La Fabrique du mensonge, charge anti-Casasnovas et anti-Soral, ou le sketch Groland de France 5 (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : quiconque serait tenté de penser que l’article d’Égalité & Réconciliation en fait trop ou n’est pas équitable envers le “documentaire” de France 5 doit absolument regarder la contre-vidéo diffusée aujourd’hui même par Thierry Casasnovas (que je reprends ci-dessous), au cours de laquelle il revient sur ce documentaire avec celle qui est censée être sa “victime”, et avoir tout perdu à cause de ce “gourou”, jusqu’à faire une tentative de suicide.

Alain Soral a coutume de dire qu’un journaliste est “soit une pute, soit un chomeur” ; c’est évidemment une généralisation abusive, je connais personnellement des exceptions à cette “règle”. Mais il faut reconnaître ici que les journalistes de France 5 ayant réalisé ce documentaire viennent de démontrer avec éclat qu’ils ne sont pas des exceptions.

Ce qui est frappant, c’est la totale impossibilité pour une majorité de journalistes de prendre conscience de leur inéluctable chute, qu’ils entretiennent même avec zèle. L’information descendante, c’est fini, mais ils font comme si leur force de frappe médiatique, certes réelle, leur permettait tous les mensonges sans que ceux-ci leur reviennent en boomerang. Or, plus ils mentent, et plus vite ils sont démasqués.]


Un feuilleton radiophonique français des années 60 avait pour nom Signé Furax ; on renommera désormais les docs politiques de France Télévisions Signé Sionax. On ne peut pas mieux dire : la série des Fabrique du mensonge diffusée sur France 5, « la chaîne du savoir » – ne riez pas – est une charge hallucinante de mauvaise foi contre les anti-Système ou les résistants politiques actuels. On ne parlera pas d’opposants car l’opposition est aujourd’hui totalement sous contrôle oligarchique, ce qui retire une bonne partie de l’intérêt à la prochaine présidentielle : le jeu sera truqué de A à Z, à la Biden, avec les votes par correspondance et électronique.

Nous avons regardé patiemment – un authentique sacrifice – les 98 minutes de cette chose qui se nomme « documentaire » et qui ose taxer Hold-up de « film qui prétend être un documentaire, qui en a les codes mais pas le fond ». Dans cet étalage de journalisme puéril (c’est pas moi, c’est toi), rien de nouveau : du Reichstadt, du Mendès, et quelques maîtres de conf’ tirés de l’obscurité pour donner un peu de corps aux accusations des sionistes contre les antisionistes, puisque de toute façon, tout se résume à ça pour eux.

Pourtant, il est question d’information, de désinformation et de complotisme. La différence avec les précédents docus-fictions du SPA (service public audiovisuel), c’est l’apparition de Thierry Casasnovas comme « ennemi de la démocratie ». Ce n’est pas une plaisanterie : le diététicien, car c’en est un, même s’il n’est pas médecin, est présenté comme un danger « mortel » et un « gourou » de « secte » ! Il ne manque plus que le transit vers Sirius – les trois massacres du Temple solaire – et le dossier criminel sera bouclé. Mais quand on sait que la Démocratie, le camp d’en face, est incarnée par Reichstadt et Mendès, on a tout de suite moins peur.

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →

La véritable fabrique du mensonge est à France 5, en voici la preuve éclatante :

Mise à jour du 12 mars : j’avais initialement intégré la vidéo recopiée sur ma chaîne Odysee, par sécurité, facebook ayant tendance à se prendre pour le détenteur de la Vérité qui a le droit de supprimer tout ce qui le dérange. La lecture sur Odysee n’étant pas très fluide, je réintègre à présent la vidéo originale publiée sur le compte facebook de Thierry Casasnovas, celle sur Odysee restant disponible en cas de problème.

EN VÉRITÉ (épisode 4) : Approches naturelles en danger / la lutte active contre les Fakemed (Thierry Casasnovas)

[Note de l’administrateur de ce blog : dernier épisode de la série, où Thierry Casasnovas élargit le propos aux attaques concertées du lobby pharmaceutique envers les approches alternatives de la médecine, dépeignant un totalitarisme scientiste avançant masqué derrière des prétextes sanitaires.

