Du masque au transhumanisme avec Pierre Etchart (Régénère)

[Note de l’administrateur de ce blog : entretien enregistré en juin 2020, mais de grande actualité.

L’organisation pyramidale de la société, seule à même de produire les situations absurdes que nous vivons, apparaît comme le véritable grand danger qui nous guette ; mais il ne dépend que de chacun de nous de retrouver notre autonomie de pensée et de refuser l’absurdité des injonctions contradictoires comme celle du masque “inutile donc obligatoire”.

À propos du transhumanisme, on pourra lire ce qu’en dit Hervé Juvin dans La grande séparation : ce délire scientiste est l’aboutissement de mouvements “philosophiques” beaucoup plus vastes.]


Coronavirus : un journaliste raconte son traitement
à l’hydroxychloroquine (France Bleu Provence)

Paul Molga avec le traitement préconisé <br>par le Professeur Didier Raoult. - Paul Molga

Paul Molga avec le traitement préconisé
par le Professeur Didier Raoult. – Paul Molga

[Note de l’administrateur de ce blog : la vérité finit toujours par émerger, tôt ou tard, même si elle prend l’escalier quand le mensonge prend l’ascenseur. Et il faut ensuite mettre les menteurs devant leurs responsabilités.]


Paul Molga, journaliste pour Les Echos à Marseille, a été testé positif à la Covid-19 il y a 10 jours. Souffrant de violents symptômes, il a décidé de suivre le traitement controversé préconisé par le Professeur Raoult. Il raconte la maladie et les effets du traitement, presque immédiats.

C’est le 13 septembre que Paul Molga, journaliste pour Les Echos à Marseille, a ressenti les premiers symptômes de la Covid-19 : “Grosse fatigue, mal de tête, violentes courbatures, frissons. C’est quelque chose de nouveau dans l’organisme, ce n’est pas vraiment une grippe, c’est plus violent que ça. On se sent habité, par des êtres, des virus qui sont inconnus du corps.” Très vite, Paul se rend à l’IHU Méditerranée Infection pour faire le test. Le diagnostic tombe et après une batterie d’examens, les médecins lui proposent de suivre le traitement du Professeur Didier Raoult.

Le mercredi 16 septembre, médicaments sur la table, Paul peut commencer le traitement : azythromycine une fois par jour pendant cinq jours, hydroxychloroquine trois fois par jour associée à du zinc. Et les effets sont très rapides.

Continuer la lecture sur France Bleu →