Home » Actualité » Ailleurs » Autotests COVID : quand l’Assurance Maladie refuse
l’autorité du Conseil d’État (Le Courrier des Stratèges)

Autotests COVID : quand l’Assurance Maladie refuse
l’autorité du Conseil d’État (Le Courrier des Stratèges)

[Note de l’administrateur de ce blog : pour ceux qui n’auraient pas encore compris par quel genre de caste les Français sont dirigés.]


L’Assurance Maladie dirigée par Thomas Fatôme, grand pourfendeur des libertés en tous genres et taliban de la domination étatique, n’apprécie visiblement pas la décision du Conseil d’État de reconnaître la validité des autotests pour obtenir le passe sanitaire. Huit jours après cette décision contentieuse du Conseil, le site de l’Assurance Maladie continue à prétendre que les auto-tests ne permettent pas d’obtenir le passe sanitaire. Voilà une belle façon de fouler aux pieds l’autorité de la chose jugée.

L’Assurance-Maladie n’aime pas la liberté de ne pas être vacciné et le fait savoir. Dans la capture d’écran réalisée de 5 novembre, c’est-à-dire une semaine après le rendu de l’ordonnance du Conseil d’Etat réintégrant les autotests dans les conditions de délivrance d’un passe sanitaire, le site de l’Assurance Maladie continue d’indiquer que les “autotests négatifs, même réalisés sous la supervision d’un professionnel, ne seront plus être intégrés (sic) au passe sanitaire à partir du 15 octobre”. Voilà une belle façon de ne pas tenir compte de la décision du Conseil d’Etat que nous avons publiée.

Continuer la lecture sur Le Courrier des Stratèges (jusqu’à la fin) →

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *