Soirée spéciale – Second tour des élections présidentielles (ERTV Officiel)

[Note de l’administrateur de ce blog : pour voir plus loin et plus profond, une analyse à chaud qui tranche avec l’écume médiatique ambiante, mais également qui donne des raisons d’espérer à tous ceux qui sont sensibles à la force de la raison et aux contraintes du monde réel.

L’émission étant longue (près de 3h), les pressés pourront consulter le billet d’analyse (du scrutin) et synthèse (de l’échiquier politique français) d’Alain Soral, et les autres s’en servir comme résumé.]


Macron et la toile d’araignée atlantiste impérialiste
et eugéniste (Jeanne traduction)

[Note de l’administrateur de ce blog : Macron n’est pas le problème, il n’est qu’un symptôme, un révélateur, et la partie visible de l’iceberg. Élargir la perspective, géographique et historique, est important pour comprendre, et lutter plus efficacement contre les forces de l’oppression.]


S’y résoudre… (Claude Rochet)

[Note de l’administrateur de ce blog : voilà ce que tous les antifascistes conséquents devraient dire, et faire. Mais tant de monde préfère les postures aux actes responsables.]


Je ne pensais quand même pas devoir assister en rage, au nouveau déploiement du grand barnum destiné à animer l’entre deux tours de la présidentielle. « La grande quinzaine antifasciste à nouveau dans votre ville ! » Je me trompais, ils sont tous là, les petits marquis, les profiteurs, les obligés, les corrompus, les « artistes » subventionnés, les sportifs ingrats, les faux intellectuels, ceux qui veulent aller à la soupe, ceux qui veulent la garder, les comiques officiels, les journalistes sans morale, les fonctionnaires dévoyés, tous ceux qui portent leur « antifascisme » à la boutonnière, comme un signe extérieur de richesse. Toutes les tribunes leur sont ouvertes, car notre oligarchie devenue ploutocratie a ses méthodes : le rouleau compresseur de ses médias, les pressions et l’intimidation pour les récalcitrants, on ne veut voir qu’une tête et l’entendre clamer tout unimement : « no pasaran ! »

Lionel Jospin, quand même idéalement placé, leur a pourtant dit en d’autres temps que c’était « du théâtre ». Et la plupart savent parfaitement qu’il n’y a aucun danger fasciste dans notre pays, mais ils font semblant. Parce qu’ils pensent que c’est le moyen de conserver leurs avantages de classe, aussi maigres soient-ils pour certains et que le sort de ce pays, leur patrie leur est indifférent. Le laisser à la merci du fondé de pouvoir du Capital néolibéral et à celle de la bureaucratie bruxelloise dirigée par l’Allemagne ne leur pose aucun problème. Alors on insulte la moitié du peuple français, qui nous disent les sondages s’apprête à faire le choix de Marine Le Pen.

Continuer la lecture sur le blog de Claude Rochet →

Voter pour Macron c’est voter pour le fascisme corporatiste eugéniste originel (Jeanne traduction)

[Note de l’administrateur de ce blog : en période de chaos informationnel, revenir aux définitions pour partir sur des bases solides, et ne pas se comporter comme des moineaux face à des épouvantails.]


Que faire pour le 2e tour de l’élection présidentielle ?
[2e partie] – François Asselineau

[Note de l’administrateur de ce blog : on pourra compléter cette analyse par le tweet de François Asselineau sur la révélation de la collusion entre La France Insoumise (!) et Emmanuel Macron.]


Boutcha (2) : 10 questions sans réponses (Michel Collon)

[Note de l’administrateur de ce blog : si Michel Collon excelle dans le démontage des “mediamensonges” (terme qu’il a inventé), il faut reconnaître que la tâche est relativement aisée dans le cas de la propagande kiévienne, puisque même certains des diffuseurs de la propagande (Pentagone, BBC) n’osent pas vraiment la soutenir jusqu’au bout, conscients sans doute de sombrer dans le ridicule.

Michel Collon avait déjà publié une première vidéo, forcément moins aboutie, sur l’affaire de Boutcha le 5 avril, d’où le n°2 pour celle-ci, sortie le 12 avril.]


Rapport de situation hebdomadaire du Donbass et de l’Ukraine spécial militaire – 9 avril 2022 (Christelle Néant)

[Note de l’administrateur de ce blog : l’Empire du mensonge est en roue libre, en essayant de faire passer pour des crimes de guerre russes toutes les atrocités commises par les fanatiques ukrainiens – comme les missiles envoyés sur la gare de Kramatorsk.

La puissance de l’armée russe est telle que les preuves de ces exactions finiront forcément un jour devant un tribunal, mais pour l’instant, ce sont les civils qui trinquent, et les impôts des “Occidentaux” qui servent à financer la boucherie.]


Gare de Kramatorsk : le missile était ukrainien
(É&R / Donbass Insider)

[Note de l’administrateur de ce blog : l’Empire du mensonge ne tient debout que par ses media, au mieux d’une ignorance crasse, au pire d’une complicité coupable. Il est important de mettre inlassablement en regard la propagande de guerre la plus grossière avec ce que sont capables d’écrire de véritables journalistes, et que sont capables de comprendre toutes les personnes dotées d’un minimum de bon sens.

Et aussi de rigoler un bon coup quand le hasard (ou la fainéantise des employés de la propagande…) donne de petites pépites contribuant à réveiller les endormis…]


Tout d’abord, la version officielle, celle du bombardement par les méchants Russes d’une gare bondée de civils ukrainiens :

Bien, notre devoir est fait. Nous avons d’ailleurs pêché ce tweet dans l’article du Midi Libre1 qui relatait l’évènement :

Le bilan de l’attaque de la gare de Kramatorsk s’est alourdi ce vendredi en milieu d’après-midi passant de 39 à 50 morts dont cinq enfants. Les autorités évoquent une centaine de blessés. Emmanuel Macron a qualifié cette attaque d’abominable sur Twitter.

Près de 50 personnes ont été tuées et plus de 90 autres blessées vendredi dans le bombardement de la gare de Kramatorsk, dans l’est de l’Ukraine, où se trouvaient des milliers de civils tentant de fuir la région par crainte d’une offensive russe, ont dit les autorités ukrainiennes, qui accusent l’armée russe.

« Les forces russes ont frappé la gare de Kramatorsk, (ciblant) une gare ordinaire, des gens ordinaires, il n’y avait pas de soldats là-bas », a déclaré le président ukrainien Volodimir Zelensky lors d’une intervention par visioconférence devant le Parlement finlandais.

 

Mais voilà, les journalistes habitués à se faire l’écho des dépêches AFP et du narratif gouvernemental, sont devenus de vrais tire-au-flanc. C’est pourquoi, sans vérifier ni sa source (Complotiste non citoyenne #PasseVaccinalDeLaHonte #MLP2022) ni ce qu’il disait vraiment (Missile “Totchka U” lancé par l’armée ukrainienne), ces petits soldats plumitifs du système ont relayé un tweet inattendu. Comme quoi, par le truchement du pur hasard et de leur mauvais travail, les journalistes peuvent involontairement… informer ! Mais chut, laissons cet inespéré ilot de vérité flotter dans la mare boueuse de l’article du Midi Libre :

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →

Quousque tandem ? (IHU Méditerranée-Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : renforcé par l’adversité, Didier Raoult se permet des vidéos de moins en moins strictement médicales, et pas seulement parce qu’il choisit un titre en latin.

Il enfonce ici le clou, car c’est nécessaire, sur le niveau astronomique de corruption généré par l’industrie pharmaceutique, et dresse un tableau désabusé d’une recherche médicale qui s’apparente de plus en plus à du marketing déguisé. Et il nous parle aussi de McKinsey, toujours dans les bons coups puisque très impliqué dans l’énorme scandale de la crise des opioïdes aux États-Unis.

Au final, on finit par se demander si le titre fait référence à l’épidémie, ou à la corruption de notre monde et aux activités criminelles qui en résultent…]


Le massacre de Boutcha, un Timișoara à l’ukrainienne (Donbass Insider)

[Note de l’administrateur de ce blog : la fascination pour les images, et la croyance naïve qu’elles constituent des preuves de l’existence de ce qu’elles représentent, est probablement le levier le plus efficace de la propagande de guerre.

Parallèlement à cet article (de reporters sur le terrain), le New York Times essaie par exemple de démontrer via des images satellites que les corps qui jonchaient les rues à Boutcha étaient bien présents avant le départ des Russes… et même très longtemps avant puisqu’on parle, sur certaines photos, d’apparition de ces corps entre le 9 et le 11 mars (les Russes ayant entièrement évacué la ville le 30).

Resteront à expliquer les étonnantes déclarations du maire de Boutcha le 31 mars, donc après le départ des l’armée russe, ne disant pas un mot du massacre et disant même “grâce à Dieu, nous sommes tous vivants”.]


Le 3 avril 2022, les autorités ukrainiennes et les Occidentaux ont accusé la Russie d’avoir commis un massacre sur des civils de Boutcha, une localité située en périphérie de Kiev. Mais plusieurs incohérences indiquent que le massacre de Boutcha est un épisode digne de l’affaire des charniers de Timisoara (un cas d’école de désinformation).

Pour comprendre ce qui s’est réellement passé, il faut reprendre la chronologie des événements.

Le 30 mars 2022, l’armée russe se retire de Boutcha, dans le cadre du redéploiement des troupes vers le théâtre principal des opérations, à savoir le Donbass. Alexandre Kots, un journaliste qui était avec les troupes russes à Boutcha dit même que l’armée russe avait commencé à se retirer de cette zone déjà plusieurs jours avant, et que le 30 mars est juste la date à laquelle les derniers soldats sont partis. L’armée ukrainienne n’a pas réalisé immédiatement que l’armée russe était partie et a continué à bombarder la zone pendant plusieurs jours, ce qui a pu provoquer des pertes civiles.

Le 31 mars 2022, le maire de Boutcha, Anatoli Fedorouk, enregistre une vidéo, où il exprime sa joie concernant le départ des forces armées russes de sa ville. À aucun moment dans la vidéo il ne parle de massacre de civils. Le maire affiche un grand sourire et parle de victoire, etc. Pas un mot sur un éventuel massacre àBoutcha, pas un mot sur des pertes civiles. Rien. Ce qui est pour le moins étrange.

Continuer la lecture sur Donbass Insider →

1 2 3 61