Entrevue avec Geert Vanden Bossche (BAM!)

[Note de l’administrateur de ce blog : au moment où de plus en plus de monde remarque que les “vaccins” protègent mal de l’infection au SARS-CoV-2, voire “antiprotègent” (avec une efficacité négative) de plus en plus, il est utile d’écouter un des rares entretiens en français de Geert Vanden Bossche, le virologue qui semble avoir prévu ce genre de ratage depuis le début, et que les “fact-checkers” se sont bien entendu empressés de traiter de tous les noms.

Cet entretien a été publié le 23 décembre 2021 sur la chaîne YouTube de BAM! (Belgian Alternative Media). On prêtera particulièrement attention à ce qu’il dit sur la vaccination des enfants et sur les maladies auto-immunes.

Une présentation (en anglais) de Geert Vanden Bossche est disponible sur cette page, ainsi qu’un lien vers son CV détaillé.]


Corinne LALO : “Vaccins, médicaments et
produits chimiques, on nous empoisonne !”

[Note de l’administrateur de ce blog : les langues se délient et c’est une bonne chose. Sur une chaîne “grand public” (TV5 Monde), et à l’occasion de la présentation de son livre “Le grand désordre hormonal – Ce qui nous empoisonne à notre insu”, qui traite du vaste problème des perturbateurs endocriniens, Corinne Lalo rappelle quelques évidences que la folie gouvernementale actuelle tente de nous faire oublier : les vaccins à ARN messager actuellement disponibles sont en phase expérimentale, leurs effets à long terme sont inconnus (ceux à court terme, hélas, sont connus) et jamais, sous aucun prétexte, ne devraient être administrés à des enfants ou à des femmes enceintes, qu’en temps normal on met en garde – avec raison – contre la prise de la plupart des médicaments, y compris de très courants comme le paracétamol.

Le passage sur ces expérimentations médicales hors de tout bon sens est à écouter à partir de 9 min 14 s. Retenons et diffusons cette phrase : “On n’utilise pas dans une vaccination de masse un produit qui est expérimental. Ça n’a jamais été fait. C’est aberrant.”]


Lettre ouverte du British Medical Journal
à Mark Zuckerberg

La science (la vraie) contre-attaque.

Les scientifiques sont de grands naïfs, et souvent de grosses billes en politique et ingénierie sociale, mais il n’aiment pas non plus être pris pour des imbéciles. Passée la sidération provoquée par des incompétents ou vendus traitant de charlatans les meilleurs d’entre eux, et encaissée la censure des rectifications scientifiques opérée par les petites mains de facebook, twitter ou YouTube, ils remettent lentement mais sûrement l’église au centre du village et les imposteurs à leur place.

Le 17 décembre 2021, deux rédacteurs en chef d’une des plus prestigieuses revues médicales au monde ont décidé de mettre une fessée au petit Mark. Il serait bien avisé d’écouter le maître et la maîtresse. Fallait pas les énerver, garnement.

——— Début de la traduction ———

Cher Mark Zuckerberg,

Nous sommes Fiona Godlee et Kamran Abbasi, rédacteurs en chef du BMJ [British Medical Journal], l’une des revues de médecine générale les plus anciennes et les plus influentes au monde. Nous vous écrivons pour vous faire part de nos graves préoccupations concernant la “vérification des faits” effectuée par des fournisseurs tiers pour le compte de Facebook/Meta.

En septembre, un ancien employé de Ventavia, une société de recherche sous contrat qui a participé à l’essai principal du vaccin Pfizer contre la Covid-19, a commencé à fournir au BMJ des dizaines de documents internes de la société, des photos, des enregistrements audio et des courriels. Ces documents ont révélé une multitude de mauvaises pratiques de recherche sur les essais cliniques au sein de Ventavia, susceptibles d’avoir un impact sur l’intégrité des données et la sécurité des patients. Nous avons également découvert que, malgré la réception d’une plainte directe concernant ces problèmes il y a plus d’un an, la FDA [Food and Drug Administration] n’a pas inspecté les sites d’essais de Ventavia.

Continuer la lecture

Pr Claverie : «On a donné le marché mondial de la
vaccination à deux boîtes: c’est une escroquerie !»

[Note de l’administrateur de ce blog : il faudra du temps pour faire comprendre à la population que ce qu’on lui a vendu comme “la science” est en réalité son exact contraire, mais c’est grâce à la persévérance de scientifiques courageux (et souvent en fin de carrière car la pression est telle que les plus jeunes doivent faire preuve d’héroïsme pour s’opposer à la propagande) tels que le professeur Claverie que nous y arriverons. Un grand merci à lui, et à tous les autres de sa trempe.

On remarquera que ce qu’il dit sur la sélection des variants par la pression sélective qu’entraîne une campagne de vaccination massive a été annoncé dès le début par Geert Vanden Bossche – qui fut bien évidemment traité de charlatan ou de complotiste par les “fact-checkers” – pour la bonne raison que cela fait partie des connaissances de base en virologie et épidémiologie.]


