Arrestation d’Alain Soral ! (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : il suffit de voir qui se réjouit de l’arrestation de ce penseur et pédagogue de premier plan pour savoir où se situe la véritable haine rabique. Et le motif de l’arrestation est un modèle d’inversion accusatoire, si caractéristique de notre époque de mensonges permanents.

Pour les derniers lobotomisés à croire encore la grossière propagande qui tente – vainement – de réduire à néant l’influence intellectuelle du personnage, je propose en guise de lectures d’été :

et je déconseille en revanche Dialogues désaccordés, sauf pour ceux qui aiment voir un pseudo-intellectuel à court d’arguments pédaler dans la semoule.

Remarque : il est intéressant de consulter la liste des personnalités (sans doute inconsciente de leur acte) qui se réjouissent de cette arrestation, et qui devront payer cher leur trahison de la France et de ses valeurs – à l’opposé du suprémacisme ethnique, du tribalisme et de l’intégrisme religieux promus par le lobby sioniste – une fois la libération de l’occupant venue.]


Le président d’Égalité & Réconciliation Alain Soral a été arrêté
à Paris mardi 28 juillet 2020 en fin d’après-midi.

 

Aux alentours de 17h, Alain Soral a été intercepté en pleine rue mardi 28 juillet 2020 par trois individus en civil (deux hommes et une femme).

Son domicile aurait été perquisitionné.

Nous sommes actuellement sans nouvelles du président d’E&R.

***

Mise à jour du 29 juillet 2020 à 21h

Alain Soral a été placé en garde-à-vue le mardi 28 juillet 2020 en fin d’après-midi.

Les trois individus qui l’ont arrêté étaient des policiers.

Sa garde-à-vue de 24 heures est prolongée.

Selon ses avocats, il aurait été arrêté dans le cadre d’une enquête préliminaire pour un délit de presse : « provocation à commettre un crime ou délit portant atteinte aux intérêts de la nation » (article 24 alinéa 4 de la loi du 29 juillet 1881). Les infractions en question comprennent par exemple la fourniture de fausses informations, le complot, le mouvement insurrectionnel, la levée de forces armées, etc...

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →

“Un livre qui contribue à porter un jugement favorable à l’idéologie nazie” : les motivations du tribunal de Bobigny pour interdire Combat pour Berlin (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : s’il est assez connu que la “justice française” n’est ni très juste ni très française, mais sous l’influence de lobbies étrangers, il est sans doute moins su qu’elle possède de vrais talents comiques. Ainsi, elle entend interdire la publication du Combat pour Berlin de Joseph Goebbels par les éditions Kontre Kulture (alors qu’il a déjà été maintes fois édité) au motif que l’ouvrage présenterait l’idéologie nazie sous un jour très favorable. Heureusement que le tribunal de Bobigny est là pour nous faire de telles révélations historiques.]


Le vendredi 3 juillet 2020, la LICRA a obtenu du juge des référés de Bobigny l’interdiction de l’ouvrage Combat pour Berlin de Joseph Goebbels édité par Kontre Kulture en 2018. Pour l’information du plus grand nombre, nous mettons à disposition du public l’ordonnance de référé prononcée par le tribunal judiciaire de Bobigny à propos de cette affaire. Une ordonnance qui suggère que tout texte historique émanant du Troisième Reich est désormais menacé d’interdiction en France…

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →

À quoi servent les masques ?
(Pr Philippe Parola, IHU Méditerranée-Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : on le sait tous, mais l’ampleur de la manipulation est telle qu’il est trop douloureux pour certains d’accepter cette réalité… au point qu’ils préfèrent faire confiance à des assassins.

Le salut viendra par le rire, qui permet la distanciation (mentale) afin de briser la distanciation sociale imposée (voir illustration sous la vidéo).]


Continuer la lecture

La Société Française de Physique ne voit rien venir

J’ai pendant longtemps été membre de la Société Française de Physique : depuis des temps préhistoriques où le web était encore à l’état de larve, où lorsqu’une personne écrivait “email” on lui faisait remarquer l’oubli de l’accent aigu et non celui du trait d’union, où les téléphones portables servaient surtout à faire de la musculation quand on s’en servait. Et puis j’ai décidé, au début de cette année, de manifester mon désaccord avec la SFP en ne renouvelant pas ma cotisation, et en expliquant à son bureau pourquoi.

