D-Day : quand le Huffington Post
perd une occasion de se taire

En ce jour anniversaire du débarquement des troupes “alliées”, il n’est question que de célébrer la Libération (avec une majuscule) en insistant lourdement sur la contribution héroïque des soldats anglais, américains et canadiens (principalement) arrivés en Normandie le 6 juin 1944 pour donner le coup d’envoi à un processus aboutissant à la capitulation allemande moins d’un an plus tard. On évitera de parler des bombardements un peu appuyés de certaines villes françaises, des pillages et des viols, ce serait mal poli. Et on ne rappellera pas le rôle prédominant de l’Union Soviétique dans la défaite du nazisme – ni l’énorme sacrifice humain correspondant – puisque ce serait “faire le jeu de Poutine” qui est forcément encore un tyran, même s’il n’est pas communiste. On insistera plutôt sur les rôles de méchants absolus tenus par le gouvernement de Vichy et la presse à ses ordres.

Ainsi le Huffington Post a-t-il rappelé aujourd’hui que cette presse “collabo” avait titré sur “l’invasion” des troupes anglo-américaines, histoire de bien souligner de quel côté se trouvaient les Bons et de quel côté se trouvaient les Méchants. Il n’aurait pas dû.

En effet, comme je l’avais rappelé dès la création de ce blog, la presse anglo-américaine elle-même titrait sur “l’invasion” de la France… et, pour ceux qui ont eu la “chance” de vivre le Débarquement côté français, le comportement des troupes alliées n’a pas laissé que des souvenirs de bonheur et de reconnaissance envers des “libérateurs”.

Continuer la lecture

Haine et inversion accusatoire… (Égalite & Réconciliation)

[Note de l’administrateur de ce blog : ce qui va sans dire pour tout lecteur d’Alain Soral (dont je suis) va beaucoup mieux en le disant à l’attention de tous ceux qui n’ont toujours pas ouvert un de ses livres… et qui se montrent ici d’une ignorance (ou incompétence) criminelle. Vous ne voudriez quand même pas qu’un enseignant fasse l’éloge de l’ignorance, non mais !]


Dans l’article Un an de prison et 15 000 € requis contre Alain Soral publié le 19 novembre 2018 sur le site leparisien.fr, Carole Sterlé écrit, au sujet d’Alain Soral et du procès à lui fait en mars 2018 pour les dessins des Cancrelats et de l’Échiquier :

En mars à Paris, il l’avait déjà été pour des dessins antisémites. Dans la foulée des réquisitions, sur son site « Égalité et Réconciliation », Soral évoque le procès. On peut notamment lire « entre le peuple juif et le reste de l’humanité, le combat ne peut être que « génocidaire et total ».

La formule « entre le peuple juif et le reste de l’humanité, le combat ne peut être que génocidaire et total » n’est pas d’Alain Soral.

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →