Home » Actualité » Ailleurs » Mediamensonges » Arrestation d’Alain Soral ! (E&R)

Arrestation d’Alain Soral ! (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : il suffit de voir qui se réjouit de l’arrestation de ce penseur et pédagogue de premier plan pour savoir où se situe la véritable haine rabique. Et le motif de l’arrestation est un modèle d’inversion accusatoire, si caractéristique de notre époque de mensonges permanents.

Pour les derniers lobotomisés à croire encore la grossière propagande qui tente – vainement – de réduire à néant l’influence intellectuelle du personnage, je propose en guise de lectures d’été :

et je déconseille en revanche Dialogues désaccordés, sauf pour ceux qui aiment voir un pseudo-intellectuel à court d’arguments pédaler dans la semoule.

Remarque : il est intéressant de consulter la liste des personnalités (sans doute inconsciente de leur acte) qui se réjouissent de cette arrestation, et qui devront payer cher leur trahison de la France et de ses valeurs – à l’opposé du suprémacisme ethnique, du tribalisme et de l’intégrisme religieux promus par le lobby sioniste – une fois la libération de l’occupant venue.]


Le président d’Égalité & Réconciliation Alain Soral a été arrêté
à Paris mardi 28 juillet 2020 en fin d’après-midi.

 

Aux alentours de 17h, Alain Soral a été intercepté en pleine rue mardi 28 juillet 2020 par trois individus en civil (deux hommes et une femme).

Son domicile aurait été perquisitionné.

Nous sommes actuellement sans nouvelles du président d’E&R.

***

Mise à jour du 29 juillet 2020 à 21h

Alain Soral a été placé en garde-à-vue le mardi 28 juillet 2020 en fin d’après-midi.

Les trois individus qui l’ont arrêté étaient des policiers.

Sa garde-à-vue de 24 heures est prolongée.

Selon ses avocats, il aurait été arrêté dans le cadre d’une enquête préliminaire pour un délit de presse : « provocation à commettre un crime ou délit portant atteinte aux intérêts de la nation » (article 24 alinéa 4 de la loi du 29 juillet 1881). Les infractions en question comprennent par exemple la fourniture de fausses informations, le complot, le mouvement insurrectionnel, la levée de forces armées, etc...

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →

5 commentaires sur “Arrestation d’Alain Soral ! (E&R)

  1. Se faire arrêter pour des idées et des mots, ça ressemble bien la prison bolchevique des peuples.
    En plus, le moment choisi doit etre consideré. Si l’harcellement prend son comble de ces jours, c’est fort probable qu’un Soral aurait derangé des évenements censés venir après, soit cette automne soit au printemps de l’année prochaine.
    Peut-être s’agit-il d’une ‘seconde vague’ mise en scène tout comme la première, mais avec des mesures durcies, et/ou un attentat a faux drapeau, et/ou une défaite aux elections ou un attentat a la vie de Trump, et/ou le déclenchement d’une n-ième guerre pour la paix – et que des dissidents doivent etre mis ‘hors d’etat de nuire’ pour le déroulement sans faille des évenements prévus.
    De toute facon, sachez que le timing n’est jamais laissé au hasard.
    Une autre observation serait que le système n’a pas besoin d’emprisonner Soral pour de bon; il lui suffit de jouer avec lui comme un lion avec sa proie, pour lui rappeler, tant qu’a ses ‘émules, qui détient le pouvoir réel. ‘Soyes sages et restez à vos places, sinon-‘ c’est un bodycheck pour rappeler ça.

    1. Désolé pour la réponse tardive ; en vacances loin de tout, je ne suivais pas spécialement ni l’actualité ni les questions posées sur mon blog. À vrai dire, je ne peux malheureusement pas en dire grand-chose, et cet article (du Réseau Voltaire, simplement repris par E&R) me paraît plutôt de bon sens mais je suis quand même assez critique vis-à-vis des termes employés.

      En effet quand Thierry Meyssan parle de “champignon de fumée” il s’agit à l’évidence ici de tout autre chose que ce qu’on nomme habituellement “champignon nucléaire”, et qui lui est dû aux violents courants de convection engendrés par les très fortes températures de l’explosion.

