Covid-19 : reportage censuré de la chaine publique italienne sur ce virus de laboratoire en 2015 (KALE X E X)

[Note de l’administrateur de ce blog : on peut rapprocher cette vidéo de 3 minutes des propos du directeur scientifique de l’Institut Pasteur, le professeur Olivier Schwartz, interrogé dans la seconde vidéo réalisée par France Culture et qui affirme (à 3:22) l’impossibilité pour les scientifiques de créer de nouveaux virus.]


Coronavirus, l’erreur système (Antipresse)

[Note de l’administrateur de ce blog : voici un nouvel article de l’Antipresse, qui tombe à pic pour commencer à faire un bilan de la crise COVID-19 qui ne soit pas un simple et stupide décompte des morts. Et où l’on reparle de Prevotella, la bactérie suspecte

J’invite, bien entendu, tous mes lecteurs à s’abonner à l’Antipresse, cette presse qui fait face aux événements et montre ce que la “grande” devrait être si la déontologie faisait encore partie de son vocabulaire. Les radins ou les indécis ont même droit au “numéro ouvert” entièrement gratuit du 29 mars dernier !]


par Slobodan Despot, 26 avril 2020

La pandémie de ce printemps 2020 n’est pas qu’une affaire sanitaire. Elle est peut-être même davantage sociopolitique que médicale. Le virus se double d’une «erreur système» à l’échelle des pays développés qui a conduit à une gestion affolée de la crise défiant le sens commun. Dans un entretien sans masques ni gants, le Dr Jean-Pierre Spinosa livre une synthèse du problème sanitaire et esquisse une piste thérapeutique possible.

Faut-il énumérer ? La désorganisation des services de santé, la pénurie de masques et de désinfectant dans les pays par ailleurs les mieux équipés, la guerre livrée à ceux qui cherchent des traitements efficaces pour cette maladie à l’écart d’un hypothétique vaccin, l’oubli du renforcement de l’immunité individuelle dans pratiquement toute la communication officielle sur le sujet, et enfin l’incohérence et la stupidité criantes de certaines instances font qu’on ne peut plus séparer l’épidémie d’un contexte «civilisationnel» particulièrement délabré.

La mésaventure dont a été victime l’anthropologue de la santé Jean-Dominique Michel est l’une des meilleures illustrations de ce délabrement. Au moment même où il publiait un article devenu viral dédramatisant l’épidémie actuelle1, JDM était testé positif et entamait une thérapie sous la direction de son médecin traitant. La suite des événements, qu’il a détaillée dans son blog2, est sidérante. En deux mots : l’état du patient s’aggravant, son médecin lui a prescrit le traitement du Dr Raoult — qui s’est avéré indisponible, car réservé aux hôpitaux (où n’arrivent en général que des cas trop avancés pour cette thérapie). Michel a dû organiser, via son épouse, «une transaction illégale, au bord d’un parking» pour se procurer du Plaquenil (hydroxychloroquine) et entamer son traitement à domicile. Avec à la clé une remise sur pied au sixième jour.

Oui, nous sommes bien en 2020 en Suisse, l’un des pays les plus médicalisés au monde !

Continuer la lecture

Coronavirus, analyse des données épidémiques dans
le monde : diagnostiquer doit être la priorité
(Pr. Didier Raoult)

[Note de l’administrateur de ce blog : le Pr. Raoult est une somité mondiale — pour ne pas dire la sommité mondiale — en matière d’infectiologie. À chacun de voir à la lumière de son analyse de la situation si nos gouvernants sont incompétents, criminels, ou les deux.

La chaîne YouTube de l’IHU Méditerranée-Infection est également riche d’informations scientifiques et pratiques sur cette pandémie.]


Maladie à coronavirus 2019 : séance de l’Académie des sciences du 10 mars

La vidéo que je reprends ici était accessible à tous — bien que “non répertoriée” — jusqu’au vendredi 13 mars 2020 au moins, date à laquelle je l’ai enregistrée. Pour une raison que j’ignore, elle est aujourd’hui inaccessible car “privée” à son adresse d’origine. Vu son intérêt médical et scientifique, j’ai décidé de la reprendre sur ma chaîne ; elle ne dévoile aucun secret et peut permettre à chacun de mieux comprendre cette crise, mais aussi comment fonctionne la recherche.

Je laisse à chacun le soin d’y piocher les informations qui l’intéresse en fonction de ses grilles de lecture, mais j’aimerais faire quelques commentaires personnels que j’espère utiles.

Quatre intervenants se succèdent, soit dans l’ordre d’apparition :

Je retiens personnellement de cette vidéo plusieurs informations, certaines directement utiles pour comprendre et apprécier la gravité de cette pandémie1, d’autres à caractère plus général sur la façon dont fonctionne la recherche : ses succès, ses limites, voire ses impasses.

Continuer la lecture