Les USA, le Clown et la Furie (Bruno Guigue)

clinton-trump[Note de l’administrateur de ce blog : l’excellent Bruno Guigue est « légèrement » en-dessous de la vérité en ce qui concerne le 11-Septembre, la responsabilité des « néocons », des grands media et de la finance dans sa réalisation. Tout le monde ne peut pas faire de la physique.]

Le milliardaire échevelé contre la coqueluche de Wall Street, le clown xénophobe contre l’égérie des néo-cons, le pourfendeur de Latinos contre l’exécutrice hilare de chefs d’Etat : l’alternative est désespérante.

La politique américaine a beau se caricaturer elle-même, elle continue de fonctionner à merveille, comme si de rien n’était. La campagne électorale égrène les poncifs, elle multiplie les coups en dessous de la ceinture, la bêtise et l’injure tiennent lieu d’arguments, mais rien n’arrête cette machine à décerveler le bon peuple. Résignés, les citoyens ingurgitent cette potion débilitante à haute dose, ils la digèrent jour après jour. Et le 8 novembre, une majorité finira bien par se rendre aux urnes, suffisante en tout cas pour accréditer le mythe de la démocratie au royaume des multinationales.

Le milliardaire échevelé contre la coqueluche de Wall Street, le clown xénophobe contre l’égérie des néo-cons, le pourfendeur de Latinos contre l’exécutrice hilare de chefs d’Etat : l’alternative est désespérante. Il est frappant, pourtant, que les médias dominants diabolisent exclusivement Donald Trump. En France, on peut lire un panégyrique à la gloire d’Hillary Clinton dans « L’Obs », mais on trouvera difficilement l’équivalent en faveur de son adversaire. Pour le système, la messe est dite. Trump, c’est le vilain, le macho, le raciste. Hillary, c’est la femme à poigne, passionnée, un tantinet belliqueuse certes, mais tellement attentionnée à l’égard des minorités, et puis « elle est démocrate quand même ».

Continuer la lecture sur Agoravox ⟶

UE : Merkel fait passer le TAFTA en force, Hollande opine (Éric Verhaeghe)

angela-merkel[Article paru le 17 septembre 2016]

Au sommet de l’UE à Bratislava, les citoyens européens ont encore assisté à une belle pantalonnade, émaillée d’une fessée déculottée pour François Hollande, et d’une série de quiproquo qui risquent d’être lourds de sens pour l’Union.

TAFTA et la fessée déculottée de Hollande

Premier point: à Bratislava, Merkel a obtenu un maintien de la ligne européenne sur le TAFTA, malgré les annonces de Hollande sur l’arrêt des négociations. Voici ce qu’en dit le communiqué final:

lors du Conseil européen d’octobre, examiner les moyens de mettre en place une politique commerciale robuste qui tire parti de marchés ouverts tout en tenant compte des préoccupations des citoyens

Cette formule alambiquée annonce qu’en octobre, l’Union décidera officiellement de signer le TAFTA, que cela plaise ou non à la France. Il s’agit donc d’une superbe humiliation pour un Président qui annonçait, dans son discours de Wagram, qu’il ne laisserait pas la place de la France être contestée en Europe. Une fois de plus, les rodomontades parisiennes donnent lieu à un écrasement en bonne et due forme dès que les frontières sont franchies.

Mais jusqu’à quand allons-nous tolérer d’être le paillasson de la Prusse?

Continuer la lecture sur Jusqu’ici, tout va bien…

Propos anti-islam : Éric Zemmour visé par une plainte (E&R)

zemmour-c-a-vous-6-septembre-2016Une seule

[Note de l’administrateur de ce blog : CQFD. La crapule Zemmour est maintenant clairement identifiée comme la roue de secours de l’hypercrapule BHL (totalement grillée), et ses appuis logistiques (LICRA, DILCRA, SOS-racisme…) démasqués. Le sionisme est comme les vampires, il n’aime pas la lumière, ses ficelles manipulatoires apparaissant alors en plein jour.]

Le 6 septembre dernier sur France 5, dans l’émission C à vous, Éric Zemmour répondait aux questions d’Anne-Sophie Lapix et Patrick Cohen suite à la parution de son livre Un quinquennat pour rien. La discussion avait eu un très fort retentissement en raison des propos anti-islam tenus par l’écrivain.

Suite à cette émission, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a reçu pas moins de 700 plaintes de spectateurs. Mais curieusement, les professionnels de l’antiracisme, eux, sont restés complètement muets… Où sont en effet les plaintes de la DILCRA, de la LICRA, de l’UEJF, de la Ligue des droits de l’homme, de SOS Racisme et de toutes ces officines soutenues par le pouvoir, qui se sont pourtant fait une spécialité ces dernières années de racketter, avec la complicité des tribunaux français, les auteurs de propos politiquement incorrects ?

