Les vaccins COVID résumés en 7 minutes
(Jeanne Traduction)

[Note de l’administrateur de ce blog : vous trouverez aussi sous la vidéo doublée en français la vidéo originale, et ici la transcription de la traduction fournies sur le compte Odysee de Jeanne Traduction. Le Dr Scott Youngblood témoignait ici le 3 novembre 2021 dans le compté de San Diego en Californie.

La présentation de la FDA dont il est fait mention – et plus précisément la page affichée, non pas une seconde comme affirmé ici à 4:50, mais un tiers de seconde – a déjà été signalée dans cet article ainsi qu’un lien pour la télécharger.]


14 novembre : marche du réveil (A. Henrion Caude)

[Note de l’administrateur de ce blog : chacun pourra constater par ces images glaçantes combien ces marcheurs radicalisés constituent une menace pour la démocratie.

Plus d’informations sur ce mouvement sectaire ici.]


Combien faut-il vacciner d’enfants pour empêcher
un seul décès COVID parmi les enfants de 5 à 11 ans
selon les données de l’autorisation d’utilisation d’urgence accordée à Pfizer ?

On pourra toujours discuter à l’infini de la valeur exacte de ce nombre, qui dépend de la qualité des données utilisées – or on sait maintenant que Pfizer n’est pas vraiment très net sur ce point. Mais l’essentiel n’est pas là : il est de savoir, via les retours sur les effets indésirables des vaccins, et le facteur – lui aussi sujet à discussion – de sous-déclaration de ces effets indésirables, si le remède est pire que le mal. Et la réponse est sans aucune ambiguïté possible : oui, vu que “sauver une vie” nécessite d’en sacrifier beaucoup d’autres, ce qui n’est pas une conception très standard de la médecine.

Je vous propose ci-dessous la traduction d’un article original paru le 1er novembre sur le compte substack de Toby Rogers, un Australien qui aime les chiffres et les statistiques, en particulier sur l’autisme, sujet de sa thèse de doctorat.

——— Début de la traduction ———

Le nombre de vaccinations nécessaires (NVN), l’outil standard dont Big Pharma, la FDA et le CDC ne veulent plus parler.

Une chose amusante est arrivée cet après-midi. Pas drôle comme quand on s’exclame “ha ha !“. Plutôt drôle comme dans, “ohhhhh c’est comme ça que la FDA truque le processus…“.

Je lisais le document des CDC intitulé “Guidance for Health Economics Studies Presented to the Advisory Committee on Immunization Practices (ACIP), 2019 Update” et je me suis rendu compte que l’analyse bénéfice-risque lamentable de la FDA en rapport avec la demande d’autorisation d’utilisation d’urgence (Emergency Use Authorization, EUA) de Pfizer pour le vaccin des enfants de 5 à 11 ans viole de nombreux principes du guide d’orientation des CDC. Ce document décrit 21 points que toute étude d’économie de la santé relative aux vaccins doit respecter, et l’analyse bénéfice-risque de la FDA en a violé au moins la moitié.

Aujourd’hui, je veux me concentrer sur un seul facteur : le nombre de vaccinations nécessaires (NVN). À quatre endroits différents, le document d’orientation des CDC mentionne l’importance de déterminer ce nombre de vaccinations nécessaires. Je ne me rappelais pas avoir vu un NVN dans le document sur l’analyse bénéfice-risque de la FDA. J’ai donc vérifié à nouveau cette analyse et, bien sûr, il n’y avait aucune mention d’un NVN.

Comme la FDA n’a pas fourni de NVN, je vais tenter de le faire ici.

Continuer la lecture

Petit rappel pédagogique

[Note de l’administrateur de ce blog : Internet a de la mémoire, et quand les “complotistes” d’hier se trouvent validés par les chercheurs d’aujourd’hui parlant au nom des organismes les plus officiels, ça vaut la peine de le souligner.]


novembre 2021 :

mars 2021 :

Et en complément :

Alexandre Boisson, ex-policier du GSPR : Covid-19,
manipulation des foules & résilience alimentaire (Nexus)

[Note de l’administrateur de ce blog : rien de tel qu’un ancien membre du Groupe de sécurité de la présidence de la République (2002-2011) pour observer les événements avec sang-froid et donner des pistes de compréhension et d’action à ceux qui sont englués entre l’inaction et la fuite (physique ou mentale).

