Formation E&R 2021-2022 : l’obscurantisme scientifique

Un peu de publicité : après avoir traité le thème de l’énergie en 2019-2020 (et ses nombreuses implications géopolitiques) et celui des images en 2020-2021 (histoire de prendre un peu de recul face au déluge d’images qui nous submerge), je vais traiter pour la saison 2021-2022 le thème de l’obscurantisme, plus précisément celui qui se cache sous les habits de la science (ou du scientisme).

La crise “sanitaire” nous donne en effet de beaux exemples de discours prétendument scientifiques qui sont la négation même de la science, certes souvent motivés par l’appât du gain voire – selon les interprétations les plus osées, hélas de plus en plus vraisemblables – par des projets carrément hostiles à la grande majorité de l’humanité, mais cette explication n’est pas la seule : nous essaierons de voir comment la science porte aussi, en elle-même, par ses outils ou son organisation sociale, les germes de dérives obscurantistes qui peuvent donner lieu à de puissants délires “de bonne foi”. Et pas uniquement en matière de médecine, bien entendu, puisque ce n’est pas mon domaine.

La formation étant en ligne, elle s’adresse à toute personne comprenant le français et disposant d’une connexion internet, capables de m’écouter parler devant un écran d’ordinateur pendant 2 h à raison de 6 samedis dans l’année (premier cours le 16 octobre). Inscrivez-vous nombreux (avant le vendredi 10 septembre !), j’essaierai d’être à la hauteur des événements qui nous assaillent ; dans les discours ambiants souvent à prétention scientifique, il est en effet plus utile que jamais de savoir repérer ceux qui méritent d’être vus comme des obstacles au savoir.

Continuer la lecture

Soral a (presque toujours) raison – À l’Université d’été d’Égalité & Réconciliation 2021 ! (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : ayant moi-même été invité à vulgariser mon savoir lors de cette université d’été, j’aimerais ici apporter mon témoignage sur le “profil psychologique” de ces dangereux extrémistes-complotistes-antisémites-d’ultra-droite (si l’on en croit les media : celui-ci, celui-là ou encore cet autre qui porte bien mal son nom), sur la tare commune de ces marginaux qui vont dormir quelques jours en yourte, en utilisant des toilettes sèches, en se lavant avec des douches à l’indienne et en faisant des séances d’étirement-yoga avant chaque dîner (végétarien) : il n’y en a pas !

Du jeune au vieux, de l’homme à la femme, du vanilloderme au chocoderme, de l’artiste auteur-compositeur-interprète au retraité ex-énarque et directeur d’entreprise, de l’ancien immigré clandestin au français de souche, du Marseillais au Belge, du grand sportif à celui qui l’est beaucoup moins, du catholique pratiquant à l’athée, du professeur de biologie fonctionnaire au travailleur indépendant, Égalité & Réconciliation rassemble et, contrairement à d’autres associations, mérite bien son nom !]


La Fabrique du mensonge, charge anti-Casasnovas et anti-Soral, ou le sketch Groland de France 5 (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : quiconque serait tenté de penser que l’article d’Égalité & Réconciliation en fait trop ou n’est pas équitable envers le “documentaire” de France 5 doit absolument regarder la contre-vidéo diffusée aujourd’hui même par Thierry Casasnovas (que je reprends ci-dessous), au cours de laquelle il revient sur ce documentaire avec celle qui est censée être sa “victime”, et avoir tout perdu à cause de ce “gourou”, jusqu’à faire une tentative de suicide.

Alain Soral a coutume de dire qu’un journaliste est “soit une pute, soit un chomeur” ; c’est évidemment une généralisation abusive, je connais personnellement des exceptions à cette “règle”. Mais il faut reconnaître ici que les journalistes de France 5 ayant réalisé ce documentaire viennent de démontrer avec éclat qu’ils ne sont pas des exceptions.

Ce qui est frappant, c’est la totale impossibilité pour une majorité de journalistes de prendre conscience de leur inéluctable chute, qu’ils entretiennent même avec zèle. L’information descendante, c’est fini, mais ils font comme si leur force de frappe médiatique, certes réelle, leur permettait tous les mensonges sans que ceux-ci leur reviennent en boomerang. Or, plus ils mentent, et plus vite ils sont démasqués.]


Un feuilleton radiophonique français des années 60 avait pour nom Signé Furax ; on renommera désormais les docs politiques de France Télévisions Signé Sionax. On ne peut pas mieux dire : la série des Fabrique du mensonge diffusée sur France 5, « la chaîne du savoir » – ne riez pas – est une charge hallucinante de mauvaise foi contre les anti-Système ou les résistants politiques actuels. On ne parlera pas d’opposants car l’opposition est aujourd’hui totalement sous contrôle oligarchique, ce qui retire une bonne partie de l’intérêt à la prochaine présidentielle : le jeu sera truqué de A à Z, à la Biden, avec les votes par correspondance et électronique.

Nous avons regardé patiemment – un authentique sacrifice – les 98 minutes de cette chose qui se nomme « documentaire » et qui ose taxer Hold-up de « film qui prétend être un documentaire, qui en a les codes mais pas le fond ». Dans cet étalage de journalisme puéril (c’est pas moi, c’est toi), rien de nouveau : du Reichstadt, du Mendès, et quelques maîtres de conf’ tirés de l’obscurité pour donner un peu de corps aux accusations des sionistes contre les antisionistes, puisque de toute façon, tout se résume à ça pour eux.

Pourtant, il est question d’information, de désinformation et de complotisme. La différence avec les précédents docus-fictions du SPA (service public audiovisuel), c’est l’apparition de Thierry Casasnovas comme « ennemi de la démocratie ». Ce n’est pas une plaisanterie : le diététicien, car c’en est un, même s’il n’est pas médecin, est présenté comme un danger « mortel » et un « gourou » de « secte » ! Il ne manque plus que le transit vers Sirius – les trois massacres du Temple solaire – et le dossier criminel sera bouclé. Mais quand on sait que la Démocratie, le camp d’en face, est incarnée par Reichstadt et Mendès, on a tout de suite moins peur.

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →

La véritable fabrique du mensonge est à France 5, en voici la preuve éclatante :

Mise à jour du 12 mars : j’avais initialement intégré la vidéo recopiée sur ma chaîne Odysee, par sécurité, facebook ayant tendance à se prendre pour le détenteur de la Vérité qui a le droit de supprimer tout ce qui le dérange. La lecture sur Odysee n’étant pas très fluide, je réintègre à présent la vidéo originale publiée sur le compte facebook de Thierry Casasnovas, celle sur Odysee restant disponible en cas de problème.

Publicité

Que mes lecteurs me pardonnent, je vais par le biais de cet article faire de l’autopromotion. En effet, au cours de l’année universitaire 2019-2020, puisque ma hiérarchie me laisse beaucoup de loisir, je vais en profiter pour donner un cours sur l’énergie, à Bordeaux, dans le cadre du cycle de formations d’Égalité & Réconciliation. En réalité, cet enseignement sera très proche de celui que je donne déjà depuis de nombreuses années à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour ; je tâcherai simplement, vu le public – que j’espère vaste – moins homogène et plus adulte, de le rendre plus libre, moins scolaire et de l’illustrer par des exemples que l’Université trouverait sans doute “hors-sujet” pour une formation académique même si, de mon point de vue, ils sont au contraire au cœur du sujet. Je pense notamment à l’analyse énergétique des attentats du 11-Septembre, ou encore à de récentes publications médicales sur le rôle central du métabolisme – donc de la transformation de l’énergie – dans la classification, donc la compréhension, des maladies voire de leur nature même.

Le but de cet article est de présenter “l’esprit” de ce cours, à travers la lecture critique d’un article récent du saker francophone, que je relaie abondamment ici car quiconque s’intéresse aux bouleversements de civilisation en cours y trouvera beaucoup de bons articles pour alimenter sa réflexion. Mais sans esprit critique, point de salut ! C’est donc l’occasion pour moi de montrer qu’il ne faut jamais faire une confiance absolue à un titre que l’on “aime bien”, car il peut se glisser dans ses articles quelques grosses bêtises qu’il vaut mieux identifier avant qu’elles ne s’incrustent dans sa mémoire. Et inversement, bien sûr, on peut trouver des informations de valeur dans des publications qui, en règle générale, en sont plutôt dépourvues.

Continuer la lecture

La LICRA s’impatiente parce qu’Amazon n’a pas encore supprimé l’appli E&R (Égalité & Réconciliation)

[Note de l’administrateur de ce blog : pas grand-chose à rajouter ni à retrancher à ce court article d’Égalité & Réconciliation, résumant bien le problème qui gangrène notre pays et dont je suis un témoin privilégié. Ah si, quand même :

  • pour les quelques crétins qui croient encore que Dieudonné est un “petit entrepreneur de la haine” nauséabond, homophobe et antisémite, cette vidéo où il discute avec un juif sioniste arménien et homosexuel (potentiel victimaire maximal !). Entretien qui n’est d’ailleurs pas toujours à son avantage (personnellement, je trouve qu’il manque de répartie face aux arguments douteux de son interlocuteur pour justifier le sionisme) mais qui au moins ridiculise les histoires délirantes que font courir sur lui les professionnels de la haine et du mensonge.
  • pour ceux qui croient encore que tous les juifs sont assez bêtes pour accorder du crédit au concept de “fachosphère” et pour gober la propagande d’une oligarchie illégitime en mode panique, ce fil twitter d’Avner Solal (non, ce n’est pas un pseudo vaguement crypté pour Alain Soral), dont le blog pourtant réduit vaut également le détour, ne serait-ce que pour l’avertissement qui y figure.]

« Voilà une semaine que la LICRA a écrit à Amazon pour lui demander de supprimer l’appli Égalité & Réconciliation d’Alain Soral, multirécidiviste de la haine antisémite, raciste et négationniste, de son AppStore.

Aucune réponse n’a été faite à ce jour. Cette application, contraire à la loi française et aux conditions générales d’utilisation des plateformes avait rapidement été supprimée le mois dernier, tant par la société Apple que par la société Google en raison des fake news, des propos et dessins négationnistes, homophobes, racistes ou antisémites qu’elle diffuse.

L’antisémitisme connait aujourd’hui un regain sans précédent, dépassant largement les frontières d’internet. Si la haine est numérique, elle n’est pas virtuelle et les discours de haine sont bien souvent l’antichambre du passage à l’acte. »

Ça, c’est la fake news habituelle de la LICRA qui tente ainsi de justifier son existence et de continuer à vivre sur le dos de la Bête, forcément immonde. Les Français seraient antisémites mais suffisamment généreux pour permettre à la LICRA de se prendre pour le cabinet noir de la Justice, drôle de contradiction, non ?

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →