Home » Actualité » Ailleurs » AV » Alain Soral – Gilets jaunes, suite : penser samedi et au-delà (E&R)

Alain Soral – Gilets jaunes, suite : penser samedi et au-delà (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : clair, net, précis et lucide. Et très “raisonnable”, au sens où l’entendrait un père qui s’adresse à des enfants un peu naïfs et irresponsables.

Souhaitons que la racaille l’entende (celle d’en haut comme celle d’en bas) et que l’on cesse de qualifier “d’extrême-droite la plus radicale” (plus tous les adjectifs qui vont bien : raciste, antisémite, homophobe etc., la caste médiatico-politique semble peiner à trouver les qualificatifs les plus repoussants) le lieu d’où vient un discours de raison et de vérité.

Merci M. Soral pour cette analyse et cette mise en garde.]


À l’aube du samedi 8 décembre 2018, acte IV des Gilets jaunes au croisement de tous les enjeux et de toutes les manipulations, Alain Soral livre son analyse.

Alain Soral – Gilets jaunes, suite : penser samedi et au-delà

D’abord, pour répondre, il faut différencier, Paris, les grandes villes (avec campus étudiants et banlieues) et les campagnes.

D’abord les campagnes : soit la France profonde qui prend tout son sens aujourd’hui, la seule a avoir gardé un peu de profondeur, malgré toutes les manipulations et les destructions opérées depuis des années par le pouvoir profond !

Voici venu le temps de la France profonde face au pouvoir profond.

Dans les campagnes, lieu d’origine de la révolte sociale des Gilets jaunes, la lutte unitaire avec fraternisation des forces de contestation et de sécurité devrait continuer à s’amplifier et à bien se passer…

Dans les grandes villes étudiantes entourées de banlieues, c’est une autre histoire…

Quant à Paris, c’est le lieu de tous les dangers !

Continuer la lecture de la déclaration d’Alain Soral, et lire le guide juridique de Maître Damien Viguier, sur E&R →

On pourra aussi, sur le mouvement des Gilets jaunes, lire avec profit les analyses :

3 commentaires sur “Alain Soral – Gilets jaunes, suite : penser samedi et au-delà (E&R)

  1. moui, moui, le père soral il sur-interprète le cas françois ruffin. françois ruffin n’est peut être promu dans les media pour la raison qu’il n’est qu’une opposition contrôlée, visiblement à l’insu de son plein gré:pour l’avoir écouté sur la-bas si j’y suis, l’avoir lu dans fakir et ses bons petits bouquins, je pense que françois ruffin croit en ce qu’il dit.

    une interview: https://www.youtube.com/watch?v=bfwZ7SbHe-k

    françois ruffin défend l’alliance de classe entre petits blancs (dont lui et moi faisons partie) et les noirs et les arabes des banlieues, des cités.
    bon, le mouvement des dits ‘gilets jaunes’ a démontré que ce n’est pas encore pour aujourd’hui ni pour demain. dommage.

    surtout, françois ruffin ne parle pas de l’hydre européiste, du léviathan qui dicte une politique économique, commerciale, monétaire et d’immigration à tous les États européens.
    il a écrit *faut-il faire sauter bruxelles* en 2014 mais il n’a pas encore franchi le rubicon de dire ouvertement la nécessité de retourner l’union européiste comme une crêpe! :)

    et puis françois ruffin ne parle tout simplement pas de la *politique internationale* alors que c’est primordial, et Thierry Meyssan l’a bien expliqué dans son article:
    néolibéralisme sécuritaire pour l’occident
    destruction des États qui osent résister à la domination anglo-américaine (+entité sioniste).

    1. Je suis en gros d’accord avec vous : Ruffin semble sincère (bien plus que Mélenchon en tout cas, ce vieux cheval de la politique qui sait très bien à quoi s’en tenir), mais justement qu’il ne parle pas de l’UE alors qu’il est quand même député amène logiquement à la conclusion “Tapin ou crétin ?” de Soral (qui comme on sait n’y va jamais avec le dos de la cuiller dans ses formules). Personnellement je ne vois pas d’autre explication possible… donc sur-interprète-t-il son cas ? À mon avis, pas vraiment, vu qu’il voit juste quant à son “utilité”.

  2. En 2017 … 41 milliards d’euros ont été prélevés sur le budget de l’etat …pour le paiement des seuls INTERETS de la dette publique…( 12 fois le montant de l’ISF)

    Les intérêts de la dette sont la rémunération DU PRIVILÈGE DE CRÉATION MONÉTAIRE que détiennent les banquiers privés de la BCE , de la FED etc…

    La suspension immédiate du paiement de ces intérêts iniques devrait être la revendication n01 de tous les gilets jaunes du monde… qui supportent tous le même racket mafieux …instauré aux États Unis en 1913…et en France en 1973…

    41 milliards divisépar 67 millions de citoyens français ….ce n’est que la bagatelle de 611 euros par personne…

    Pour une famille de 4 personnes ça ne fait que 2444 euros par famille…

    De quoi largement offrir de beaux cadeaux à ses enfants et remplir les frigidaires… si au lieu de distribuer des intérêts à des banksters on rendait au peuple ce que nos dirigeants complices leur volent…

    Ce serait pas mal que tous les gilets jaunes rassemblent leur conscience sur ce scandale fondateur de la souffrance des peuples… et encore mieux si M. Soral répandait cette démonstration afin qu’elle devienne notre première revendication collective …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *