Home » Ailleurs » AV » Fondamentaux » Jacques Attali : prophète, initié ou dictateur ?

Jacques Attali : prophète, initié ou dictateur ?

[Note de l’administrateur de ce blog : chacun pensera ce qu’il voudra des analyses présentées par “Les déQodeurs” (j’encourage chacun à faire preuve de sens critique) mais personne ne pourra nier que le travail d’archive fait ici à partir de 40 min, et tout particulièrement l’extrait d’interview de Jacques Attali de 2016 présenté à partir de 43 min, est extrêmement instructif et troublant. Et il en est de même pour l’interview d’Emmanuel Macron présentée à partir de 44 min 20 s.

La révolution violente serait-elle un but recherché par l’État profond ? Quoi qu’il en soit, tout être humain ayant acquis une certaine sagesse sait que seules les révolutions intérieures et pacifiques sont durables.]


(vidéo du 25 août 2021)

Print Friendly, PDF & Email

2 commentaires sur “Jacques Attali : prophète, initié ou dictateur ?

  1. Merci pour votre excellent travail.
    Nous ne devons pas perdre le combat engagé contre la ploutocratie psychopathe…
    Pour votre information, le CSAPE (collectif interprofessionnel dont je suis le secrétaire général) a déposé une plainte pour crime contre l’humanité le 28 juin, contre les dirigeants français et autres responsables du chaos, complétée le 12 août à l’appui d’une convention signée avec plusieurs avocats de pays européens qui ont rejoint le CSAPE. Cette plainte a été enregistrée sous le n° OTP-CR-271/21. Il s’agit donc d’une action juridique très importante qui vise à contourner toute la violence sous-jacente que vous évoquez. Vous pouvez participer à faire connaître cette plainte en la relayant dans l’intérêt général. Cette plainte de 65 pages très argumentées après un long travail d’investigation a été partagée par de nombreux réseaux y compris des sites de professionnels de santé et n’a jamais à ce jour fait l’objet de critique par rapport aux faits dénoncés. Vous pouvez me joindre au 06 12 55 63 20 ou par mail à : csape.sg@hotmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *