Home » Actualité » Ailleurs » Mediamensonges » Italie : suppression de la vaccination obligatoire.
Un vote historique (Alter Info)

Italie : suppression de la vaccination obligatoire.
Un vote historique (Alter Info)

[Note de l’administrateur de ce blog : le sujet des vaccins fait partie de ceux, avec d’autres comme le terrorisme, qui peuvent faire basculer des opinions et réveiller les plus naïfs croyant encore vivre dans des démocraties.

En effet, là aussi les preuves s’accumulent de mensonges d’État, de dissimulations criminelles et de corruption à grande échelle qui conduit des autorités sanitaires à sacrifier le bien commun au profit d’intérêts particuliers. À ce sujet, je rappelle également ci-dessous quelques éléments de réflexion.]


Le leader de La Ligue, Matteo Salvini, a qualifié les vaccins prétendus nécessaires, « d’inutiles », et a poursuivi en déclarant que ces vaccins étaient « souvent dangereux, voire nocifs ».

A partir de maintenant ces vaccins ne seront plus exigés. Par un vote de 148 voix contre 110 à la Chambre haute du Parlement, l’Italie a éliminé les lois ayant trait aux vaccins obligatoires et se veut plus accueillante aux diverses opinions.

Les 10 vaccinations nécessaires pour pouvoir fréquenter l’école maternelle sont désormais suspendues, du moins en termes de lois obligatoires.

Continuer la lecture sur Alter Info →


Sur le dogme vaccinal au service d’intérêts industriels, voir également sur ce blog :

On pourra également lire avec grand intérêt ce rapport américain de 2002, transcription d’un colloque de toxicologie, et en particulier la page 220 où le Dr. Natalie Garçon, représentant le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline, déclare dans une discussion sur l’introduction de nouveaux adjuvants vaccinaux :

“Actually, the adjuvant, the only one that is licensed for human use, is the one which is the most empirical. I mean, nobody knows how it works, nobody knows the biodistribution. I mean, it has really not much known about this one. It’s for the new one for which, I agree, you have to attempt for better characterization. Actually, I believe that if alum was coming now, it won’t be accepted.”

 

Traduction :

“En réalité, l’adjuvant, le seul qui soit autorisé pour une utilisation humaine [NdT : les sels d’aluminium], est ce qu’il y a de plus empirique. Je veux dire que personne ne sait comment il fonctionne, personne ne connaît sa biodistribution. On n’en connaît vraiment pas grand-chose. C’est pour un nouveau qu’il faut, je suis d’accord, essayer d’obtenir une meilleure caractérisation. Mais en vérité, je pense que si l’aluminium était introduit aujourd’hui, il ne serait pas accepté.”

 

C’était en 2002, mais en 2018, certains ramollis du bulbe accuseront toujours le professeur Gherardi de verser dans “l’obscurantisme” parce qu’il tire la sonnette d’alarme, preuves scientifiques à l’appui, au sujet des sels d’aluminium contenus dans de très nombreux vaccins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *