Home » Actualité » Fondamentaux » Mediamensonges » Travaux Pratiques » Cherchez l’erreur (ter)

Cherchez l’erreur (ter)

Ce serait comique si ce n’était pas tragique… ceux qui ne croient pas les chiffres annoncés peuvent vérifier bêtement avec Google l’étendue de la “catastrophe sanitaire COVID” en Australie, ou encore avec Our World In Data ; quant aux chiffres de décès après vaccination, ce sont bien ceux fournis par le gouvernement australien.

L’Australie compte aujourd’hui officiellement 910 personnes décédées de COVID-19 (hors vaccination), pour une population de 25 millions d’habitants.

Pour ceux qui n’ont pas encore compris que la crise n’était pas sanitaire, il est probable que la médecine (la vraie) ne pourra plus rien faire.

 

 

Légende de l’image :

Australie, du 1er janvier au 23 mai 2021

•  décès de la COVID-19 : 001

•  décès après vaccination anti-COVID-19 : 210

•  effets secondaires indésirables après vaccination anti-COVID-19 : 22 031

Print Friendly, PDF & Email

7 commentaires sur “Cherchez l’erreur (ter)

  1. Je ne me suis pas vacciné parce que je ne veux pas être transformé en OGM. Mais là je m’aperçois que j’ai aussi un instinct de survie supérieur à la moyenne.

    1. Je suis dans la même situation. Je pense que beaucoup sont tellement désespérés, qu’ils préfèrent ce suicide déguisé. Que des parents acceptent de faire piquer leurs gamins tout bébé avec 11 vac. était déjà un signe. Gardons notre cap.

  2. Il apparait clairement désormais (et ce n’est qu’un début) que le but de la vaccination, soi-disant anti-covid, est de tuer le plus grand nombre de gens possible. Elle ressemble un peu au tatouage qu’on mettait sur les bras des “patients” d’Auschwitz et d’ailleurs. Ce qui m’étonne un peu c’est que les autorités russes et chinoises “croient” elles aussi au vaccin, mais bon, elles n’ont pas vraiment le choix. En fait, ce à quoi nous assistons c’est la fin du pasteurisme, la fin de la médecine “moderne” qui montre là enfin son vrai visage. Les anti-biotiques avaient pour but de tuer la vie pour empêcher la mort. On y a tous cru plus ou moins car les effets secondaires étaient supportables et bien qu’athées nous aimons les miracles. Les antibiotiques sont en train de finir leur courte vie. Il en va de même du principe vaccinal. Il sera remplacé par autre chose et l’est déjà dans certaines branches de la médecine déviationniste, voire révisionniste dont personne n’ose parler. Il faut des morts et des gueules cassées pour comprendre, beaucoup de morts beaucoup d’handicapés et beaucoup de larmes. Nous y allons gentiment car nous ne savons pas encore qu’il s’agit d’une shoah, une catastrophe en hébreu. Même les rabbins intelligents en Israël l’ont compris et le disent, mais chut! faut pas effrayer le bon peuple, le bon prolétaire de la pensée mené à l’abattoir par les kapos de notre belle époque. “le qui vivra verra” beaucoup de morts.

    1. Je ne sais pas si c’est le but ; j’aurais plutôt tendance à croire que le véritable but est le traçage total de la population et sa mise en esclavage sous prétexte “sanitaire”. Et bien entendu je pense que les organisateurs de tout ça en haut lieu ne sont pas à quelques morts près, mais il me semble que même si ce sont à coup sûr des psychopathes ils ne sont pas idiots pour autant, et savent que si ils concevaient un vaccin dont le caractère létal était trop manifeste, ça se verrait très rapidement et du coup “l’expérience” tournerait court, quelle que soit la puissance de propagande développée. À moins bien sûr que la bombe soit à retardement et que ce que nous voyons ne soit qu’un avant-goût des pertes futures…

      Et puis il ne faut pas oublier que les équipes travaillant sur les vaccins sont nombreuses et composées de scientifiques qui, bien que très souvent munis d’œillères idéologiques à coloration scientiste, sont loin d’être tous des psychopathes et n’accepteraient pas de travailler sur un poison présenté comme un remède salvateur. Même en divisant le projet au maximum afin que seuls les chefs en perçoivent le but réel, il serait difficile de les faire participer à un tel projet.

      Par contre, les flatter dans leur ego et les acheter financièrement en leur disant que grâce à des techniques même pas testées sur les souris ils vont sauver l’humanité, ça oui, ils sont capables d’y croire…

      1. Oui, ce que vous dites complète ce que je pense et y apporte des nuances très pertinentes. Il n’empêche, beaucoup parmi nos “élites” n’ont pas caché et ne cachent pas que pour eux 7, 5 milliards et demi de personnes ça fait beaucoup et que 500 millions suffiraient pour rendre la vie “écologiquement belle”. Après tout, la pollution, une grande partie de la pollution, ne vient-elle pas de ces masses de vivants régulés par rien comme l’est le monde animal? Au contraire, les “progrès” de la médecine font croitre le nombre, n’augmentent pas la qualité (c’est exactement le contraire quand l’ “espérance de vie” croit) et nous obligent à nous poser la question: se multiplier, oui, mais jusqu’où : autant que “le sable de la mer”, “les étoiles du ciel”?
        Si l’épidémie n’est pas d’origine humaine (un traficoteur de virus en labo), mais “naturelle” (il faut mettre des guillemets partout aujourd’hui), c’est peut-être une chance de régulation! à condition que ça régule là où il y un trop plein (suivez mon regard)… Vous avez vu, les Chinois, ils reviennent à 2 enfants par femme, du moins ils le disent, on verra. Quant aux Indiens, il va durer combien leur “progrès”? A l’opposé, les Russes se sentiraient mieux s’ils étaient 350 millions comme les Yankees car sinon, un jour ou l’autre, les Chinois déborderont vraiment leur Sibérie… Bref, le problème est pas simple. Une chose est sure, les élites (auxquelles on peut ajouter ceux qui croient en faire partie), vont pas se laisser bouffer par la chienlit démographique même s’il faut en passer par un Colombey les deux mosquées (car on est bien parti pour ça en France). Et le pire c’est que même avec une la Pen à la tête de notre belle patrie, ça n’arrêtera pas la migration des arabo-africains chez nous car elle sait bien que pour ça il faut quitter l’EU. Les carottes semblent bien cuites et apparemment ça gène pas beaucoup le Français moyen qui rase les murs affublé de son masque bien aimé et fait l’aumône au premier Roumain venu que la prostituée E U nous envoie à la pelle.
        Enfin, concernant les savants qui selon votre optimisme tempéré ne participeraient pas à un projet génocidaire, j’ai des doutes. Vous avez vu tous ces médecins qui votent pour le vaccin alors qu’ils savent très bien que ce n’est pas un vaccin, qu’ils savent très bien que les effets à moyen ou long terme de ce bricolage génétique, personne ne peut les prévoir. Vous connaissez la citation de R.Steiner, de 1920 je crois, sur la vaccination dont le but est de supprimer l’âme par des vaccins? Si ça vous intéresse, je peux vous la faire passer. Maintenant, un “miracle” est toujours possible, un anti-Christ sympathique, plus sympa que le quatuor la Pen-Macron-Biden-Bojo réunis! On verra incessamment sous peu.

        1. Non, je ne connais pas la citation de Steiner. Concernant les médecins, deux remarques, dont une leur fera plaisir et pas l’autre.

          1) Ne pas confondre la fraction des médecins mise en avant par les media et l’ensemble de leur profession. Et ceci est valable bien au-delà des médecins, bien sûr : le véritable problème de notre époque est la croyance en une réalité fabriquée par les media, qui travaillent pour l’intérêt de quelques-uns.

          2) De façon générale, la corruption du monde médical par l’industrie pharmaceutique est colossale et profondément ancrée jusque dans les revues scientifiques et les formations initiales, comme le démontre très bien Jean-Dominique Michel par exemple. Et comme la plupart des médecins ont passé leurs études à accumuler des connaissances sous forme de recettes à bachoter plutôt que sous forme d’une connaissance profonde sur le fonctionnement du corps humain, seuls les esprits les plus brillants et indépendants parmi eux arrivent à résister à cette intoxication, la plupart se contentant de suivre les instructions qui viennent d’en haut. Mais malgré tout, ceux et celles qui restent humains se posent ou vont finir par se poser des questions lorsqu’ils verront les conséquences concrètes de leurs actes médicaux sur leurs patients.

  3. La citation: « Dans l’avenir, nous éliminerons l’âme avec la médecine. Sous le prétexte d’un ‘point de vue de santé’, il y aura un vaccin par lequel le corps humain sera traité dès que possible directement à la naissance, afin que l’être humain ne puisse pas développer la pensée de l’existence de l’âme et de l’Esprit.
    Aux médecins matérialistes, sera confiée la tâche de retirer l’âme de l’humanité. Comme aujourd’hui, les gens sont vaccinés contre cette maladie ou cette autre maladie, donc à l’avenir, les enfants seront vaccinés avec une substance qui peut être produite précisément de telle manière que les gens, grâce à cette vaccination, seront immunisés contre la ‘folie’ de la vie spirituelle. Ils seront extrêmement intelligents, mais il ne développerait pas de conscience, et c’est le véritable objectif de certains cercles matérialistes.
    Avec un tel vaccin, vous pouvez facilement libérer le corps éthérique dans le corps physique. Une fois le corps éthérique détaché, la relation entre l’univers et le corps éthérique deviendrait extrêmement instable, et l’homme deviendrait un automate, car le corps physique de l’homme doit être relié sur cette Terre par la volonté spirituelle. Ainsi, le vaccin devient une sorte de force arymanique; l’homme ne pourra plus se débarrasser d’un sentiment matérialiste profond. Il devient matérialiste dès la constitution et ne peut plus s’élever vers le spirituel.»
    – Rudolf Steiner (1861-1925) – La chute des esprits des ténèbres [2]
    Références:

    1) https://www.chretiens2000.com/2020/06/rudolf-steiner-prophetisait-en-1917-la-creation-d-un-vaccin-qui-supprimerait-toute-inclination-a-la-spiritualite-de-l-ame-des-etres
    2) https://www.editions-triades.com/livres/spiritualite/hierarchies-spirituelles-et-etres/la-chute-des-esprits-des-tenebres/
    Ghislain Martel (+) Publié le 28 juin 2020 — modifié le 5 jan 202

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *