Home » Actualité » Ailleurs » Mediamensonges » Coronavirus – le point au 10/02/2020
(Pr. Didier Raoult, IHU Méditerranée-Infection)

Coronavirus – le point au 10/02/2020
(Pr. Didier Raoult, IHU Méditerranée-Infection)

[Note de l’administrateur de ce blog : la mise au point qui suit, diffusée par l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection, date de 5 jours et permet de bien appréhender la différence entre un discours médiatique anxiogène et la froide réalité des chiffres. Comme le fait remarquer le professeur Raoult, on a vite fait d’accuser les réseaux sociaux de toutes les dérives, mais c’est à l’évidence les “grands” media (ou media de grand chemin…) qui sont ici totalement déconnectés du réel (voir à partir de 6:44). Sachant qu’ils sont le fruit du travail de professionnels, on peut se poser la question : incompétence crasse, ou volonté délibérée de tromper ?

On méditera aussi ces quelques mots du professeur Raoult : “Ce qui est le plus important dans une crise sanitaire, ce n’est pas la réalité c’est la peur. La peur tue, beaucoup, beaucoup, beaucoup, elle fait faire des bêtises, elle fait avoir des réactions dangereuses […] la peur c’est un truc terrible ; c’est très dangereux la peur, et en particulier la peur des foules.”

Qui a intérêt à déclencher, puis à entretenir, la peur des foules ?]


Un commentaire sur “Coronavirus – le point au 10/02/2020
(Pr. Didier Raoult, IHU Méditerranée-Infection)

  1. Peut-être que nous y sommes! “La goutte qui pourrait faire déborder le vase” est sur le point de tomber..
    Ca pourrait être la crainte de vivre un événement dramatique, comme une nouvelle pandémie, qui a commencé dans la région la plus peuplée du monde.
    La peur, parmi les “dynasties” des leader et des chefs religieux pourrait leur causer une sorte “d’illumination” La prise de conscience soudaine, que l’expansion démographique exponentielle (+ 80mil / an), et la succession régulière d’événements catastrophiques qui mettent en danger l’existence de l’humanité, sont l’un la conséquence de l’autre.
    Humanité, dans son ensemble mal préparée, inconsciente, à la merci des choix opportunistes, ataviques «mors tua vita mea», employé par leurs chefs. Tout cela depuis la nuit des temps, lorsque les hommes et les femmes de la communauté, avaient le rôle de fonctionnaires de l’espèce pour la reproduction et l’agressivité en défense de la progéniture.
    Aujourd’hui, grâce à la science et à la technologie, nous avons la possibilité d’élargir le sujet de “communauté” à “humanité”, de sorte que le centre de l’attention, devienne l’homme / la femme / l’enfant pour garantir droits et devoirs a tous.
    Malheureusement, depuis des millénaires, sur terre, le chemin évolutif de l’intelligence collective s’est arrêté à cause d’une étrange pandémie qui a frappé tous ses habitants: “Dieuargent” ..
    Le point de départ de cette maladie subtile, typiquement humaine, est ce que nous appelons maintenant «le monde de la finance»; avec le même taux de contagion, la maladie a contaminé la politique, la justice, la santé, la science, la religion et toutes les autres activités humaines.
    Il existe aujourd’hui les conditions technologiques pour faire face au problème et créer un antidote contre ce type de pandémie; il suffit de rétablir un système économique / financier mondial qui, au fil du temps, s’est transformé en une machine “turbo-capitaliste” inhumaine.
    Il faut revenir à l’utilisation de l’argent comme moyen pour faciliter l’échange des marchandises et des biens, et non comme un fin pour des gains faciles réservés à une élite; les même qu’alors à travers des lobbies imposent des choix contre l’intérêt de la communauté mondiale.
    Ce changement peut commencer si nous avons une «régie globale», une monnaie électronique unique, traçable, avec un système de géosurveillance, afin qu’on puisse connaître, en temps réel, l’emplacement et la disponibilité financière dans le monde. Un changement de cap radical, par rapport, par example, aux paradis fiscaux actuels, absurdes et immoraux.
    Il est essentiel d’établir, la garantie d’un “welfare global” pour tous les ouvriers de la communauté mondiale; les horaires de travail dans l’année: 8 heures par jour – weekend gratuit – 1 mois par an vacances d’été – retraite après 40 année d’activité.
    Il faut convaincre, par les “idées du peuple”, les principaux belligérants du monde, retirer le doigt de la détente de leurs pistolets; une attitude ancestrale qui nous conduit aujourd’hui à l’effondrement de la vie biologique sur cette planète. C’est la seule chance que nous ayons, il n’y a pas d’autre vaccin qui puisse vaincre ce type de virus mortelle. “Mission impossible”?..Aujord’hui on peut essayer faire entendre notre voix; inondez le web, en temps réel, des plaintes et des idées incontournables, a défense de l’humanité entière.
    François Roby, Heinz Pommer, Massimo Mazzucco (9/11) Alain Deneault, Jean Ziegler, Ugo Mattei Pietro Ratto (finance, histoire) Massimo Recalcati (psychanalyse) par exemple, ont commencé à publier des idées-vérités, sans crainte. Merci
    Juste ce que les leaders médiocres, ils s’inquiètent de cacher au monde entier, afin que rien ne change et que nous continuons divisés vers le prochain bain de sang, dans une région candidat du monde, afin de prendre possession des ses biens materiels.
    Enrico

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *