Décision de l’ANSM sur l’hydroxychloroquine :
ce que nous en pensons, ce que nous allons faire
(IHU Méditerranée Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : la France est-elle passée sous la coupe d’une mafia criminelle ?

On écoutera avec attention comment Dominique Martin, directeur général de l’ANSM, justifie devant le sénat le 22 octobre 2020 l’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) accordée au Remdesivir sur la base d’une étude… qui ne montre pas d’effet sur la mortalité, et comment Bruno Lima, membre du fameux conseil “scientifique”, pédalait dans la choucroute pour justifier l’utilisation du même médicament le 10 septembre 2020, toujours devant le sénat.]


Réanimation et COVID – quelques points saillants !
(Dr Louis Fouché – IHU Marseille)

[Note de l’administrateur de ce blog : la confrontation rationnelle au réel ou les délires hors-sol d’experts irresponsables et jamais coupables, c’est le moment de choisir. Je vous laisse découvrir ce que le Dr Fouchet appelle les “grandes usines à fabriquer du PQ”, mais sachez que je connais bien ce dont il parle.

On écoutera aussi avec attention ce que le Dr Fouché dit des malades “classés COVID” en raison d’une politique de tests “délirante”, mais pour lesquels la COVID-19 n’est pas le problème, à partir de 17:44.]


Hydroxychloroquine et COVID-19 : efficace seulement à Marseille ? (IHU Méditerranée Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : pour aller un peu plus loin que le témoignage d’un journaliste, une analyse rationnelle des différences de conclusions entre diverses études. Où l’on retrouve encore, entre autres causes, le paradoxe de Simpson, bien pratique pour faire dire aux données le contraire de ce qu’elles disent, et dont il avait déjà été question ici.]


Coronavirus : un journaliste raconte son traitement
à l’hydroxychloroquine (France Bleu Provence)

Paul Molga avec le traitement préconisé <br>par le Professeur Didier Raoult. - Paul Molga

Paul Molga avec le traitement préconisé
par le Professeur Didier Raoult. – Paul Molga

[Note de l’administrateur de ce blog : la vérité finit toujours par émerger, tôt ou tard, même si elle prend l’escalier quand le mensonge prend l’ascenseur. Et il faut ensuite mettre les menteurs devant leurs responsabilités.]


Paul Molga, journaliste pour Les Echos à Marseille, a été testé positif à la Covid-19 il y a 10 jours. Souffrant de violents symptômes, il a décidé de suivre le traitement controversé préconisé par le Professeur Raoult. Il raconte la maladie et les effets du traitement, presque immédiats.

C’est le 13 septembre que Paul Molga, journaliste pour Les Echos à Marseille, a ressenti les premiers symptômes de la Covid-19 : “Grosse fatigue, mal de tête, violentes courbatures, frissons. C’est quelque chose de nouveau dans l’organisme, ce n’est pas vraiment une grippe, c’est plus violent que ça. On se sent habité, par des êtres, des virus qui sont inconnus du corps.” Très vite, Paul se rend à l’IHU Méditerranée Infection pour faire le test. Le diagnostic tombe et après une batterie d’examens, les médecins lui proposent de suivre le traitement du Professeur Didier Raoult.

Le mercredi 16 septembre, médicaments sur la table, Paul peut commencer le traitement : azythromycine une fois par jour pendant cinq jours, hydroxychloroquine trois fois par jour associée à du zinc. Et les effets sont très rapides.

Continuer la lecture sur France Bleu →

Critique de la méthode (IHU Méditerranée Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : un quart d’heure d’épistémologie véritable, qui doit toujours privilégier le questionnement par rapport à la mesure ou au calcul, n’en déplaise aux fanatiques ignorants des big data et des essais randomisés. On pourra consulter l’article de Wikipédia sur le paradoxe de Simpson pour parfaire la compréhension.

Remarque : il faudrait convaincre l’IHU Méditerranée Infection d’investir dans un micro cravate pour recueillir la parole du druide, qui en plus a tendance à parler dans sa barbe.]


YouTube censure le Pr Raoult : suite (rigolote)

Comme je l’indiquais hier, YouTube s’est permis de censurer une vidéo de l’IHU Méditerranée Infection, a confirmé la censure auprès de l’IHU… puis l’a finalement levée. Mais ce n’était pas fini ! À 17h42 ce jeudi 10 septembre, je reçois ce charmant message de YouTube :

Bonjour Éloge de la raison dure,

Notre équipe a examiné votre contenu et a malheureusement conclu qu’il ne respecte pas notre règlement de la communauté. Nous avons supprimé le contenu suivant de YouTube :

Vidéo: Qui meurt du COVID ? (Pr Didier Raoult – Pr Laurence Camoin)

Nous sommes conscients que cela peut être difficile à accepter, mais nous voulons nous assurer que YouTube reste un lieu sûr pour tous les utilisateurs. Lorsque nous constatons qu’un contenu enfreint nos règles, nous le supprimons. Si vous pensez qu’il s’agit d’une erreur de notre part, vous pouvez faire appel de la suppression de votre vidéo pour que nous procédions à un nouvel examen. Lisez la suite pour plus d’informations à ce sujet.

Pourquoi votre contenu enfreint notre règlement

YouTube n’autorise pas les contenus qui propagent des informations médicales erronées contredisant celles de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ou des autorités sanitaires locales concernant le COVID-19, y compris au sujet des méthodes de prévention, de traitement et de diagnostic du COVID-19, ainsi que des modes de transmission. En savoir plus

Conséquences pour votre chaîne

Comme il s’agit de la première fois, ce message est une simple mise en garde. Si cela se reproduit, votre chaîne recevra un avertissement, et vous ne pourrez plus accomplir certaines actions (par exemple, mettre en ligne une vidéo, publier un post ou effectuer une diffusion en direct) pendant une semaine.

Étapes suivantes

Si vous souhaitez continuer à faire partie de la communauté YouTube, voici ce que vous pouvez faire :
• Prenez connaissance du Règlement de la communauté YouTube et des principes de bases concernant les avertissements.
• Passez en revue votre contenu pour vérifier qu’il respecte nos règles. Si vous pensez que nous avons fait une erreur, contactez-nous. Vous pouvez faire appel de cette décision ici.

Cordialement,
L’équipe YouTube

 
Continuer la lecture

1 2 3