L’État profond panique (Radio-Québec)

[Note de l’administrateur de ce blog : très bonne analyse de la faillite médiatique sur l’occupation du Capitole, où les mass media tentent désespérément de faire porter le chapeau des violences à Trump alors que c’est exactement l’inverse qui s’est produit, des agents provocateurs aujourd’hui clairement identifiés s’étant déguisés en supporters de Trump, qui eux tentaient de les maîtriser.

On pourra lire en complément (et en anglais) cet article sur The Unz Review où il est question de l’agitateur John Sullivan, qui fait partie des “cadres” du mouvement Black Lives Matter, et qui en outre pourrait être lié au FBI (dont la ligne générale, fidèle à l’État profond, est hostile à Trump). Ce qui expliquerait pourquoi il a été relâché très peu de temps après son arrestation… alors qu’un petit tour sur son serveur personnel lève toute ambiguïté quant à ses intentions.

On notera aussi le passage de John Sullivan sur CNN dès le soir du 6 janvier, où il est présenté comme le fondateur de Insurgence USA (un mouvement violent d’extrême-gauche), et où il s’applique à se faire passer pour le gentil garçon ayant assisté effrayé aux exactions des extrémistes venus soutenir Trump… Comme on dit là-bas : “You just can’t make this up!”]


LOL

Photo du haut (Capitole, Washington DC, 6 janvier 2021) :

  • titre en incrustation : “Les manifestants pour Trump prennent d’assaut le Capitole américain”
  • commentaire audio (jaune sur fond noir) : “C’est en fait prendre le contrôle, envahir le Capitole. C’est l’anarchie ! C’est vraiment l’anarchie.”

Photo du bas (Kenosha, août 2020) :

  • titre en incrustation : “Des manifestations fougueuses mais pour l’essentiel pacifiques après la fusillade policière”
  • commentaire audio (jaune sur fond noir) : “Manifestations largement pacifiques face aux forces de l’ordre. Ce n’est qu’à la tombée de la nuit que les choses ont commencé à devenir un petit peu plus conflictuelles.”