Pour moi, une “société savante” se doit avant tout de veiller à la diffusion de la discipline qu’elle représente, ce qui inclut de prendre position publiquement contre les attaques, directes ou indirectes, que cette discipline peut subir, et en affirmant son importance au-delà de l’aspect “utilitaire” : la formation des esprits vaut autant que la valorisation technologique, dans le cas de la physique. Ce que le site internet de la SFP formule d’ailleurs correctement à la page “Qui sommes-nous ?“, notamment avec cette phrase :

Enfin, la SFP défend les intérêts de la communauté en prenant position et en expliquant comment la physique peut répondre aux défis de la société.

Pour prendre un exemple caricatural mais que tout le monde peut comprendre : supposons que notre Président Bien-Aimé se mette un jour en tête, en plus de vouloir enfourcher le tigre, de nous convaincre que la Guyane est une île ; alors il serait incompréhensible que la Société de Géographie ne publie pas un communiqué afin de rappeler qu’une île doit être entourée d’eau pour mériter ce nom. Eh bien, pour la physique c’est pareil : ses notions centrales (conservation de l’énergie, lois du mouvement, irréversibilité du temps…) ne sauraient être ouvertement bafouées dans des discours publics sans que personne ne s’en émeuve parmi ses meilleurs défenseurs.

Pourtant, il est un discours très répandu qui bafoue à peu près toute la physique qu’on enseigne aux jeunes élèves et étudiants : la légende de Ben Laden et des 19 pirates. On pourrait fort bien la raconter comme on le fait pour les contes de Grimm ou de Perrault, la vraisemblance ne faisant pas obligatoirement partie du cahier des charges, mais non, il se trouve toujours des intégristes dénués d’humour pour prendre à la lettre le texte de la légende sacrée, et pousser des cris d’horreur si jamais vous esquissez un sourire en coin.

Continuer la lecture

À la volée #3 – Ghislaine Maxwell, deuxième étage
de la fusée “Epstein” (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : pour tous ceux qui pensent encore que l’affaire Epstein n’est qu’une sordide affaire de mœurs, et qui ne comprennent pas qu’on touche là au cœur nucléaire de la politique mondiale. Attention, ça brûle !]


(source)

À la volée est un nouveau format court proposé par ERTV. L’objectif ? L’information reprise de volée et expurgée de sa propagande, en quelques minutes !

Au sommaire de ce troisième numéro :

- Ghislaine Maxwell, deuxième étage de la fusée “Epstein”

- Intervenant : Xavier Poussard, rédacteur en chef de Faits & Documents

Écouter À la volée #3 :

Grande interview de Guy Courtois, auteur du livre :
Et si Didier Raoult avait raison ? (France Soir)

[Note de l’administrateur de ce blog : France Soir semble bien, comme on l’avait déjà remarqué, être un des seuls journaux français grand public à faire encore du véritable journalisme.

Souhaitons-lui de ne pas subir le sort des autres titres (en chute plus ou moins libre en raison de leurs mensonges répétés) et de faire des émules.]


INTERVIEW : Guy Courtois est l’auteur de « Et si Didier Raoult avait raison ? Les coulisses d’un scandale international. » un ouvrage qui s’intéresse à la crise sanitaire mondiale que nous vivons encore.

FS : Tout d’abord Guy Courtois, qu’est-ce qui vous a amené à vous intéresser au professeur Raoult et à cette crise ?

Guy Courtois : Dans ma vie personnelle, plusieurs personnes de mon entourage plus ou moins proches sont décédées du Covid-19. Huit exactement. 4 en France, 2 en Espagne et 2 en Italie dont une personne âgée par glissement. Je dois avouer que j’ai été bouleversé. Et ça m’a interrogé.

Par ailleurs, pendant la période de confinement, j’avais du temps libre. Mon activité professionnelle étant au ralenti. Comme beaucoup, j’étais en télétravail ; je suis consultant en stratégie. C’est donc tout naturellement que je me suis intéressé à cette crise qui frappait de plein fouet beaucoup de pays dans le monde !

Et là, je me suis rendu compte qu’il y a des choses très surprenantes et j’ai voulu comprendre. Je suis curieux de nature, et du coup, je me suis mis à enquêter.

Continuer la lecture sur France Soir →

1 2 3