Home » Actualité » Fondamentaux » Mediamensonges » Scandale en Israël : comment le gouvernement a découvert de graves problèmes de sécurité avec les injections COVID et les a dissimulés (Anthropo-logiques)

Scandale en Israël : comment le gouvernement a découvert de graves problèmes de sécurité avec les injections COVID et les a dissimulés (Anthropo-logiques)

Dr. Sharon Alroy-Preis, directrice du département de santé publique d'Israël

Dr. Sharon Alroy-Preis, directrice du département
de santé publique d’Israël

[Note de l’administrateur de ce blog : les effets secondaires de la “vaccination” à ARN messager ne sont pas presque toujours bénins et de courte durée comme les autorités de santé le prétendent, mais comportent un niveau anormalement élevé d’effets graves et durables. La propagande la plus appuyée ne pourra rien contre la remontée des ces informations, d’abord par les victimes elles-mêmes, puis par un nombre croissant de médecins, souvent eux-mêmes trompés, qui finissent par découvrir les dégâts dans leurs cabinets.

Récemment un enregistrement d’une réunion Zoom a montré qu’au plus haut niveau de l’État en Israël, le pays précurseur en matière de vaccination à ARNm, ces signaux sont non seulement connus mais aussi volontairement dissimulés. L’entrepreneur américain Steve Kirsch – doublement vacciné Pfizer avant de prendre conscience du danger – en a fait un article, traduit ici pat Jean-Dominique Michel sur son blog personnel Anthropo-logiques.

Le deuxième niveau du scandale étant, bien sûr… qu’il n’y a pas encore de scandale à grande échelle, les media ne se précipitant pas pour relayer l’affaire, confirmant ainsi le rôle nocif qu’on leur connaît.]


J’ai déjà traduit et repartagé des textes de Steve Kirsch. Ingénieur diplômé du prestigieux Massachussets Institute of Technology, entrepreneur à succès, celui-ci s’est mobilisé depuis le début de la crise Covid pour dénoncer les innombrables corruptions de la science servant à imposer des politiques publiques absurdes et destructrices.

Travailleur infatigable, il n ‘a cessé de produire des interpellations et des articles fort bien documentés, mais restant évidemment lettre morte : cela fait longtemps que les autorités systémiquement corrompues ont fermé les écoutilles face aux critiques, et même d’autant plus que celles-ci sont pertinentes ! Nous avons exactement le même problème ici : le Conseil fédéral par exemple a bien évité de répondre à la plupart des courriers de l’avocat valaisan Jacques Schroeter.

  • Pour lire « Probablement le plus gros mensonge de tous les temps » : l’interpellation d’un avocat au gouvernement suisse sur Covidhub.ch : cliquer ici.

Tout comme la Revue médicale suisse (la feuille de chou quasi-officielle de Big Corruption et Big Pharma) s’est bien gardée de répondre à la Lettre ouverte d’un éminent médecin-chercheur que j’ai relayée (pour préserver l’anonymat de cet expert) en réponse à article de propagande pour la « vaccination » des femmes enceintes truffé de manipulations et d’erreurs.

  • Pour lire « Vaccination génique des femmes enceintes : lettre ouverte d’un chercheur à la Revue médicale suisse » : cliquer ici.

Silence radio, évidemment.

Continuer la lecture sur Anthropo-logiques →

 

Print Friendly, PDF & Email

Un commentaire sur “Scandale en Israël : comment le gouvernement a découvert de graves problèmes de sécurité avec les injections COVID et les a dissimulés (Anthropo-logiques)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *