Home » Ailleurs » AV » Fondamentaux » Anthropologie de la technique en Santé et Effondrement (Dr Louis Fouché)

Anthropologie de la technique en Santé et Effondrement (Dr Louis Fouché)

[Note de l’administrateur de ce blog : après de très courtes vidéos du Dr Fouché sur les techniques de manipulation mentale, voici une conférence plus longue (48 minutes) qui explore l’illusion de la toute-puissance technique, dans le domaine de la santé mais pas uniquement.

J’émets quelques réserves sur son interprétation de la pénurie énergétique (le pétrole n’est peut-être pas la cause qui précipitera la chute de notre civilisation, car sa nature fossile n’est pas bien établie contrairement à une croyance répandue), mais je suis entièrement d’accord sur la nécessité pour une civilisation d’obéir scrupuleusement aux lois de la physique… ce qui implique en premier lieu de renoncer à toute création monétaire d’un coup de baguette magique.]


Print Friendly, PDF & Email

2 commentaires sur “Anthropologie de la technique en Santé et Effondrement (Dr Louis Fouché)

  1. En tant qu’anesthésiste-réanimateur retraité, je continue à suivre l’évolution de la médecine y compris dans le cadre de ma spécialité. Le propos de Louis Fouché, une fois de plus, me scotche par l’acuité de son analyse et l’étendu de son savoir. Ce qui m’a frappé dans cette présentation c’est le bon sens et la confiance qu’il semble avoir dans l’investissement personnel dans la pratique quotidienne (technique d’évaluation de la qualité de l’anesthésie en se basant sur la fréquence cardiaque en fonction de la sédation ou la nécessité d’oxygénothérapie en tenant compte de la saturation en air ambiance etc…). Cela me ramène à la demande d’avis par mes amis à propos de prescriptions par leur généraliste où, à l’interrogatoire, je me rends compte que ce dernier ne les a même pas examiné et a rapidement donné un avis et un traitement, les pratiques anciennes deviennent obsolètes, sont remplacées par des schémas thérapeutiques et c’est dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *