Le Mr Vaccin du gouvernement était le lobbyiste
du Big Pharma… (Éric Verhaeghe)

Louis-Charles Viossat

Louis-Charles Viossat

[Note de l’administrateur de ce blog : pour les pressés, le dernier paragraphe de l’article (2 lignes et 1 mot) peut suffire.

Les “complotistes” (ou complotologues) pourront compléter cette lecture par celle (en anglais) de la fiche publiée le 23 octobre par le gouvernement britannique (plus précisément la MHRA, Medicines & Healthcare products Regulatory Agency), qui recherchait “de toute urgence” un outil d’intelligence artificielle pour traiter le grand volume attendu d’effets indésirables des vaccins pour la COVID-19 et s’assurer qu’aucun détail des textes signalant ces effets indésirables ne passe inaperçu.

En V. O. : “The MHRA urgently seeks an Artificial Intelligence (AI) software tool to process the expected high volume of Covid-19 vaccine Adverse Drug Reaction (ADRs) and ensure that no details from the ADRs’ reaction text are missed.”

Après un choix entre… 1 candidat (“Number of tenders received: 1”), l’heureux bénéficiaire du contrat de 1 500 000 livres sterling fut la société Genpact.]


Emmanuel Macron a choisi son “Monsieur Vaccin”, qui doit rassurer le public sur la campagne obligatoire qui se prépare. Et, en matière de réassurance, d’apaisement, et de confiance, le choix qui est fait confond par son ingéniosité et sa pertinence. Ce devrait être un ancien inspecteur général des affaires sociales qui prendrait cette charge, Louis-Charles Viossat, dont nous donnons une capture d’écran du CV publié sur Linkedin ci-dessous. Comme on le voit, Viossat s’est beaucoup occupé du lobbying en faveur du Big Pharma. Il a notamment dirigé le lobbying du laboratoire américain Abbott, devenu Abbvie, pendant près de 5 ans. De façon très révélatrice, la presse mainstream a fait l’impasse sur ces étapes importantes dans une carrière également marquée par la gestion de la canicule. Mais que cherche Emmanuel Macron ?

Mais quelle mouche a bien pu piquer Emmanuel Macron, en choisissant l’ancien lobbyiste d’un grand laboratoire pharmaceutique américain pour rassurer les Français sur la campagne de vaccination qui se prépare ? On ne pouvait imaginer choix moins judicieux, plus polémique, plus inefficace que celui-là… Si l’on ajoute à ce parcours brillantissime le passage que Louis-Charles Viossat a fait au cabinet du ministre de la Santé au moment de la canicule, puis au cabinet du Premier Ministre au moment du CPE… on s’interroge sur les risques qu’Emmanuel Macron prend dans la conduite d’un dossier qui pourrait se révéler très vite explosif.

Continuer la lecture sur Le Courrier des Stratèges →

Info ou intox ?

D’après le journal gratuit 20 Minutes,1 le document reproduit ci-dessous un faux…

Une chose est sûre cependant : l’information – au sens neutre : vraie, fausse, voire “même pas fausse” – circule vite, et la capacité de traitement de cette information par quelques milliards d’humains, même bénévoles, même bourrés de défauts ou de lacunes cognitives, excède largement celle d’une très petite frange d’entre eux dotés de gros moyens financiers, matériels et médiatiques et au service d’un but précis qui n’est pas le bien commun.

L’expérience de Wikipédia et d’autres projets du même type le prouve : ses limites et défauts ne se situent pas tant dans la médiocrité du grand nombre que dans l’orientation donnée au projet par quelques censeurs influents et anonymes allant à l’encontre de l’esprit même de ce projet (tel qu’il est affiché).

Alors, que chacun mène son enquête ! Sur tous les sujets, même et surtout les plus “complotistes” !

Continuer la lecture

La quatrième révolution industrielle selon Klaus Schwab :
en route vers le transhumanisme !

[Note de l’administrateur de ce blog : allô les redresseurs de complotistes ? Vous faites quoi1 ? Après Sleepy Joe Biden et ses invités qui ne croient plus au méchant virus, Klaus Schwab qui nous explique que l’humain “tout nu” (sans prothèses numériques), finalement, c’est dépassé… les pires conspirationnistes ne vont-ils pas finir par avoir raison à l’insu de leur plein gré ? Vite, éclairez-nous !]


Breaking news: le coronavirus de la mort ne frappe pas lors des anniversaires (même pour les invités)

[Note de l’administrateur de ce blog : pour les fêtes de Noël et du Nouvel An, on ne sait pas encore.

Mise à jour 23h : l’intéressée, la maire d’Atlanta Keisha Lance Bottoms, après avoir elle-même tweeté cette vidéo le 20 novembre 2020 pour souhaiter un joyeux anniversaire à Joe Biden, a affirmé ensuite qu’elle datait d’un an auparavant… tentative de récupération de gaffe ou réalité ? En tout cas on peut la voir avec la même robe sur une vidéo du 20 novembre 2019, et Joe Biden semble habillé de la même façon au débat des Démocrates sur MSNBC le 20 novembre 2019.

Eh oui, internet a de la mémoire.]


Marseille : l’unité COMETE ou l’efficacité contre la Covid par la prévention

Prélèvement sur les surfaces (photo BMPM)

Prélèvement sur les surfaces (photo BMPM)

[Note  de l’administrateur de ce blog : lutter contre une épidémie ne se fait pas en confinant de façon autoritaire la totalité d’une population, personnes saines et contaminées ensemble – même le pire des crétins est capable de comprendre cela, et c’est la raison pour laquelle ce genre de mesures n’a jamais sauvé personne dans l’histoire de l’humanité – ni en l’obligeant à porter en permanence des masques dont les fabricants eux-mêmes précisent qu’ils ne protègent en rien des virus, mais en appliquant avec rigueur une méthode scientifique faite de collecte de données et de raisonnement.

Cette démarche, à l’exact opposé des affirmations péremptoires de médecins d’opérette ayant renié l’essence même de leur métier, donne des résultats tangibles car l’obéissance aux lois de la nature – et non à celles de l’idéologie, ou de l’argent – est toujours récompensée. Un exemple ici avec une unité spécialisée de marins-pompiers, qui nous rappellent entre autres que “la transmission par manu-portage est la priorité absolue en terme de prévention” : croire que vous êtes protégé en portant un masque dans le métro (ou le bus) alors que vous tenez à pleines mains une barre touchée par des milliers de personnes avant vous relève de la superstition la plus folle.

PS : en guise d’exercice , on pourra chercher ce qui ne va pas dans ce reportage de la télé italienne.]


publié le 14 octobre 2020

Comment contenir l’épidémie de Sars-CoV-2 grâce à une stratégie de prélèvement sur les eaux usées ? Retour d’expérience de l’unité COMETE1 du Bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM) doté d’un laboratoire mobile performant pour la recherche des germes pathogènes biologiques dans l’environnement, de personnels capables d’agir sous menace biologique et d’un pôle médical spécialisé dans la lutte bactériologique et chimique (NRBC).

Entretien avec le directeur du projet COMETE, Alexandre Lacoste, chef de l’équipe opérationnelle spécialisée NRBCE2 du Bataillon de marins-pompiers de Marseille et d’Éric R., chef de groupe du projet COMETE par le Dr Jean-Michel Wendling, consultant scientifique et technique de notre journal.

Jean-Michel Wendling (JMW) – Alexandre LACOSTE (AL) : vous êtes directeur du projet COMETE. Comment travaille votre unité pour traquer la Covid-19 depuis plus de 6 mois ?

AL – L’unité COMETE a été constituée à l’initiative du visionnaire contre-amiral Patrick Augier. Notre unité, constituée au départ d’une douzaine de marins-pompiers de l’unité NRBC du BMPM s’est enrichie de compétences, de moyens matériels et de moyens humains complémentaires pour constituer une équipe de plus de 30 personnes à date. Cette unité d’élite est complètement dans son rôle qui est la protection des biens et des personnes. Les missions qui nous sont confiées actuellement à la demande de la Ville de Marseille est l’anticipation du risque collectif par des prélèvements des eaux usées, la prévention-action sur les cibles les plus fragiles, la levée de doute et la décontamination. A ce jour nous avons effectué plus de 8000 prélèvements de surfaces, d’air ou d’effluents. Notre base de données est énorme et nous souhaitons partager notre expérience avec d’autres métropoles.

Continuer la lecture sur infodujour.fr →

La Tribune REINFO #2 – 19/11/2020 – Avec Alexandra Henrion Caude, Olivier Soulier…

[Note de l’administrateur de ce blog : apprendre aux gens à penser par eux-mêmes, et à ne pas avoir peur, c’est forcément “complotiste” aux yeux de certains. Car de plus en plus de monde est alors capable d’identifier les véritables complots. Par exemple en se rendant compte que certains cherchent à imposer en urgence un vaccin dont on ne connaît rien des effets à long terme – en admettant qu’il soit efficace ! – alors que des traitements éprouvés existent, sans parler des méthodes naturelles de prévention par renforcement de l’immunité via l’alimentation et l’hygiène de vie.

Retrouvez d’autres analyses sur Reinfocovid.fr.]


1 2 3 4 139