Home » Détente » Travaux Pratiques » La religion du chiffre, les CDC et les statistiques interdites

La religion du chiffre, les CDC et les statistiques interdites

Les CDC, ou Centers for Disease Control, constituent l’agence fédérale de santé publique des États-unis. Elle vient de publier des statistiques étranges, qui seraient interdites en France puisqu’il n’est pas question ici de classer les individus selon leur appartenance ethnique.

Voici le graphe qui en résulte, concernant la population tous âges confondus à gauche, et de 18 à 22 ans à droite (donc correspondant aux étudiants de retour à l’université) :


Une chose est frappante sur ces deux graphes : l’extrême symétrie entre la courbe rouge (qui monte de façon “inquiétante” fin août et correspond à la population blanche non-hispanique) et la courbe bleue, qui correspond à la population “hispanique”. Il en résulte que si l’on additionne les deux, on aboutit à un total à peu près invariable au cours du temps.

Quelle est la bonne interprétation de ce joli dessin ?

  • Le virus s’est d’abord brièvement attaqué à la population blanche (début mars) puis “hispano” (mois d’avril-mai et début juin) et, après avoir rencontré les dernières personnes immuno-déficientes de ce groupe, a pensé que tout effort supplémentaire n’en valait pas la chandelle et s’est finalement dit “allons voir ce qu’il y a à becqueter chez les vrais Blancs de Blancs” ?
  • La distinction entre Blancs “hispaniques” et Blancs “non-hispaniques” est des plus délicates, surtout en période de bronzage, et seule la somme des deux courbes a des chances de signifier quelque chose de valable ?
  • On s’en fout des cas, ce qui compte c’est les hospitalisations et les décès ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *