Julie Ponesse, professeur d’éthique : la COVID révèle les dangers du conformisme, la banalité du mal, et la nécessité de l’héroïsme (novembre 2021)

[Note de l’administrateur de ce blog : Julie Ponesse a été virée par son université (l’Université Western Ontario, au Canada, où elle travaillait depuis 20 ans) le 7 septembre 2021, pour seulement avoir décidé de continuer à faire son travail, qui est d’enseigner l’éthique, et de donner l’exemple en refusant de se soumettre à cette obligation vaccinale anti-éthique.]


Le totalitarisme de l’Union Européenne (et du covidisme) :
démonstration par l’absurde

[Note de l’administrateur de ce blog : vous trouverez ci-dessous une conférence de presse de  quatre parlementaires européens, du 21 octobre 2021, expliquant qu’ils sont empêchés de travailler sous prétexte de ne pas avoir de “passe sanitaire” (Green Certificate en globish), et même s’ils ont développé une immunité naturelle suite à l’infection.

Ceux qui n’ont pas encore compris la véritable nature de l’Union Européenne, dirigée par des lobbies et des personnes non-élues, ne la comprendront sans doute jamais, ou alors peut-être une fois qu’elle se sera définitivement écroulée, et encore…]


Source : chaîne YouTube de Cristian Terhes, député roumain au Parlement Européen, et orateur principal.

Comptes tweeter des parlementaires s’exprimant dans cette conférence de presse (de gauche à droite sur l’image)

Ivan Vilibor Sinčić (Croatie) : https://twitter.com/SincicMEP

Cristian Terhes (Roumanie) : https://twitter.com/CristianTerhes

Christine Anderson (Allemagne) : https://twitter.com/AndersonAfDMdEP

Francesca Donato (Italie) : https://twitter.com/ladyonorato

 

 

Censure, covidisme et nazisme (Michel Weber)

[Note de l’administrateur de ce blog : prenons un peu de hauteur avec Michel Weber, philosophe belge attaché à une conception pratique, très ancrée dans le réel, de la philosophie. C’est-à-dire à des années-lumière des discussions absconses des philosophes de salon et surtout des “philosophes” médiatiques.

Le texte que je reproduis ici peut être téléchargé sur Academia. Remarque : l’interlocuteur de Confucius appelé Tzeu Lou est selon toute vraisemblance celui que l’on connaît plus fréquemment en français sous le nom de Lao Tseu (et dont on ne sait pas vraiment s’il s’agit d’un personnage réel ou d’un mythe).]


Tzeu Lou dit : « Si le prince de Wei vous attendait pour régler avec vous les affaires publiques, à quoi donneriez-vous votre premier soin ? — À rendre à chaque chose son vrai nom », répondit le Maître. (Confucius, Entretiens, XIII.3)

La censure qu’il s’agit de contextualiser ici est définie par Le Robert (1979) comme « l’autorisation préalable donnée par un gouvernement aux publications, aux spectacles ». Cette acception politique est, bien sûr, loin d’être la seule, comme en témoigne sa longue histoire, qui est religieuse (le combat contre les hérésies…), politique (la subversion de l’anarchie…), morale (la lutte contre la pornographie…), et militaire (la gestion de la désinformation en temps de guerre…). Sade, par exemple, a pu bénéficier de la censure de la Monarchie et de la République car il transgressait à la fois les ordres religieux, politique et moral.

Nous allons voir que le covidisme active toutes ces dimensions à la fois. Qu’est-ce que le covidisme ? Une version très particulière du scientisme, c’est-à-dire de l’idéologie selon laquelle la science, et elle seule, vaincra les Ténèbres. Comme si la question de l’obscurantisme religieux n’était déjà pas très embarrassante, le scientiste, précisément sous le couvert de lutter contre toute forme de sectarisme, d’obscurantisme et de superstition, crée une religion dont le pouvoir de nuisance a maintenant clairement dépassé celui des trois monothéismes réunis…

Cette religion postmoderne gagne du reste à être examinée à la lumière des caractéristiques historiques du nazisme. C’est dire la puissance de la vague qui cherche à submerger la société civile, comme on commence à le voir en France avec l’instauration d’une nouvelle forme d’apartheid.

Suivons donc le juste conseil de Confucius et rectifions les termes qui doivent l’être.

Continuer la lecture

La dure école du “non !” (Slobodan Despot)

[Note de l’administrateur de ce blog : Slobodan Despot est le fondateur de l’Antipresse et, originaire de Serbie, a bien connu les systèmes totalitaires. Il évoque dans cette vidéo Georges Bernanos, et notamment La France contre les robots, dont j’ai utilisé une citation dans cet article de physique.

Il nous montre ici que les événements en cours, loin d’être une surprise, sont la continuation logique d’une lente dérive, que des écrivains comme lui analysent avec infiniment plus de logique et de raison que les prétendus analystes politiques vivant en parasites du système.]


Le Coup de Gueule de Pierre Barnérias (HOLD-UP Média)

[Note de l’administrateur de ce blog : ceux qui traitent encore Pierre Barnérias de “complotiste” devraient se documenter s’ils ne veulent pas se ridiculiser. À un certain niveau, l’ignorance devient criminelle.]


Mike Yeadon sonne l’alerte du pass sanitaire
(Jeanne Traduction)

[Note de l’administrateur de ce blog : j’ai récemment traduit l’entretien téléphonique de Michael Yeadon, ancien vice-président de Pfizer et spécialiste des maladies respiratoires, avec Patrick Delaney de LifeSiteNews. Voici une version vidéo, doublée en français, d’un entretien très similaire où il reprend les mêmes idées. Il est toujours utile de pouvoir mettre un visage et une voix sur un discours qui dérange.]


L’Unité et la Guérison des USA (CosmiQ TV)

[Note de l’administrateur de ce blog : la tolérance et la bienveillance des “progressistes” illustrée en quelques minutes. Heureusement qu’ils sont là pour nous protéger des méchants “fascistes” !

Merci en particulier au Project Veritas qui démasque les dictateurs en puissance (voire en action) ; vous pourrez trouver d’autres vidéos (en anglais) sur leur site, dont la fameuse de Jack Dorsey (CEO de Twitter) piégé et annonçant le programme en toute ingénuité.]


Louis Fouché : Immunité artificielle ? Invitation à la prudence (RéinfoCovid)

[Note de l’administrateur de ce blog : documenté, mesuré et intelligemment mis en perspective, comme d’habitude avec Louis Fouché. Et avec toujours le fil rouge de la corruption systémique du milieu médical, et ses implications médiatico-politiques.

Les références bibliographiques peuvent être consultées sur la page correspondante de RéinfoCovid.]


Coup d’État mondial: la CIA démantelée (Radio-Québec)

[Note de l’administrateur de ce blog : une nouvelle révolution américaine est en route, qui aura des répercussions bien au-delà du territoire américain. On est très loin d’un conflit Républicains contre Démocrates, mais plutôt dans un conflit entre patriotes et traîtres à leur nation. Ou entre partisans de la liberté et promoteurs d’une dystopie totalitaire panoptique.

Pour ceux qui se demanderaient encore pourquoi ces révélations fracassantes ne sont pas faites dans les “grands” media, la réponse est tout simplement qu’ils font partie intégrante du problème. Comme le 11-Septembre l’a montré.

L’humiliation publique des dirigeants de Twitter et Facebook – ces versions “so cool” de la Stasi – a déjà commencé, voir par exemple cette vidéo (pour Jack Dorsey) ou encore celle-ci (pour Mark Zuckerberg).]


Robert F. Kennedy Jr. : message au monde pour la liberté et l’espoir – 24/10/2020

[Note de l’administrateur de ce blog : afin de comprendre un peu mieux ce qui se joue en ce moment, aussi bien aux USA avec l’élection présidentielle qu’en France, ou dans bien d’autres États du monde où le cartel des “big tech” règne et montre sa véritable nature en censurant à tout va, il est important de prendre du recul et de ne pas avoir peur de poser de bonnes questions, que ce soit sur le plan politique ou sanitaire. Robert Francis Kennedy Jr. le fait très bien et, ayant vu son père assassiné à 14 ans – dans des circonstances encore aujourd’hui très troubles – il vient d’une famille où être traité de “complotiste” fait sourire.

La version originale non sous-titrée de la vidéo se trouve ici. La traduction française comporte quelques petites boulettes, mais remercions tout de même son auteur d’avoir pris la peine de la faire.]


1 2