On notera la splendide inversion accusatoire suivante de la part du “collectif FakeMed” : “Les connaissances scientifiques ne peuvent pas se plier aux intérêts économiques de quelques-uns, surtout si cela implique de tromper les patients et de violer leurs droits.” Ils veulent parler de la propagande sur la dangerosité de l’hydroxychloroquine et de l’interdiction faite aux médecins de l’utiliser pour soigner leurs patients, sans doute ? Ou du scandale absolu de l’autorisation du Roaccutane (isotrétinoïde) dont parle Thierry, une infâme saloperie dont, en tant que patient, j’ai pu observer les effets dans les années 1990 ?

“Il y a des époques où le non-positionnement vaut positionnement”, dit Thierry : je le rejoins tout à fait. Ceux qui n’ont rien dit et rien fait en octobre 1940 en France ne peuvent pas dire qu’ils n’ont rien dit et rien fait, mais qu’ils ont collaboré.]


EN VÉRITÉ (épisodes 2 et 3) :
Manipulation et guerre médiatique /
Débunker les débunkeurs (Thierry Casasnovas)

[Note de l’administrateur de ce blog : après la première vidéo de la série qui exposait les tactiques d’intimidation et de harcèlement employées contre l’association Régénère et son fondateur, Thierry Casasnovas creuse dans ces deux épisodes le “cas” de “L’extracteur” alias Krapo alias Clément Bastie, trentenaire visiblement perturbé qui consacre beaucoup d’énergie à alimenter une chaîne YouTube dont la seule raison d’être est de démolir la réputation de Thierry Casasnovas, voire de le faire passer pour un gourou dangereux ayant de nombreux crimes à son actif.

L’épisode 2 expose qui est “L’extracteur” (un dessinateur trentenaire “prof de SVT en REP+”), quel est son passé, et quels sont ses soutiens ; on y apprendra notamment la grande perméabilité entre “L’extracteur” et différentes associations qui prétendent “lutter contre la haine” ou “lutter contre le conspirationnisme”, et qui dans les faits passent leur temps à entretenir la haine envers certaines personnes au travers de conspirations très organisées. Rien qui étonnera votre serviteur, bien entendu, mais d’aucuns pourraient être surpris d’apprendre (à 1:10:08) que le Mémorial de la Shoah finance, via “Conspiracy Watch“, des publicités sur Google pour diffamer Thierry Casasnovas et le traiter de charlatan. WTF?!?

L’épisode 3 détaille sur quelques exemples les techniques de montage et de manipulation utilisées par Clément Bastie (mais aussi par des “journalistes” qui semblent agir en meute organisée) pour faire croire que Thierry Casasnovas gagne beaucoup d’argent avec ses vidéos (alors que chacun sait qu’une vidéo sur YouTube ne peut en rapporter que si elle contient des publicités, ce qui n’est pas le cas ici), qu’il se contredit, ment comme un arracheur de dents, pousse des malades au suicide ou donne des conseils extrêmement dangereux pour la santé, voire que c’est un affreux misogyne se réjouissant des fausses couches d’une jeune femme. Toute personne ayant l’habitude des techniques audiovisuelles n’y verra là que des montages grossiers (les techniques de ralenti et de superposition de musique angoissante pourront même les faire rire), mais il est utile pour les autres de rappeler que le problème numéro un de notre époque est la croyance dans le discours médiatique.

Une grande partie de nos problèmes actuels se résoudra comme par enchantement lorsque chacun aura compris qu’au delà de son expérience personnelle et d’une application rigoureuse de la raison à quelques données fiables, il ne connaît pas grand-chose : répéter n’est pas savoir, même quand la grande majorité du troupeau répète la même chose.

Remarque : je reproduis sous les vidéos (cliquer sur “continuer la lecture”) les chapitrages disponibles sur YouTube, permettant d’accéder directement aux différentes parties.]


Continuer la lecture

EN VÉRITÉ (épisode 1) : Le grand renouveau de RGNR (Thierry Casasnovas)

[Note de l’administrateur de ce blog : au moment où le psychopathe de l’Élysée décide d’achever le pays qu’on l’a chargé de détruire (voir ici et également là pour les détails) il est urgent de revenir à une vision de la santé ancrée dans l’expérience et le rationnel, plutôt que dans l’idéologie et l’hystérie.

Comme Thierry commence à l’expliquer dans cette première vidéo, la guerre médiatique envers lui a redoublé de violence (une chaîne YouTube ayant même été créée dans le seul but de lui nuire, ce qui témoigne d’un état d’esprit… “particulier”), pour la simple raison qu’il s’attaque à deux lobbies particulièrement puissants, celui de l’industrie agro-alimentaire et celui de l’industrie pharmaceutique, n’hésitant pas à maintenir l’humanité en situation de maladie et de dépendance pour augmenter leurs profits. Et bien sûr, parce que sa notoriété est maintenant suffisamment importante pour les inquiéter.

Ayant pu assister, au printemps 2018, à un stage d’une semaine organisée par son association à Miramont de Guyenne, j’ai pu constater à quel point les accusations de sectarisme et de charlatanisme que l’on tente de lui coller sont mensongères et calomnieuses. Tous les matins lors de ce stage, Thierry donnait un cours de physiologie humaine basé exclusivement sur l’expérience et les connaissances scientifiques les plus pointues – dont certaines remettent radicalement en cause des dogmes médicaux tenaces, mais c’est le propre de la recherche ! – références bibliographiques à l’appui, dans des journaux internationaux de haut niveau “à comité de lecture”. Même si tout le monde sait aujourd’hui, avec le Lancetgate, que le “prestige” scientifique d’une revue ne saurait en aucun cas tenir lieu de démonstration !

Ayant pu également discuter avec de nombreux participants à ce stage, pour beaucoup “esquintés par la médecine”, une forme de médecine particulièrement ignorante et sectaire qui finit par renforcer la maladie ou en créer de nouvelles à force de vouloir faire disparaître les symptômes (qui sont des signaux d’alarme), j’invite chacun à prendre connaissance de ces témoignages, simples et humains mais aussi très révélateurs sur l’impasse d’une médecine scientiste (et a-scientifique) en regardant cette vidéo.

Remarque : je reproduis sous la vidéo (cliquer sur “continuer la lecture”) le chapitrage disponible sur YouTube, permettant d’accéder directement aux différentes parties de la vidéo. On s’attardera particulièrement, à partir de 24:05, sur les méthodes journalistiques de dénonciation calomnieuse, s’abstenant de tout correctif lorsque que la justice donne intégralement raison à l’intéressé, quatre ans plus tard…]


Continuer la lecture

Inverser le diagnostic de l’autisme, TDAH et troubles Dys- avec Nathalie Champoux (Régénère)

[Note de l’administrateur de ce blog : dans un monde devenu fou où les “autorités” enchaînent les recommandations sanitaires absurdes et contradictoires, c’est le moment d’explorer des voies réputées sans issue pour retrouver de l’espoir. Moralité : ne jamais faire une confiance aveugle aux détenteurs de diplômes/médailles/titres ronflants divers, et toujours privilégier l’expérience à la théorie.]


Du masque au transhumanisme avec Pierre Etchart (Régénère)

[Note de l’administrateur de ce blog : entretien enregistré en juin 2020, mais de grande actualité.

L’organisation pyramidale de la société, seule à même de produire les situations absurdes que nous vivons, apparaît comme le véritable grand danger qui nous guette ; mais il ne dépend que de chacun de nous de retrouver notre autonomie de pensée et de refuser l’absurdité des injonctions contradictoires comme celle du masque “inutile donc obligatoire”.

À propos du transhumanisme, on pourra lire ce qu’en dit Hervé Juvin dans La grande séparation : ce délire scientiste est l’aboutissement de mouvements “philosophiques” beaucoup plus vastes.]


1 2