Les plus belles tirades oligarchiques anti-Gilets jaunes (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : ce qui est bien dans la période actuelle, c’est que les responsables ou profiteurs du système oligarchique en voie d’écroulement se désignent eux-mêmes, pensant qu’ils ont encore le contrôle de l’information, ou plus exactement de la perception de l’information auprès du peuple. Or ils l’ont perdu, pour l’essentiel, et tentent maladroitement d’épaissir la propagande dans le but de reprendre ce contrôle, ce qui a l’effet inverse. Car un cerveau qui a repris sa liberté ne se laisse plus avoir, ou beaucoup moins facilement, et développe un “système immunitaire” plus performant contre les manipulations de toute nature.

Une mention toute particulière à l’ancien réparateur de chaussures Francis Kalifat, qui donne des ordres à ses larbins pour punir les méchants Gilets jaunes (c’est son habitude, et son style est assez direct) ; mais également à Michel Wieviorka, le “spécialiste du racisme et de l’antisémitisme” qui croit qu’un tag en forme de A encerclé est un “symbole d’extrême-droite”. On n’est plus à cela près : Francis Kalifat a bien essayé de me faire passer pour un “militant d’extrême-droite halluciné” parce que je renvoyais sur ce blog aux analyses… d’Étienne Chouard, plus que jamais d’actualité.

Et bien sûr, ceux qui croient encore qu’on va les croire ne peuvent s’empêcher de glisser leur tirade anti-Dieudonné et anti-Soral, quand chacun peut les lire et les écouter (pas dans les “grands” media, certes) et se faire soi-même son idée sur leur degré de “haine” et d’“antisémitisme”.]


Entre mépris de classe et arrogance communautaire, voici une sélection non exhaustive des déclarations des « élites » à propos du mouvement populaire des Gilets jaunes.



Mathieu Kassovitz (acteur, réalisateur, producteur et scénariste) :

Le peuple qui se bat pour protéger son confort je ne l’aime pas. J’aime celui qui se bat pour ses convictions et vous n’en avez pas. Macron n’est pas un monarque. Vous êtes ridicules car votre combat n’est pas essentiel il est bourgeois.

 


Frédéric Haziza (journaliste, animateur et harceleur de télévision) :

Les Gilets jaunes ou le retour aux années 30. Il est temps que ce cirque nauséabond cesse…

 

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →

Fini la langue de bois sur les gilets jaunes,
les médias et la milice de Macron

[Note de l’administrateur de ce blog : voir également, pour ceux qui préfèrent la lecture, l’article sur le site Jim le Pariser dont parle la journaliste, Laetitia Monsacre, qui remonte très sérieusement le niveau de sa profession. Merci à elle !

Il semble par ailleurs que c’est la même personne qui a interpellé Christophe Castaner pendant la cérémonie d’hommage aux victimes de Charlie Hebdo le 7 janvier 2019, en lui demandant s’il était normal de se faire traiter de “sale pute” par un policier parce qu’elle lui demandait de ne pas viser la tête.

Eh oui, le courage n’est pas une affaire d’hormones, n’en déplaise aux misogynes, mais avant tout de droiture d’esprit ! Seuls les tordus des boyaux de la tête peuvent se permettre le luxe de rester cois face au mensonge et au crime.]


Gilets Jaunes : les images étonnantes d’un policier
avec un marteau et de CRS qui jettent des pavés
(Décider & Entreprendre)

De nouvelles vidéos faisant état des violences en marge des mouvements des Gilets Jaunes font régulièrement leur apparition sur le net. Décider & Entreprendre a été contacté pour étudier deux vidéos qui mettent en cause les forces de l’ordre dans leur répression.

Depuis plusieurs semaines, chaque samedi est le théâtre d’affrontements entre forces de l’ordre et casseurs, dont certains arborent des Gilets Jaunes. Après la bataille dans les rues, les deux camps se livrent à une véritable guerre de l’image et des captations.

Les vidéos de Christophe Dettinger et du commandant Didier Andrieux ont évidemment fait le tour des réseaux sociaux et des plateaux de télévision. Seulement, de nouveaux enregistrement remettent en question les actions des forces de l’ordre. Voici les images qu’a pu consulter Décider & Entreprendre.

Continuer la lecture sur Décider & Entreprendre →

L’impossible révolte des peuples d’Occident
(Gabriel Rabhi)

[Note de l’administrateur de ce blog : j’ai déjà mis en lien cette vidéo à plusieurs reprises sur ce blog, ou la version intégrale de presque 2h qui mérite vraiment le détour. Mais vu l’actualité, il me semble justifié de mettre à nouveau en avant aujourd’hui ce travail d’analyse remarquablement pédagogique – et qui a déjà quelques années – de notre “crise” actuelle. En espérant qu’il permettra à nombre de Gilets jaunes qui ne le connaîtraient pas encore d’avoir une compréhension encore plus fine de leurs véritables ennemis.

Pour d’autres extraits – eux aussi très recommandables – de la version intégrale, voir cette page.

P.S. : impossible n’est pas français.]


Etienne Chouard : « Évidemment que nous ne sommes pas en démocratie ! » (Sputnik France)

[Note de l’administrateur de ce blog : du très bon Chouard, comme d’habitude, enregistré vendredi 28 décembre 2018. Ce qui change de l’habitude, c’est l’honnêteté du journaliste.

Tous les journalistes ne sont pas malhonnêtes, j’en en fait l’expérience récemment avec deux interviews de presse régionale (par des femmes). Mais pour la prétendue “grande” presse nationale et lorsqu’il s’agit de sujets importants, cette honnêteté est aujourd’hui inexistante en France, ce dont Étienne Chouard a pu faire l’expérience à de nombreuses reprises.

Pour paraphraser Lord Acton : “l’argent tend à corrompre, l’argent sans limite corrompt sans limite”…]


Hommage aux Gilets Jaunes (le saker francophone)

[Note de l’administrateur de ce blog : 2019 sera certainement une année de nettoyage par le vide. S’effondreront comme des structures pourries surchargées de mensonges des appareils médiatico-politiques ayant tenté de faire passer le peuple pour l’ennemi du peuple (Gilets jaunes), la raison pour l’ennemie de la raison (lutte contre les “fake news”), la prudence pour de l’imprudence (lobbying sur les vaccins), la propagande de guerre pour la recherche de la paix (hystérie anti-russe et anti-syrienne) ou encore l’invasion migratoire programmée par quelques mafias pour l’évolution nécessaire et souhaitable des civilisations “avancées”.

Comme le saker francophone vient de publier un petit billet qui résume assez bien l’espoir qui vient de naître comme les craintes qu’engendre la peur du vide, c’est avec plaisir que j’incite tous mes lecteurs à s’en imprégner, en leur souhaitant la meilleure année 2019 possible, qui sera avant tout ce que nous, le peuple, décidons d’en faire. ]


Camarades de vie !

Une lame de fond se lève au-dessus d’un lac où hibernent des monstres que nous avons identifiés.

On me reprochera le mot « monstres » mais il m’est venu celui-là de plus approprié.

N’est-il pas un monstre celui qui sait que ses actions et celles de ses tierces connaissances entraînent des dommages parfois mortels à des gens qui ne lui ont jamais rien fait ?

Camarades de vie, nous avons commencé un combat dont, je le pense, nous n’imaginons pas l’issue.

C’est tellement beau, c’est tellement fort cette naissance.

Et c’est aussi terrible.

Les monstres se réveillent, hébétés qu’on ose les déranger.

Sidérés de tant d’audace.

Paumés, perdus et…

Dangereux.

Continuer la lecture sur le saker francophone →

1 2 3