C’est parti mon qui-QUI ?! Hors-série :
Le suprémacisme blanc (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : enregistré avant la présidentielle française, ce numéro spécial démontre avec brio les manipulations oligarchiques visant à semer la haine inter-raciale sous couvert de “lutte contre le racisme” et de “progressisme”, et permet de comprendre les apparentes contradictions d’un Occident où des élites soutiennent à la fois la “société ouverte” de Soros et des bataillons à l’idéologie ouvertement nazie en Ukraine.

Comme le dit fort bien Alain Soral à 59:58, “Les suprémacistes blancs sont bien aujourd’hui les pires ennemis de la civilisation blanche, qu’on doit plutôt appeler civilisation européenne, qui est à la fois technicienne et chrétienne, c’est-à-dire rationnelle et chrétienne, ce qui est le contraire de spontanéiste et païenne.”

Et c’est au passage l’occasion de tordre le cou à la propagande mensongère qui fait d’Égalité et Réconciliation une organisation “d’ultra-droite” – il faut quelque chose de plus effrayant que “extrême-droite” – promouvant le racisme et la violence : il ne faudrait surtout pas qu’un peuple à la recherche de solutions au chaos actuel puisse en trouver de pacifiques en comprenant comment il est manipulé !]


Synthèse sur l’Ukraine – Nouvel extrait gratuit de Soral a (presque toujours) raison #19 (Égalité & Réconciliation)

[Note de l’administrateur de ce blog : un Alain Soral toujours pédagogue et percutant, qui rappelle ce que tout journaliste digne de ce nom devrait savoir, ou au moins chercher à savoir.

Sur la banalisation du nazisme en Ukraine, bien réelle même si ses défenseurs sont avant tout des hooligans instrumentalisés comme le rappelle Alain Soral, on pourra par exemple consulter cette très courte vidéo et se demander si ces scènes pourraient se produire en France, ou dans d’autres pays “occidentaux”.]


Zelenski a utilisé une mannequin enceinte
pour le faux attentat de Mariupol (Histoire et société)

[Note de l’administrateur de ce blog : tant qu’il y aura des naïfs pour gober cette propagande de guerre grossière, ils continueront.

Comme ils l’ont fait en Syrie… et ailleurs.

Donbass Insider a également démonté en règle cette manipulation en faisant preuve d’un peu de sens critique. Il suffirait que nous le retrouvions collectivement, et le fassions savoir, pour que tout s’arrête…]


L’attaque aérienne russe contre la maternité de Mariupol était en réalité une mise en scène. Bref ! je me demande s’il ne sont pas en train de nous refaire le coup de l’assassinat des bébés en couveuse par lequel une agence de publicité a réussi à populariser l’entrée en guerre contre Saddam HUSSEIN. (note de danielle Bleitrach, traduction de Marianne Dunlop)

10 mars 2022, 13:34

Photo : instagram.com/gixie_beauty
Texte original : Rafael Fakhrutdinov, article source (en russe) https://vz.ru/world/2022/3/10/1147840.html

galerie de photos : https://vz.ru/photoreport/1147869/#ad-image-1

Les autorités ukrainiennes ont inventé un autre faux monstrueux : cette fois, on attribue aux forces armées russes une frappe aérienne sur une maternité à Mariupol. Volodymyr Zelenskyy a accusé Moscou d’”atrocité”, ce qui a ensuite été repris par les médias et les politiciens occidentaux. Que s’est-il réellement passé à la maternité n° 1 de Mariupol et pourquoi le système de génération de fake news de l’Ukraine ressemble-t-il à ce qu’ont fait les occidentaux en Syrie ?

Mercredi soir, des images de la dévastation après une frappe aérienne présumée sur une maternité et un hôpital pour enfants à Mariupol sont apparues dans les médias ukrainiens. Des femmes et des enfants ont été blessés. Les autorités de Mariupol ont affirmé que 17 femmes en couches et des membres du personnel médical avaient été blessés “à la suite de la frappe aérienne”.

Continuer la lecture sur Histoire et société →

Blitzkrieg russe en Ukraine. 28.02.2022 (Stratpol)

[Note de l’administrateur de ce blog : Xavier Moreau est un chef d’entreprise français basé à Moscou, ancien élève de Saint-Cyr et officier parachutiste, et fondateur de Stratpol. Contrairement aux baratineurs qui nous gouvernent, il sait de quoi il parle en matière militaire, et connaît également très bien la Russie puisqu’il y vit depuis longtemps et parle russe.

Il avait écrit en août 2021 un article sanglant sur l’actuel président de l’Ukraine Volodymyr Zelensky, le mauvais clown que les media occidentaux tentent de faire passer pour un homme d’État ; article hélas prémonitoire et où il revient notamment sur la sordide affaire du MH-17, à laquelle j’ai moi-même consacré deux articles (le 4 mars et le 17 juillet 2015).

On remarquera que les analystes sérieux ne sont pas partisans, puisque Xavier Moreau souligne le bien-fondé de certaines initiatives à la fois chez Éric Zemmour ou chez Jean-Luc Mélenchon ; en revanche il fustige, comme on peut s’y attendre, “la civilisation du verbe et de la parole” et ses déclarations agressives et grandiloquentes (Emmanuel Macron, Jean-Yves Le Drian…) et se félicite que celle de l’action lui donne en ce moment une leçon qui sera, une fois les combats terminés, bénéfique à la paix :

“On ne négocie pas avec des grandes puissances sérieuses et rationnelles comme la Chine, la Russie, le Brésil… en faisant du théâtre.”

Une autre analyse réaliste de la situation a été faite le 25 février par Régis Chamagne, ancien colonel de l’armée de l’air, sur RT France.]