On retiendra particulièrement à partir de 26 minutes les explications sur le rôle de l’amygdale dans la réaction au stress (et comment ne pas la laisser prendre le dessus sur le cortex pré-frontal, siège de la pensée rationnelle) et on méditera cette phrase pleine de sagesse (à 20:00) :

Dans une France corrompue, la vraie rébellion c’est de connaître la loi et d’exiger qu’elle soit appliquée.

La description de la vidéo sur YouTube comprend également des liens sur les associations dont parle Alexandre Boisson.]


La Science, dans toute sa splendeur

Autotests COVID : quand l’Assurance Maladie refuse
l’autorité du Conseil d’État (Le Courrier des Stratèges)

[Note de l’administrateur de ce blog : pour ceux qui n’auraient pas encore compris par quel genre de caste les Français sont dirigés.]


L’Assurance Maladie dirigée par Thomas Fatôme, grand pourfendeur des libertés en tous genres et taliban de la domination étatique, n’apprécie visiblement pas la décision du Conseil d’État de reconnaître la validité des autotests pour obtenir le passe sanitaire. Huit jours après cette décision contentieuse du Conseil, le site de l’Assurance Maladie continue à prétendre que les auto-tests ne permettent pas d’obtenir le passe sanitaire. Voilà une belle façon de fouler aux pieds l’autorité de la chose jugée.

L’Assurance-Maladie n’aime pas la liberté de ne pas être vacciné et le fait savoir. Dans la capture d’écran réalisée de 5 novembre, c’est-à-dire une semaine après le rendu de l’ordonnance du Conseil d’Etat réintégrant les autotests dans les conditions de délivrance d’un passe sanitaire, le site de l’Assurance Maladie continue d’indiquer que les “autotests négatifs, même réalisés sous la supervision d’un professionnel, ne seront plus être intégrés (sic) au passe sanitaire à partir du 15 octobre”. Voilà une belle façon de ne pas tenir compte de la décision du Conseil d’Etat que nous avons publiée.

Continuer la lecture sur Le Courrier des Stratèges (jusqu’à la fin) →

La star équestre australienne Cienna Knowles hospitalisée avec des caillots sanguins après le vaccin Pfizer (Marcel D.)

[Note de l’administrateur de ce blog : la liste s’allonge, et s’allongera encore, jusqu’au point où les moutons retrouveront leurs esprits. Ce sera alors un changement d’époque, et certains devront se faire tout petits.]


Après s’être entendu dire : pas de vaccin, pas de travail, la star équestre Cienna Knowles, une jeune sportive Australienne de 19 ans, a fait sa deuxième dose de vaccin le jeudi 21 octobre à 10 heures et dans la nuit, l’enfer a commencé, comme elle en témoigne sur Instagram : « Cette nuit-là, je me suis réveillée tellement malade avec des vomissements, fièvre, sueur, palpitations cardiaques, maux de tête, douleurs musculaires et articulaires, vision floue, c’était l’enfer. J’avais tellement mal à ce stade, je savais que quelque chose n’allait vraiment pas. »

Le lendemain, son médecin envoie Cienna Knowles d’urgence à l’hôpital :  « J’ai été dans le service respiratoire avec des caillots dans mes jambes, mon estomac et mes deux poumons. La quantité de caillots sur mes poumons équivaut à avoir des côtes cassées, donc douloureuses et des difficultés à respirer. »

Continuer la lecture (et regarder le témoignage vidéo) sur Le Média en 4-4-2 →

Le totalitarisme de l’Union Européenne (et du covidisme) :
démonstration par l’absurde

[Note de l’administrateur de ce blog : vous trouverez ci-dessous une conférence de presse de  quatre parlementaires européens, du 21 octobre 2021, expliquant qu’ils sont empêchés de travailler sous prétexte de ne pas avoir de “passe sanitaire” (Green Certificate en globish), et même s’ils ont développé une immunité naturelle suite à l’infection.

Ceux qui n’ont pas encore compris la véritable nature de l’Union Européenne, dirigée par des lobbies et des personnes non-élues, ne la comprendront sans doute jamais, ou alors peut-être une fois qu’elle se sera définitivement écroulée, et encore…]


Source : chaîne YouTube de Cristian Terhes, député roumain au Parlement Européen, et orateur principal.

Comptes tweeter des parlementaires s’exprimant dans cette conférence de presse (de gauche à droite sur l’image)

Ivan Vilibor Sinčić (Croatie) : https://twitter.com/SincicMEP

Cristian Terhes (Roumanie) : https://twitter.com/CristianTerhes

Christine Anderson (Allemagne) : https://twitter.com/AndersonAfDMdEP

Francesca Donato (Italie) : https://twitter.com/ladyonorato

 

 

1 2 3 4 103