Traitement Covid-19 : ne perdons plus de temps ! (pétition)

Nous vivons une crise sanitaire mondiale d’une grande ampleur et notre pays est fortement frappé par la vague épidémique de Covid-19.

Chaque jour, nous déplorons de nombreux décès. Contre cette maladie, nous ne disposons ni de vaccins, ni de traitement antiviral même si les données scientifiques actuelles sont parcellaires et discordantes.

Des données chinoises récentes ont suggéré l’efficacité de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine au laboratoire et chez les malades. Une étude publiée par Chen et coll. (Efficacy of hydroxychloroquine in patients with Covid-19 : results of a randomized clinical trial) montre l’efficacité de l’hydroxychloroquine chez les malades atteints par le Covid-19 souffrant de pneumonie moyennement sévère ; les quelques patients qui se sont aggravés ne recevaient pas le traitement.

Des cartes publiées par Santé Publique France montrent un taux de mortalité chez les personnes hospitalisées beaucoup plus faible à Marseille que dans le reste du territoire.

Continuer la lecture (et signer) sur Change.org →

La pétition ou l’art d’orienter les imbéciles

Je ne vais pas prétendre n’avoir jamais signé de pétition : bien au contraire, j’ai souvent fait partie des signataires réactifs pour nombre de causes que j’estimais justes. Mais j’ai fini par me rendre compte que, sauf exception, la signature d’une pétition n’avait en général aucun autre effet que satisfaire l’ego des signataires, et, dans de nombreux cas, les pétitions n’étaient qu’un moyen parmi d’autres d’orienter des crédules dans une direction. En effet, il est rare qu’on soit pour la guerre, l’injustice ou le viol des enfants, et il n’est donc pas très difficile de faire signer des gens pour la paix, pour la justice ou contre la pédophilie, tout en se servant de ces nobles buts pour en dissimuler de beaucoup moins nobles.

C’est clairement le cas de la pétition que je viens de recevoir aujourd’hui dans ma boîte aux lettres, initiée par un certain Guillaume Gattermann, chargé de mission pour l’association “Avenir de la culture”. Même si cette association, dont les dirigeants se disent catholiques pratiquants, met en avant des actions tout à fait louables (lutter contre la pornographie, refuser la défiguration de Notre-Dame par des projets architecturaux “contemporains”, dire non aux délires de la “théorie du genre”…), la formulation de la pétition, visant clairement les musulmans au lieu d’adopter une attitude neutre (ou de suggérer que les coupables pourraient être cherchés du côté des profiteurs d’un méga-projet immobilier…), oriente clairement les signataires vers un bouc-émissaire qui a déjà beaucoup servi depuis le 11 septembre 2001.

Je ne sais pas si les organisateurs de cette pétition sont simplement un peu limités intellectuellement ou au contraire savent très bien ce qu’ils font (ce qui est pire), mais j’ai décidé de mettre en ligne ma réponse, en espérant qu’elle sera utile à quelques naïfs. La voici.

Continuer la lecture