      Ici, la “fumée” n’est en réalité que de la vapeur d’eau qui se condense suite au passage de l’onde de choc, phénomène assez banal en atmosphère humide, et qui peut d’ailleurs servir à visualiser l’onde de choc supersonique sur un avion de chasse, il y a par exemple cette célèbre vidéo :

      https://www.youtube.com/watch?v=Xvp4yAqnUJQ

      Donc tout ce que je peux dire de façon certaine c’est qu’il y a eu une violente onde de choc suite à l’explosion, ce qui vous en conviendrez n’a rien d’un scoop. De là à savoir s’il s’agit d’une nouvelle arme israélienne… c’est au-delà de mes compétences, mais bien sûr je fais confiance aux Israéliens pour empoisonner la vie des Libanais par tous les moyens.

      En revanche, l’article de Meyssan sur l’assassinat de Hariri qui est mentionné en note 2 contient lui des éléments probants sur l’utilisation d’une arme de type nucléaire.

      Désolé de ce commentaire minimal mais il faut aussi savoir reconnaître qu’on ne sait pas !

  2. Merci François pour votre réponse.
    Voici des éléments supplémentaires.
    1) 800 tonnes de Nitrate d’ammonium ont explosé à Tianjin en 2015.
    A Beyrouth, les 2600 tonnes de nitrate auraient du faire encore plus de dégats qu’à Tianjin or quand on compare l’explosion de Beyrouth à celle de Tianjin , on voit que celle de Tianjin est plus violente.
    2) Toujours par comparaison avec Tianjin, l’explosion de 2600 tonnes de nitrate à Beyrouth aurait
    du faire plus de dégats que ce qu’on a vu.
    3) L’explosion de Beyrouth ressemble fortement à l’explosion survenue en Syrie lors du test d’une nouvelle arme il y a plusieurs mois. Par contre l’explosion de Beyrouth ne ressemble pas beaucoup à celle de Tianjin.

    Peut on de ces éléments tirer une conclusion ?

    Merci

    Albert

    1. Je vais sans doute vous décevoir ! Tout d’abord, n’ayant pas étudié vraiment la question (contrairement à d’autres événements tragiques comme la double catastrophe MH370 / MH17 dont je suis sûr qu’il s’agit d’un seul et même crime de guerre avec préméditation), je me garderai de faire un commentaire définitif.

      Ensuite, je pense que la comparaison avec Tianjin n’est pas vraiment pertinente… ou plutôt qu’elle pourrait l’être dans un sens qui n’est pas celui que vous suggérez. En effet l’explosion de Tianjin me paraît extrêmement “suspecte” et je suis loin de croire sur parole ceux qui l’attribuent à 800 tonnes de nitrate d’ammonium. Pour le coup, là j’aurais tendance à penser à une attaque déguisée en accident, éventuellement avec une mini-arme nucléaire…

      Beyrouth comme Tianjin font énormément penser à des intimidations de mafias planétaires qui s’envoient des “messages” par de pseudo-accidents qui sont perçus par les intéressés pour ce qu’ils sont : des actes de guerre. Pourquoi ce camouflage ? Parce que dans un monde où ce ne sont plus les États qui font la loi, mais des mafias oligarchiques ultra-puissantes, une guerre ouverte et déclarée rendrait ces mafias visibles et donc moins puissantes. Il est essentiel de faire passer ces attaques pour des accidents auprès du grand public, même si avec un peu de bon sens on peut rapidement démonter la supercherie.

      Évidemment, quand on dit ça on se fait qualifier de “complotiste” : pas grave, j’ai l’habitude ! En tout cas je le répète, dans le cas de Beyrouth (ou même de Tianjin) je n’ai pas d’avis définitif sur le plan technique, mais l’enchaînement des événements politiques ne laisse à peu près aucun doute sur le fait qu’il s’agit d’une intimidation : quand on voit Macron se pointer en osant conditionner une aide à l’obéissance docile aux injonctions du FMI, je pense que la ficelle est suffisamment grosse pour être perçue même par les plus naïfs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *