Rétrospective 2014

rétroviseurQuoi de mieux qu’une rétrospective pour commencer l’année ? Comme d’autres l’ont réalisée mieux que je n’aurais pu le faire, autant vous conseiller de la lire chez eux. C’est par là.

Attention : pour ceux qui font encore confiance aux media dominants, afin de ne pas risquer un choc anaphylactique il est conseillé de passer par un sas de décompression cognitif, par exemple ici, ou encore là.

Continuer la lecture

Les mystères de la gauche

les mystères de la gauche - Michéa

Le genre : sociologie politique moqueuse

Jean-Claude Michéa, professeur de philosophie à la retraite, fait partie de ces “semi-pestiférés” des media dominants : on l’invite rarement, mais on l’invite tout de même, histoire de montrer qu’on a l’esprit large, sans oublier bien sûr de mettre en face de lui un chroniqueur ou éditorialiste aussi à l’aise face au micro que lui est emprunté, et aussi superficiel (donc confortable à l’écoute) que lui est profond (donc exigeant pour l’attention de l’auditeur).

Continuer la lecture

Vu à la télé

Poutine selon Libé

Bouh… qu’il fait peur !

Pour reconnaître un méchant au cinéma, c’est simple : il a l’air patibulaire et la musique est angoissante. Pour reconnaître un gentil au cinéma, c’est simple : il a l’air épanoui et la musique est entraînante.

Pour reconnaître un méchant aux actualités télévisées, c’est simple : il a l’air patibulaire et la musique est angoissante. Pour reconnaître un gentil aux actualités télévisées, c’est simple : il a l’air épanoui et la musique est entraînante.

Continuer la lecture

Thermodynamique de l’évolution

thermodynamique-evolutionLe genre : grande théorie unifiée de tout (mais modeste)

Voilà un ouvrage qui pourrait passer inaperçu, venant d’un petit éditeur (éditions parole) ne bénéficiant pas de tous les copinages du monde littéraire, et dont le titre comporte un de ces mots barbares, thermodynamique, qui font fuir les non-scientifiques (avez-vous remarqué comme il est de bon ton de se dire nul en sciences dans les salons où on croit causer intelligemment ?).

Continuer la lecture

Prélude à l’effondrement général du système

président Ahmadinejad, Téhéran, 2007

président Ahmadinejad, Téhéran, printemps 2007

Certaines personnes croient encore qu’en regardant le journal télévisé (ou en écoutant la radio) elles s’informent sur les nouvelles du monde. C’est faux : elles s’intoxiquent avec des mensonges calibrés en fonction des besoins du moment définis par le pouvoir en place.

La preuve en images, avec une interview réalisée par des journalistes très connus le 22 mars 2007, mais jamais diffusée telle quelle (seule le fut une sélection de séquences de 7 minutes dont vous pouvez juger de la représentativité). Pourquoi ? Sans doute parce que le tyran fanatique que nos journalistes étaient censés nous présenter se révèle en définitive d’une humanité et d’une droiture morale désarmantes.

Continuer la lecture

1 99 100 101 102 103