décidions de nous retrouver régulièrement.

C’est ainsi que se forma spontanément un groupe d’amis qui, plus tard, prit le nom de CHRONIMED2.

Vous aviez reçu votre prix Nobel3, un an auparavant.

À l’époque, vous aviez ce magnifique bureau au sommet d’un bâtiment de l’UNESCO, qui tenait également à notre disposition une salle de réunion.

Ainsi, environ un samedi par mois, le même cérémonial se reproduisait. Nous venions des quatre coins de la France en train ou en avion et nous nous retrouvions à l’entrée de ces bâtiments où il fallait prouver son identité, franchir des portiques de sécurité, avant de traverser de grands halls et d’arriver aux ascenseurs rouges qui nous menaient jusqu’à vous.

Oui, nous étions un groupe d’amis bientôt rejoint par diverses personnalités que je ne nommerai pas : médecins hospitaliers et en clientèle privée, chercheurs, vétérinaires, philosophes, sociologues, ingénieurs agronomes, anthropologues… Nous étions tous des « curieux de la science » avides de réfléchir et de débattre de sujets novateurs.

Continuer la lecture sur La lettre du Dr Rueff →

En plus du documentaire mentionné par le Dr Rueff dans sa lettre, on pourra en visionner ci-dessous un autre de France 5, un peu plus récent (juillet 2014), qui prouve qu’à une époque pas si lointaine, des chaînes de service public n’étaient pas de simples organes de propagande au service des lobbies les plus puissants :

Et l’on y retrouvera même un passage sur une technique d’amplification génique devenue aujourd’hui célèbre : la technique PCR

 

Prof. Norman Fenton : Les dernières données sur l’efficacité et la sécurité des vaccins au Royaume-Uni

[Note de l’administrateur de ce blog : on le sait depuis longtemps, les statistiques du COVID-19 sont l’objet de multiples manipulations. On a commencé – avant les vaccins – à gonfler énormément le nombre de “décès COVID” en incluant dans la catégorie beaucoup de simples “tests PCR positifs” morts de toute autre chose, et en “oubliant” les avertissements de l’inventeur de la méthode PCR sur les risques de sa mauvaise utilisation.

Maintenant que des vaccins sont disponibles, pour ne pas dire obligatoires, on cherche à en enjoliver les performances et à en minimiser les risques. Il faut donc être très vigilant sur des illusions statistiques qui peuvent être très subtiles, surtout lorsque les populations de vaccinés et non-vaccinés varient rapidement dans le temps, comme l’explique ici le professeur Norman Fenton de la Queen Mary University à Londres.

C’est en évitant au maximum les catégories discutables et manipulables (comme “décès COVID” et “décès hors COVID”, ou même “vacciné” et “non-vacciné”, sachant qu’un vacciné peut être classé “non-vacciné” juste après l’injection) que la vérité finira par éclater. Et elle n’est pas forcément belle à voir.

Les principales planches de la présentation du professeur Fenton sont disponibles ici (en français !). Un grand merci à l’auteur de cette traduction.]


Diminution de la gravité de la maladie lors de la première épidémie mondiale de la variante Omicron du Covid-19 dans un grand hôpital de Tshwane, en Afrique du Sud

L’année 2022 verra inéluctablement l’effondrement de la manipulation Covid-19 et en conséquence le réveil des peuples contre leurs oppresseurs. Pour une raison simple : le croisement d’une courbe descendante et d’une courbe montante.

La courbe descendante, c’est celle de la gravité d’une pandémie qui, dès le début, ne méritait même pas ce nom – elle aurait pu, et dû, être traitée avec le moyens de la médecine véritablement scientifique et n’aurait alors été qu’une grosse saison grippale de plus – mais qui avec Omicron1, le mérite encore bien moins.

La courbe montante, c’est celle des restrictions aux libertés en tout genre, de la frénésie vaccinale sans limite qui conduit même les “bons élèves”, ceux qui croient que c’est en obéissant que tout va s’arrêter, à se poser des questions voire à se révolter avec la conviction et l’énergie des derniers convertis, souvent supérieures à celles des premiers, qui parfois fatiguent à la longue.

En guise d’introduction à cette année de grand renversement, je vous propose la traduction d’un résumé d’article à paraître dans l’International Journal of Infectious Diseases (Journal International des Maladies Infectieuses), la publication médicale mensuelle à comité de lecture et en accès libre de la Société Internationale des Maladies Infectieuses (International Society of Infectious Diseases). Ce résumé est paru le 28 décembre 2021.

Il y a le temps des media, puis celui de la science, puis celui de la justice.

Continuer la lecture

Entrevue avec Geert Vanden Bossche (BAM!)

[Note de l’administrateur de ce blog : au moment où de plus en plus de monde remarque que les “vaccins” protègent mal de l’infection au SARS-CoV-2, voire “antiprotègent” (avec une efficacité négative) de plus en plus, il est utile d’écouter un des rares entretiens en français de Geert Vanden Bossche, le virologue qui semble avoir prévu ce genre de ratage depuis le début, et que les “fact-checkers” se sont bien entendu empressés de traiter de tous les noms.

Cet entretien a été publié le 23 décembre 2021 sur la chaîne YouTube de BAM! (Belgian Alternative Media). On prêtera particulièrement attention à ce qu’il dit sur la vaccination des enfants et sur les maladies auto-immunes.

Une présentation (en anglais) de Geert Vanden Bossche est disponible sur cette page, ainsi qu’un lien vers son CV détaillé.]


Bien évidemment, YouTube n’a pas mis longtemps à sévir… aucune importance ! Raison de plus pour montrer qu’on peut s’en passer.

Marie-Estelle Dupont sur la souffrance des enfants
et leur sacrifice par les adultes

[Note de l’administrateur de ce blog : une société qui ne protège pas les faibles, que ce soient les plus âgés – euthanasiés au Rivotril dès la “première vague” – mais aussi et surtout les plus jeunes qui représentent son avenir, est appelée à s’effondrer à courte échéance.

Ceux qui font subir aux enfants de telles monstruosités, en pure perte, devront un jour rendre des comptes et être mis hors d’état de nuire.

L’interview ci-dessous est un extrait de l’émission “Points de vue” du Figaro Live du 14 décembre 2021.]


1 2 3 14