Home » Actualité » AV » Mediamensonges » Coronavirus : Recul de l’épidémie à Marseille
(IHU Méditerranée-Infection)

Coronavirus : Recul de l’épidémie à Marseille
(IHU Méditerranée-Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : clair, net, précis et n’éludant pas les questions qui fâchent, soit l’exact contraire des intrigants qui nous gouvernent.]


4 commentaires sur “Coronavirus : Recul de l’épidémie à Marseille
(IHU Méditerranée-Infection)

  1. Voici donc 10 jours que l’équipe du professeur dépiste deux-trois fois moins de cas de Covid…
    Voir les deux graphiques en haut à droite à la 29” seconde.

    Qu’en dirait Alain notre statisticien ?

    Bref bientôt la “fin de partie” pour le Covid (dixit Mr. Raoult) et la fin de cette co-divagation saisonnière !

    PS : il semble confirmé que le vaccin contre la grippe rend plus fragile contre les coronavirus. Au moins de 36% de plus, selon une étude fait sur des soldats américains.

    https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0264410X19313647?via%3Dihub&base=647&campaignId=1116620&segmentId=1128905&shootId=1166891

    1. Pour citer la revue Vaccine : Influenza vaccination and respiratory virus interference among Department of Defense personnel during the 2017–2018 influenza season :

      “Receiving influenza vaccination may increase the risk of other respiratory viruses, a phenomenon known as virus interference.
      (…)
      the odds of both coronavirus and human metapneumovirus in vaccinated individuals were significantly higher when compared to unvaccinated individuals (OR = 1.36 and 1.51, respectively) (Table 5)

      Conclusions
      Examining virus interference by specific respiratory viruses showed mixed results. Vaccine derived virus interference was significantly associated with coronavirus and human metapneumovirus; however, significant protection with vaccination was associated not only with most influenza viruses, but also parainfluenza, RSV, and non-influenza virus coinfections”.

    2. Bonjour Sasha !

      Je n’avais pas vu que vous “m’interpeliez”.

      Ce que j’en dit ?
      Statistiquement il semble que depuis une semaine (plus ou moins) le pic soit passé, donc les urgences se vident petit à petit, les nombres d’hospitalisation diminuent, le nombre de gens guéris augmente, etc … et là je vous parle des chiffres nationaux.

      Donc rien de bien étonnant qu’il en aille de même pour Marseille puisque (chloroquine ou non) c’est la tendance nationale.

      Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *