Les non-vaccinés d’aujourd’hui sont-ils les Juifs allemands de 1933 ? (Xavier Bazin pour France Soir)

[Note de l’administrateur de ce blog : on trouvera évidemment des individus pour devenir hystériques rien qu’à l’énoncé de cette question.

Au nom de l’incommensurabilité du crime suprême dont il est inenvisageable d’oser penser qu’il constituerait peut-être une constante de l’histoire humaine, plutôt qu’une exception à jamais exceptionnelle.

Eh bien, qu’ils aillent se faire voir, dans un esprit de fraternité républicaine bien entendu. Et qu’ils s’informent, aussi.]


TRIBUNE — La nouvelle est tombée ce week-end. Voici ce que vient de faire la Lettonie, une démocratie de l’Union européenne :

On ne peut pas imaginer mesure plus « anti-démocratique ». Il n’y a évidemment aucune justification « sanitaire ». C’est de la discrimination politique pure et dure contre les non-vaccinés, sans la moindre raison valable.

Étonnamment, il n’y a eu aucune réaction de l’Union européenne, d’habitude si prompte à tancer les pays qui violent les droits fondamentaux. Alors, peut-être me direz-vous que la Lettonie est une démocratie « récente ». Mais regardez ce qui vient d’être décidé en Autriche :

Cela veut dire que les non-vaccinés n’auront plus le droit de sortir de chez eux, sauf pour travailler, faire du sport et faire leurs courses alimentaires (ils n’auront pas le droit d’acheter des cadeaux de Noël pour leurs enfants). C’est une privation de liberté inouïe à l’encontre d’une minorité de citoyens.

En Allemagne, on n’en est pas très loin. Car certaines régions allemandes ont déjà mis en place un passe vaccinal : les non-vaccinés n’ont plus du tout accès aux restaurants ni aux salles de sport – un test négatif ne suffit pas.

Et, que dire de ce qui se passe dans les « grandes démocraties historiques », anglo-saxonnes ?

Continuer la lecture sur France Soir →