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation ⟶

Voir aussi, sur ce blog :

Obama au secours de Daech (Arrêt sur Info)

obama-kerrry

Le président des Etats-Unis va bientôt tirer sa révérence. Mais avant de rejoindre le club des conférenciers à 100 000 dollars, il aura commis un nouveau forfait en Syrie. Le 17 septembre, pour la première fois, son aviation a tué entre 60 et 80 soldats de l’armée arabe syrienne à Deir Ezzor. Loin d’être fortuite, cette attaque a eu lieu au moment même où l’armée nationale affrontait une offensive de Daech.

Le Pentagone a déclaré qu’il s’agissait d’une erreur, mais qui peut croire un tel mensonge ? Cette version officielle a d’ailleurs reçu sa première entaille de la part de l’ambassadrice US à l’ONU. Elle a admis devant le conseil de sécurité que les USA étaient à l’origine de cette frappe, mais elle en a minimisé l’importance, en comparant cette bavure « non intentionnelle » avec les « attaques intentionnelles » de Damas contre des civils. Curieuse explication !

La thèse de l’accident, en réalité, ne tient pas la route. Il suffit de considérer les faits pour s’en rendre compte.

Continuer la lecture sur Arrêt sur Info ⟶

Voir également sur ce blog, à propos du terrorisme « islamique » sponsorisé par les USA, Israël et d’autres régimes pourris :

La Société Européenne de Physique vire complotiste

epn-2016-47-4Si vous savez le crédit que j’apporte à ce genre de qualificatif (particulièrement dans le cas du 11-Septembre, où il est absurde), vous aurez compris ce que le titre de cet article peut avoir d’ironique. Néanmoins, la réalité qu’il décrit est suffisamment remarquable pour être mentionnée sérieusement : Europhysics News, le magazine de la Société Européenne de Physique (European Physical Society en globish), organe tout à fait officiel des physiciens professionnels européens, a publié dans son numéro de juillet-août 2016 un article qui affirme clairement que les trois gratte-ciel s’étant effondrés à New York le 11 septembre 2001 ont été délibérément détruits par des techniques de démolition contrôlée, ce qui est évidemment incompatible avec la narration officielle d’un effondrement « naturel » – entendez par là sous l’effet conjoint d’impacts d’avions et des incendies qui s’ensuivirent.

L’article en lui-même, intitulé 15 years later : on the physics of high-rise building collapses (15 ans après : sur la physique des effondrements de gratte-ciel), rédigé par Steven Jones, Robert Korol, Anthony Szamboti et Ted Walter, n’apporte aucune information remarquable pour quiconque s’intéresse à ce problème, et bien entendu ne révolutionne pas la physique – se démarquant en cela de la narration officielle, qui recourt à une large dose de physique harrypottérienne.

Continuer la lecture

Comment se faire lincencier du Huff Post ? Écrire sur la santé de Hillary Clinton ! (RT français)

Hillary ClintonEst-il prohibé aux Etats-Unis d’évoquer la santé de la candidate démocrate américaine ? David Seaman, chroniqueur du Huffington Post qui a vu ses accès bloqués par sa rédaction après la publication d’articles à ce sujet, explique la situation.

«Je travaillais avec eux, et, jusqu’à récemment, mes articles n’ont pas fait l’objet de plaintes. Ils appréciaient tellement mes papiers qu’ils les publiaient immédiatement», explique le journaliste américain en commentant la cessation de son travail avec le Huff. «Dimanche soir [le 28 août 2016], j’ai été privé de droit d’accès [à la publication de documents sur le site de Huffington Post], et, à peu près au même moment, mes deux articles sur la santé de Hillary Clinton ont été retirés. […] [Je les ai publiés] car à mon avis, quand un candidat à la présidentielle a visiblement des problèmes de santé graves qui ne sont absolument pas couverts par les plus grands médias, cela mérite l’attention. Pour ma grande surprise, ces deux articles ont été supprimés et on m’a refusé l’accès au site en tant qu’auteur. Donc je ne peux plus me connecter à mon compte ni publier quoi que ce soit. Jusqu’à présent, je n’ai reçu aucune explication ni réponse de la rédaction.»

Continuer la lecture sur RT français ⟶

L’art perdu de la généralisation (Antipresse)

Slobodan Despot au salon du livre à Genève en 2006

Slobodan Despot, salon du livre,
Genève, 2006

[Note de l’administrateur de ce blog : je reproduis ici une article d’Antipresse, une lettre d’information dominicale que je vous engage à lire et à soutenir, déjà en vous y abonnant. Ce qui suit est l’œuvre de Slobodan Despot, un de ces « faux Français » plus français que les vrais et par conséquent encore plus révolté par les agissements de ceux qui se croient l’élite de ce pays. Pulvérisons donc avec lui le politiquement correct, cette politesse des lâches et des imbéciles (et des hypocrites).]


Voici quelques jours, j’ai laissé filer sur les réseaux sociaux une maxime atrocement raciste à propos des Français. La voici :

Les Français savent tout. Sauf qu’ils ne savent rien.

J’en ai récolté une belle volée de bois vert. Comment avais-je pu omettre d’imprimer le « fumer tue » sur le paquet ? Évidemment que tous les Français ne sont pas de pompeux ignares, de même que tous les Anglais ne sont pas perfides. Mais c’est un péché mignon : je raffole des bonnes généralisations nationales à l’emporte-pièce. Elles étaient courantes du temps de la société cultivée où l’on pouvait parler par épigrammes parce qu’on s’entendait encore tacitement sur les prémisses et les réserves de la conversation. Elles étaient injustes et abusives, mais souvent pénétrées de clairvoyance. Sur le peuple d’où je viens, on prête à Bismarck le jugement définitif : « Si vous voyez un Serbe qui porte sa chemise par-dessus la culotte, vous pouvez vous y fier : c’est le meilleur homme qui soit. S’il l’a rentrée dans le pantalon, passez votre chemin… » Évidemment que tout Serbe urbanisé n’est pas une planche pourrie et que le paysan à touloupe connaît aussi l’entourloupe. Mais cette géniale métaphore résume toute la tragédie de l’urbanisation accélérée d’une société patriarcale et agraire, dont les conséquences proprement tératologiques, en matière de morale, de comportement et de civisme, sont aujourd’hui bien plus manifestes que du vivant du grand chancelier.

Continuer la lecture

Travaux dirigés (énoncé)

high-chancellor-r

Le Président M. L. Muschi.

À Hollywood, le cinéaste Stan Lee Kubitainer travaille sur le scénario du prochain épisode de sa série, un thriller politico-fantastique. Son conseiller scientifique, Dimitri Stahleier, a pour mission de rendre l’action crédible, en respectant au maximum les lois de la physique et de la logique.

L’histoire se déroule sur la planète Sibaïag, où les conflits font rage pour prendre le contrôle de l’Empire Global ; l’épisode relate le coup d’État spectaculaire mais secret fomenté par des membres de la tribu des Geldkalb pour prendre le contrôle d’Akirema, la province la plus puissante de l’empire, tout en faisant passer la tribu rivale des Kamelreiter pour un groupe de terroristes sanguinaires afin de justifier son extermination.

Continuer la lecture

Giulietto Chiesa : 15e anniversaire des attentats
(Il Fatto Quotidiano)

giuliettochiesapar Giulietto Chiesa – août 2016

Le 11 septembre prochain correspondra au 15e anniversaire du plus grand attentat terroriste de l’Histoire. Des fleuves d’encre ont coulé depuis à ce sujet : qui l’a fait ? Quels objectifs politiques poursuivaient ses organisateurs ?

Nous ne reprendrons pas cette discussion ici. L’auteur de ces lignes a depuis toujours soutenu que les 19 « pirates de l’air » emmenés par Ben Laden n’auraient en aucun cas pu réaliser un tel plan. Il existe une foule de preuves montrant l’implication dans cette opération de puissantes forces liées à différents services secrets, à commencer par certaines branches de la CIA et du FBI, de l’ISI pakistanaise, des services secrets saoudiens et ceux, très certainement impliqués, du Mossad israélien.

Le travail de la « Commission sur le 11/9 » (aussi appelé « version officielle ») ne résiste pas à une innombrable quantité d’objections… faites par des chercheurs ou des journalistes indépendants dans le monde entier. Ceux que cela intéresse peuvent se référer au site www.consensus911.org où un certain nombre de ces remarques et de ces incohérences ont été rassemblées ces dernières années par un groupe de spécialistes dont je fais également partie. La « Commission sur le 11/9  » – comme nous l’avons appris officiellement après les révélations de l’ex-sénateur démocrate Bob Graham (qui fut président de la Commission du Congrès, la première à avoir enquêté sur les attentats du 11/9) et de nombreux sénateurs et députés américains – cette Commission donc, refusa d’examiner des documents et des éléments de preuve concernant les mystérieuses manoeuvres [militaires] qui précédèrent les attentats. Les 28 pages du premier rapport, récemment divulguées – après être restées au secret pendant 15 ans, nous apprennent sans aucun doute possible, documents à l’appui, que le gouvernement saoudien a aidé et financé les « boucs émissaires » [les 19 pirates de l’air – NdT] lors de leur installation aux États-Unis. Et ce seul fait (sans compter que le FBI et la CIA étaient – et tout cela est prouvé – au courant de la préparation des attentats), montre que la Commission sur le 11/9 a livré une version mensongère de toute cette affaire, afin de couvrir les vrais responsables.

Continuer la lecture sur Il Fatto Quotidiano ⟶

1 2 3 30