Inverser le diagnostic de l’autisme, TDAH et troubles Dys- avec Nathalie Champoux (Régénère)

[Note de l’administrateur de ce blog : dans un monde devenu fou où les “autorités” enchaînent les recommandations sanitaires absurdes et contradictoires, c’est le moment d’explorer des voies réputées sans issue pour retrouver de l’espoir. Moralité : ne jamais faire une confiance aveugle aux détenteurs de diplômes/médailles/titres ronflants divers, et toujours privilégier l’expérience à la théorie.]


La religion du chiffre, les CDC et les statistiques interdites

Les CDC, ou Centers for Disease Control, constituent l’agence fédérale de santé publique des États-unis. Elle vient de publier des statistiques étranges, qui seraient interdites en France puisqu’il n’est pas question ici de classer les individus selon leur appartenance ethnique.

Voici le graphe qui en résulte, concernant la population tous âges confondus à gauche, et de 18 à 22 ans à droite (donc correspondant aux étudiants de retour à l’université) :


Une chose est frappante sur ces deux graphes : l’extrême symétrie entre la courbe rouge (qui monte de façon “inquiétante” fin août et correspond à la population blanche non-hispanique) et la courbe bleue, qui correspond à la population “hispanique”. Il en résulte que si l’on additionne les deux, on aboutit à un total à peu près invariable au cours du temps.

Quelle est la bonne interprétation de ce joli dessin ?

Continuer la lecture

Lettre ouverte à Jean Bricmont

Jean Bricmont

Cher Jean,

Comme tu le sais, je t’ai relancé plusieurs fois pour t’inciter à te pencher, en tant que physicien, sur les nombreuses incohérences de l’histoire officielle du 11-Septembre. Je ne parle pas d’incohérences dans les motivations attribuées aux acteurs supposés (Ben Laden, par exemple, ayant toujours clamé qu’il n’y était pour rien, ce qui témoigne d’une rare modestie pour un chef terroriste ayant réussi le coup du siècle), ou même d’incohérences grossières de logique comme le fait que plusieurs des pirates de l’air nommés par le FBI étaient toujours vivants après les attentats (même la BBC l’a reconnu) ; je parle uniquement d’incohérences relatives au domaine qui est le nôtre : la physique. Or à ce jour, sauf erreur de ma part – je ne suis pas de très près ton actualité, je n’ai ni compte facebook ni compte twitter – tu n’as toujours pas daigné t’intéresser à la chose, ce qui m’étonne car il y a matière à “s’amuser”.

Tu le sais aussi bien que moi, en physique on a des données expérimentales d’un côté, et des théories de l’autre (je schématise, toute donnée étant déjà une interprétation à l’intérieur d’un cadre de pensée, mais mon but n’est pas ici de faire de la philosophie des sciences). Les théories ont généralement des domaines de validité limités, et doivent être utilisées à l’intérieur de ces limites ; si la théorie ne parvient pas à rendre compte correctement des données, c’est soit qu’on l’a poussée trop loin, soit que les données expérimentales sont fausses, parfois à cause d’instruments inadaptés ou d’une interprétation erronée du résultat (artefact). Un exemple pédagogique très classique est la mécanique newtonienne, qui devient fausse lorsqu’on s’intéresse – par exemple – à des objets évoluant à des vitesses proches de celle de la lumière, ou à des échelles de taille tellement petites que les effets quantiques entrent en jeu. Mais dans la vie de tous les jours, ces limites sont rarement gênantes et tu m’accorderas, je pense, que cette branche de la physique suffit largement à décrire l’effondrement d’un gratte-ciel ou la collision entre un avion et un gratte-ciel.

Continuer la lecture

YouTube censure le Pr Raoult : suite (rigolote)

Comme je l’indiquais hier, YouTube s’est permis de censurer une vidéo de l’IHU Méditerranée Infection, a confirmé la censure auprès de l’IHU… puis l’a finalement levée. Mais ce n’était pas fini ! À 17h42 ce jeudi 10 septembre, je reçois ce charmant message de YouTube :

Bonjour Éloge de la raison dure,

Notre équipe a examiné votre contenu et a malheureusement conclu qu’il ne respecte pas notre règlement de la communauté. Nous avons supprimé le contenu suivant de YouTube :

Vidéo: Qui meurt du COVID ? (Pr Didier Raoult – Pr Laurence Camoin)

Nous sommes conscients que cela peut être difficile à accepter, mais nous voulons nous assurer que YouTube reste un lieu sûr pour tous les utilisateurs. Lorsque nous constatons qu’un contenu enfreint nos règles, nous le supprimons. Si vous pensez qu’il s’agit d’une erreur de notre part, vous pouvez faire appel de la suppression de votre vidéo pour que nous procédions à un nouvel examen. Lisez la suite pour plus d’informations à ce sujet.

Pourquoi votre contenu enfreint notre règlement

YouTube n’autorise pas les contenus qui propagent des informations médicales erronées contredisant celles de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ou des autorités sanitaires locales concernant le COVID-19, y compris au sujet des méthodes de prévention, de traitement et de diagnostic du COVID-19, ainsi que des modes de transmission. En savoir plus

Conséquences pour votre chaîne

Comme il s’agit de la première fois, ce message est une simple mise en garde. Si cela se reproduit, votre chaîne recevra un avertissement, et vous ne pourrez plus accomplir certaines actions (par exemple, mettre en ligne une vidéo, publier un post ou effectuer une diffusion en direct) pendant une semaine.

Étapes suivantes

Si vous souhaitez continuer à faire partie de la communauté YouTube, voici ce que vous pouvez faire :
• Prenez connaissance du Règlement de la communauté YouTube et des principes de bases concernant les avertissements.
• Passez en revue votre contenu pour vérifier qu’il respecte nos règles. Si vous pensez que nous avons fait une erreur, contactez-nous. Vous pouvez faire appel de cette décision ici.

Cordialement,
L’équipe YouTube

 
Continuer la lecture

Onze bébés MORTS car leurs mamans ont pris du Viagra® (AISNSH)

[Note de l’administrateur de ce blog : je diffuse cet article qui date du 10 septembre 2018, d’une lettre d’information de l’Association Internationale pour une Santé Naturelle, Scientifique et Humaniste, car il constitue un bon exemple de la dangerosité de certaines pratiques médicales, en particulier en matière de recherche.

Au moment où certains “médecins” voudraient imposer de force un vaccin pour une maladie émergente qu’on commence tout juste à connaître, tout en continuant inlassablement à désinformer de façon grossière sur les traitements connus et disponibles à peu de frais pour cette maladie, c’est un drame à méditer.]


Notre système médical est devenu fou.

Dans le cadre d’une « étude scientifique », des médecins ont prescrit du V..gra (la pilule bleue qui facilite l’érection) à des femmes enceintes.

Le résultat est tombé, terrible, fin juillet 2018 : cette « expérimentation » a causé la mort de 11 bébés.1

Ces 11 bébés seraient encore en vie si leur maman n’avait pas avalé du V (je suis obligé d’utiliser cette initiale plutôt que le nom du médicament, sinon mon email risque d’être classé comme « spam » et ne vous atteindra jamais).

Si je vous parle de cette tragédie, c’est qu’elle est hélas très révélatrice.

Il ne s’agit pas d’un « malheureux accident », causé par les « besoins de la recherche scientifique ».

Ces 11 bébés sont morts sur l’autel d’un système à la dérive, centré sur la recherche du profit (Big Pharma) et aggravé par l’illusion de « toute-puissance » de la médecine moderne.

Vous allez voir pourquoi :

Ce qui s’est vraiment passé dans cette étude tragique

L’étude a été lancée en 2015, au Pays-Bas.

183 femmes enceintes ont été « enrôlées » par des chercheurs du CHU d’Amsterdam.

Ces femmes avaient toutes une grossesse difficile : leurs bébés à naître avaient un grave retard de croissance.

Alors les chercheurs ont voulu voir si le V pouvait stimuler leur croissance.

Comme vous allez le comprendre, c’était une idée d’une imprudence criminelle.

Mais sur le plan strictement médical, l’hypothèse n’était pas absurde.

Le V agit sur les hommes en dilatant les vaisseaux sanguins : cela améliore la circulation du sang… et facilite le « garde-à-vous » de leur organe préféré, qui se gonfle de sang.

Pour les femmes enceintes, l’objectif était similaire : le V (sildénafil) était censé améliorer le débit sanguin vers le placenta, et apporter au bébé les nutriments et l’oxygène dont il semblait cruellement manquer.

Continuer la lecture sur le site de l’Association Internationale pour une Santé Naturelle, Scientifique et Humaniste →

Et pour ceux qui pensent que la science des vaccins est une discipline très bien contrôlée, voir les propos d’un vaccinologue et consultant virologiste à l’OMS, qui s’adresse à des médecins dans le cadre d’un cours qui leur est destiné.

La Société Française de Physique ne voit rien venir

J’ai pendant longtemps été membre de la Société Française de Physique : depuis des temps préhistoriques où le web était encore à l’état de larve, où lorsqu’une personne écrivait “email” on lui faisait remarquer l’oubli de l’accent aigu et non celui du trait d’union, où les téléphones portables servaient surtout à faire de la musculation quand on s’en servait. Et puis j’ai décidé, au début de cette année, de manifester mon désaccord avec la SFP en ne renouvelant pas ma cotisation, et en expliquant à son bureau pourquoi.

Pour moi, une “société savante” se doit avant tout de veiller à la diffusion de la discipline qu’elle représente, ce qui inclut de prendre position publiquement contre les attaques, directes ou indirectes, que cette discipline peut subir, et en affirmant son importance au-delà de l’aspect “utilitaire” : la formation des esprits vaut autant que la valorisation technologique, dans le cas de la physique. Ce que le site internet de la SFP formule d’ailleurs correctement à la page “Qui sommes-nous ?“, notamment avec cette phrase :

Enfin, la SFP défend les intérêts de la communauté en prenant position et en expliquant comment la physique peut répondre aux défis de la société.

Pour prendre un exemple caricatural mais que tout le monde peut comprendre : supposons que notre Président Bien-Aimé se mette un jour en tête, en plus de vouloir enfourcher le tigre, de nous convaincre que la Guyane est une île ; alors il serait incompréhensible que la Société de Géographie ne publie pas un communiqué afin de rappeler qu’une île doit être entourée d’eau pour mériter ce nom. Eh bien, pour la physique c’est pareil : ses notions centrales (conservation de l’énergie, lois du mouvement, irréversibilité du temps…) ne sauraient être ouvertement bafouées dans des discours publics sans que personne ne s’en émeuve parmi ses meilleurs défenseurs.

Pourtant, il est un discours très répandu qui bafoue à peu près toute la physique qu’on enseigne aux jeunes élèves et étudiants : la légende de Ben Laden et des 19 pirates. On pourrait fort bien la raconter comme on le fait pour les contes de Grimm ou de Perrault, la vraisemblance ne faisant pas obligatoirement partie du cahier des charges, mais non, il se trouve toujours des intégristes dénués d’humour pour prendre à la lettre le texte de la légende sacrée, et pousser des cris d’horreur si jamais vous esquissez un sourire en coin.

Continuer la lecture

1 2 3 9