Inde : Covid et Ivermectine, suite (Dr Gérard Maudrux)

[Note de l’administrateur de ce blog : le cas de l’Inde est un cas d’école à plus d’un titre. Comme le remarque le Dr Gérard Maudrux, il y a un mois tous les media de grand chemin se ruaient sur l’Inde afin d’alimenter la psychose covidienne et de maintenir le troupeau dans la peur. Cette précipitation était bien imprudente pour eux :

– si les chiffres absolus de contaminations et de morts pouvaient être impressionnants, c’était sans les ramener à la population gigantesque de l’Inde – qui de plus souffre de bien d’autres problèmes sanitaires plus graves – et quiconque sait comparer ce qui est comparable pouvait voir que la situation de l’Inde restait globalement bien meilleure que celle de pays “riches et avancés” ;

– la concomitance de cette hausse rapide de contaminations début avril avec l’essor d’une campagne de vaccination (restant encore très partielle, puisque n’atteignant pas aujourd’hui 12% de la population) devrait conduire les esprits curieux à se poser des questions ;

– enfin et surtout, tout comme les États “rebelles” (et généralement républicains) des USA ont démontré la totale inefficacité des mesures liberticides de confinement, de fermeture des commerces et de port du masque généralisé en décidant de les supprimer et en s’en portant très bien, les États indiens décidant de traiter les patients par l’ivermectine ont vu leur épidémie s’éteindre brutalement, alors que les autres voyaient la courbe continuer à augmenter de plus belle…

Les media de grand chemin croyaient nous faire peur, ils démontrent en réalité avec éclat leur malhonnêteté – pour ne pas dire criminalité – ainsi que celle de nos gouvernants, et le caractère manifestement organisé de la terreur covidienne. Chacun peut le vérifier par soi-même en consultant chiffres et courbes à sa guise, sans se départir bien sûr de son esprit critique, en privilégiant par exemple les chiffres bruts de mortalité à ceux étiquetés “COVID”, susceptibles de manipulation.]


Il y a un mois la totalité de nos « spécialistes Covid » et de la presse se ruaient sur l’Inde, comme les mouches sur le vinaigre. J’avais de suite pris le contrepied le 27 avril dans un billet, pour expliquer que d’une part leur situation épidémiologique (je ne parle pas de leur situation sanitaire, mauvaise, c’est un autre problème) n’était pas pire que la nôtre, au contraire, et d’autre part je disais qu’il fallait attendre un peu pour voir le résultat de l’utilisation de l’Ivermectine à grande échelle, face à une vague puissante, dont on disait en France (comme ici) que le pic ne serait pas atteint avant plusieurs semaines alors qu’il était déjà passé !

Qui avait raison ? Les alarmistes ? Les défenseurs de l’Ivermectine ? Le résultat est là, éclatant, indiscutable. Pourtant pas un mot dans la presse, pas un mot de nos spécialistes. Personne ne se demande comment les indiens, avec moins de moyens, ont fait dix fois mieux que nous. Personne ne cherche à savoir pour les copier ou s’en inspirer.

Continuer la lecture sur le blog du Dr Gérard Maudrux →

CovidPass : le double jeu d’Israël ? (Radio Québec)

[Note de l’administrateur de ce blog : le pire n’est jamais certain, même en ce moment. Et de nombreux signaux montrent même que les artisans de la tyrannie actuelle ont quelque souci à se faire, ne serait-ce qu’en raison de certains textes qu’il est difficile d’ignorer et que les gardiens de la propagande tentent de minimiser par d’étonnantes contorsions.

Rappelons qu’aucun vaccin anti-COVID actuel n’a reçu d’autorisation définitive, tous étant encore en phase de test… et que l’autorisation d’urgence (AMM conditionnelle, en France) qu’ils ont reçue ne peut se justifier que par l’absence de traitement pour une maladie grave, un mensonge que seule une corruption abyssale permet encore de tenir.

C’est peut-être parce qu’ils sentent le vent tourner qu’ils accélèrent…

NB : je modifie le titre initial en passant de la version Rumble à la version Odysee, puisque Alexis l’a changé aussi (et qu’il a même changé le titre initial de la version Rumble…).]


“Des enfants de 6 ans font des tentatives de pendaison” : l’hôpital subit les effets du covid (actu Toulouse)

[Note de l’administrateur de ce blog : le plan se déroule comme prévu. En 2020, on a chassé du complotiste ; en 2021, cela continue encore mais le basculement s’opère inexorablement au fur et à mesure que leurs annonces se révèlent justes.

“Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils, vos compagnes !”

À compléter, hélas, par cette alerte lancée par un pompier bouleversé (par des patients plus âgés), et par l’annonce du décès après vaccination (à l’AstraZeneca) du jeune mannequin Stéphanie Dubois.]


Lors d’une visite au CHU de Toulouse, vendredi 21 mai 2021, le secrétaire d’État chargé de l’Enfance a demandé des nouvelles concernant l’évolution de la santé mentale des jeunes.

Les équipes de l’hôpital des enfants tirent la sonnette d’alarme. Vendredi 21 mai 2021, Adrien Taquet, le secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles était en visite au CHU de Toulouse. L’occasion pour lui d’échanger avec les professionnels de santé sur le parcours spécifique des enfants nés prématurés et présentant des fragilités avec des besoins spécifiques en post-natal.

Lors d’un échange, Adrien Taquet a souhaité connaître l’avis des chefs de service sur l’évolution de la santé mentale des enfants et des adolescents dans le contexte de la crise du Covid-19. Et les nouvelles ne sont pas très bonnes…

Continuer la lecture sur actu Toulouse →

Cherchez l’erreur (bis)

[Note de l’administrateur de ce blog : leur arrogance, leur sentiment d’impunité les perdront.

Bien entendu, les organisateurs de la sauterie “libérée” dont on voit un extrait ci-dessous (source : The Recount) tentent de la présenter comme une incitation à la vaccination, en faisant miroiter un retour à la normale au troupeau de covidés si ses membres acceptent docilement de se faire piquer. Sauf que… la science n’est pas vraiment de cet avis, comme Didier Raoult ou Luc Montagnier l’ont rappelé.

Mais ce n’est pas tout ; le scandale des “vaccins” anti-COVID-19 ne fait que commencer, nous en reparlerons prochainement.]


 

Fauci et le NIH responsables de la pandémie ?
(Jeanne Traduction)

[Note de l’administrateur de ce blog : petit à petit, la vérité fait surface. Et les “complotistes” d’hier seront demain traités de visionnaires.]


Épidémie et Pass sanitaire, Intégration du virus
dans le génome humain (IHU Méditerranée-Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : une fois de plus, excellente vidéo pédagogique de Didier Raoult, qui remet les pendules à l’heure et renvoie les ignorants à leurs études.

Il va être compliqué de justifier scientifiquement un “Pass sanitaire”, et c’est une très bonne chose, car cela précipitera la chute de ses défenseurs, en faisant tomber les masques (au propre et au figuré).]


Le maire de New York attire les réticents à la vaccination avec des frites et des hamburgers

Quand j’étais étudiant, j’adorais les dessins humoristiques de Gérard Mathieu qui paraissaient dans le magazine L’Étudiant. L’un d’eux ornait ma chambre en grand format ; on y voyait un plongeur en combinaison faire surface au milieu de la mer pour remettre une pièce dans un parcmètre – eh oui, les parcmètres fonctionnaient uniquement avec des pièces à l’époque. Ce faisant il commentait, désabusé : “C’est à de petits signes de ce genre qu’on sent poindre la fin d’une civilisation.”

C’était il y a quelques décennies déjà, nettement avant la fin du siècle dernier, et il semble qu’aujourd’hui les signes de cet effondrement civilisationnel sont de plus en plus patents, pour ne pas dire grossiers et même obscènes. Jeudi 13 mai, lors d’un point presse, le maire (démocrate) de New York a en effet tenté de convaincre les réticents à la vaccination anti-COVID en les faisant saliver sur des frites et des hamburgers gratuits (entre autres goodies).

Je vous propose ci-dessous la traduction de l’article de MSN qui relate la performance, ainsi que la vidéo officielle (non sous-titrée) de la mairie de New York. Toute comparaison avec les propos de l’intervenant cité dans l’article précédent (prix Nobel de médecine) sera intellectuellement stimulante.

——— Début de la traduction ———

Le maire de New York Bill de Blasio a poussé l’incitation à la vaccination à un niveau supérieur lors de son point de presse du matin, grignotant un hamburger et des frites et régalant la presse locale sur la façon dont il pourrait remplir sa liste de souhaits comme maire lors de sa dernière année à l’hôtel de ville.

De Blasio s’est montré optimiste ces dernières semaines – un changement d’humeur attribuable, en partie, aux batailles continues de son ennemi juré le gouverneur Cuomo avec les scandales, à l’amélioration des perspectives de la ville concernant la pandémie et à ce qui semble être une légère crise de séniorite 1.

Jeudi, de Blasio a vanté les incitations de la ville pour pousser davantage de New-Yorkais à se faire vacciner .

Parmi elles se trouve une carte-cadeau Shake Shack2 – avec des frites gratuites – pour tous ceux qui iront se faire vacciner au cours des prochains jours.

Alors qu’il vantait les avantages de se faire vacciner, de Blasio a laissé parler son Homer Simpson intérieur jeudi alors qu’il était assis à l’estrade, avec des frites, un hamburger et un grand gobelet de boisson gazeuse placés devant lui.

Continuer la lecture

Pierre-Yves Rougeyron : Retour sur la Lettre des militaires (Cercle Aristote)

[Note de l’administrateur de ce blog : prenons un peu de hauteur sur les événements et rétablissons une hiérarchie des valeurs humaines inconnue du monde médiatique.]


Militaires et magistrats : qui viole réellement le
“devoir de réserve” ? (Régis de Castelnau)

[Note de l’administrateur de ce blog : l’éternelle histoire de la paille et de la poutre…]


L’antifascisme de comédie

Nous avons donc assisté avec l’épisode de la pétition des 1000 militaires à une séquence théâtrale assez ridicule, avec d’un côté les antifascistes de pacotille se mettant spontanément au service d’un pouvoir macroniste en difficulté, en hurlant à la tentative de coup d’État. D’autre part ceux que cette pétition assortie de sondages favorables arrange, et qui esquivant le caractère un peu hasardeux de la démarche disent n’y voir qu’un banal appel de lanceurs d’alerte (!).

« Devoir de réserve » contre « liberté d’expression », le débat a fait rage, et nous avons eu une jolie illustration de cette problématique dans les réseaux et sur les chaînes d’information. Comme cette discussion, opposant un général en retraite très propre sur lui, stigmatisant la démarche de ses anciens camarades et un élu RN demandant au galonné ce qui le gênait dans le constat factuel détaillé contenu dans l’appel. Celui-ci opposant un refus de répondre sur le fond, pour s’en tenir à une critique de la forme de l’initiative.

C’est donc ce fameux « devoir de réserve » invoqué à tort et à travers, qui va servir de support aux procédures disciplinaires lancées, à la demande de Macron, par le chef d’état-major des armées, caricature de militaire de bureau, adoptant le mode scrogneugneu. En exigeant a priori « les sanctions les plus sévères » oubliant au passage les principes de base de toute procédure, même militaire, que sont le débat contradictoire préalable et l’interdiction des pressions sur ceux qui seront amenés à trancher.

Continuer la lecture sur Vu du droit →

Lettre ouverte des anciens militaires à ceux qui nous
gouvernent : situation au 30 avril 2021
(général Dominique Delawarde)

[Note de l’administrateur de ce blog : fabrication de peurs irrationnelles – voir l’article précédent – et négation des véritables dangers, la caste médiatico-politique fonce en accélérant vers sa propre perte. Les Français ne sont plus dupes, et même si le réveil est douloureux pour certains, on ne leur fera plus jamais croire qu’une grippe à peine augmentée – et surtout augmentée par l’absence de soins – est plus redoutable qu’une guerre civile.

J’ai plusieurs fois repris ici les bulletins du général (à la retraite, il a 73 ans) Dominique Delawarde sur la situation mondiale de l’épidémie de COVID-19 ; il est tout naturel que je vous fasse profiter également de ce point de situation concernant la lettre ouverte des militaires aux gouvernants, une lettre qu’il a signée et sur laquelle il a pu s’exprimer dans les media de grand chemin, comme sur CNews dans l’émission Morandini Live du 29 avril.

Je recommande aussi tout particulièrement la réponse faite par d’autres officiers (retraités) à leurs camarades militaires, publiée sur Initiative Communiste – tant pis pour ceux qui essaient de faire passer les lanceurs d’alerte pour des extrémistes de droite ! – et reprise par Arrêt sur Info. Avec en particulier une phrase qui résume le cœur du problème :

“Dans sa grande majorité, la classe politique de notre pays servie par un système parlementaire plus que séculaire a été depuis des décennies dévoyée par la haute finance qui détient les cordons de la bourse et la maîtrise des grands médias et qui décide donc de qui sera ou non élu, servie en cela par toutes sortes de relais que sont parmi d’autres Bilderberg, Davos, le CRIF et les fratries.”

À méditer, ruminer et intégrer dans ses automatismes intellectuels, des outils que l’on doit toujours garder prêts à fonctionner dans les situations d’urgence.

Les amateurs de bons mots pourront aussi consulter la réponse faite aujourd’hui 30 avril par le général d’armée Christian Piquemal, signataire de la lettre ouverte, au chef d’État-Major des armées François Lecointre.

Mise à jour du 10 mai 2021 : je relaie ci-dessous ce message de Dominique Delawarde que l’on m’a communiqué à l’instant.

Expéditeur: Général Dominique Delawarde
Date: 10 mai 2021 à 12:21:24
Objet: Incident technique de ce matin – La liberté d’expression mise à mal.

Bonjour à tous,

Alors que je participais par Skype à l’émission CNews de Morandini ce matin, ma connexion Wifi a été brutalement coupée alors que la parole allait m’être donnée. La chaine Cnews n’est pas en cause.Par un phénomène tout aussi étrange, le Wifi a été rétabli dès la fin de l’émiision.

Mon Wifi marche parfaitement d’habitude, et c’est le premier incident de ce genre que j’ai à déplorer.

Cette “coupure” qui survient bien opportunément pour me clouer le bec me parait bien suspecte. La coïncidence et le timing sont parfaits.

Une coupure sur plus d’un an et juste au bon moment et sur la bonne durée, ça interroge.

A chacun son interprétation des événements mais tout de même, jusqu’où ira-t-on pour bâillonner les citoyens ?

DD

À chacun de l’interpréter selon ses préférences…]


1 2 3 4 5 57