Castex, Véran et Blanquer visés par une nouvelle plainte
à la Cour de justice de la République (France Soir)

[Note de l’administrateur de ce blog : le temps des media et de la politique n’est pas celui de la science, ni celui de la justice. Mais si cette dernière captive beaucoup moins l’attention que l’écume médiatique, c’est aussi une lame de fond que rien n’arrêtera sur le long terme.

À moins d’accepter collectivement de vivre durablement dans une société intégralement mafieuse.]


Nous avions rapporté à la mi-novembre la plainte des associations BonSens.org et Association Internationale pour une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante (AIMSIB) contre X, notamment les médias grand public et leurs directeurs de publication. L’objet : un traitement médiatique partial qui se traduit par une diffusion en continu d’une information déloyale et biaisée, conduisant à l’exercice d’une pression psychologique visant à soumettre le public à un essai clinique de thérapie génique, qui présente des risques pour la santé.

Une nouvelle fois, BonSens s’associe à l’AIMSIB dans le cadre d’une plainte contre Jean Castex, Premier ministre, Olivier Véran, ministre de la Santé, et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, pour des faits d’abus de faiblesse et d’ignorance, d’extorsion de consentement et de tentative d’extorsion de consentement, d’empoisonnement et de tentative d’empoisonnement, d’escroquerie et de tentative d’escroquerie en bande organisée, de tromperie aggravée et de tentative de tromperie aggravée en bande organisée, de génocide.

Continuer la lecture sur France Soir →

Marie-Estelle Dupont sur la souffrance des enfants
et leur sacrifice par les adultes

[Note de l’administrateur de ce blog : une société qui ne protège pas les faibles, que ce soient les plus âgés – euthanasiés au Rivotril dès la “première vague” – mais aussi et surtout les plus jeunes qui représentent son avenir, est appelée à s’effondrer à courte échéance.

Ceux qui font subir aux enfants de telles monstruosités, en pure perte, devront un jour rendre des comptes et être mis hors d’état de nuire.

L’interview ci-dessous est un extrait de l’émission “Points de vue” du Figaro Live du 14 décembre 2021.]


Déclaration du Dr Robert Malone
sur la vaccination des enfants (texte + vidéo)

"Protect the vulnerable" - Sur le porte-bébé : logo "Pfarma" et inscription "gilet de sauvetage"

Sur le porte-bébé : logo “Pfarma”
et l’inscription “gilet de sauvetage”

Robert Malone est l’inventeur, ou au moins l’un des principaux inventeurs1 de la technique de vaccination à ARN. Il a lui-même reçu les injections anti-COVID Moderna et explique ici pourquoi il l’a fait.

Aujourd’hui extrêmement critique envers ces “vaccins” qu’il estime dangereux et nocifs pour les personnes en bonne santé, particulièrement les jeunes, il consacre son temps à dénoncer la corruption exercée par l’industrie pharmaceutique sur les agences de santé et les gouvernements, et prône l’utilisation de traitements précoces – comme l’ivermectine – en cas d’infection plutôt que la vaccination généralisée.

Il s’emploie aussi à dénoncer la censure dont lui et d’autres médecins ou chercheurs intègres sont victimes, particulièrement de la part des grandes plateformes médiatiques que sont YouTube, twitter ou facebook2.

Robert Malone est Directeur des Affaires Médicales et Réglementaires du Unity Project et président de l’Alliance Internationale des Médecins et Scientifiques Médicaux (International Alliance of Physicians and Medical Scientists). Il a fait le 11 décembre une déclaration sur la vaccination des enfants dont vous trouverez ci-dessous une traduction.

Le texte vient du compte substack de Robert Malone, et je reprends également l’introduction du texte qu’il donne sur cette page.

Mise à jour du 16 décembre : je rajoute également la vidéo sous-titrée en français par le compte twitter pro-science, anti-BS™.

——— Début de la traduction ———

Avant de vacciner votre enfant, ce qui est irréversible et potentiellement dommageable de manière permanente, découvrez pourquoi 16 000 médecins et scientifiques médicaux du monde entier ont signé une déclaration déclarant publiquement que les enfants en bonne santé ne devraient PAS être vaccinés contre le COVID-19. Au nom de ces praticiens et docteurs en médecine, j’ai publié une déclaration claire décrivant les faits scientifiques derrière cette décision.

Continuer la lecture

Pr Perronne : « Ça dérange de dire la vérité, car cela contrarie des intérêts financiers colossaux » (Sputnik)

[Note de l’administrateur de ce blog : le Pr Perronne a particulièrement raison d’insister sur la violence inouïe faite aux enfants et aux étudiants, notamment ceux qu’on dégoûte de la médecine.]


Pfizer, une entreprise qui vous veut du bien
(Idriss Aberkane)

[Note de l’administrateur de ce blog : au-delà du cas caricatural de Pfizer et de ses filliales, entreprise multi-milliardaire en amendes, une réflexion pédagogique sur la science, la connaissance, et le dévoiement de leurs institutions par des intérêts privés, reconnus à de nombreuses reprises coupables d’activités criminelles, celles-là même que les “fact-checkers” reprochent aux scientifiques indépendants.]