Home » Actualité » Mediamensonges » Assassinat de Nemtsov : et si on reparlait du vol MH17 ?

Assassinat de Nemtsov : et si on reparlait du vol MH17 ?

Boris Nemtsov, digne représentant du monde libre, en compagnie d'Anna Duritskaya

feu Boris Nemtsov, digne représentant du monde libre

Il n’aura échappé à personne que Poutine est dans le collimateur des occidentaux, ou plutôt des oligarchies occidentales non représentatives, et de leur bras armé que sont les media. Certains croient encore que ces journaux, radios et télévisions du “monde libre” ont pour mission d’informer le peuple ; mais de plus en plus comprennent, même sans avoir entendu les confessions du journaliste allemand Udo Ulfkotte, que leur véritable job est exactement inverse. Sur Poutine, les flagrants délits de mensonge ont été nombreux, oscillant entre le pitoyable (France 2 le faisant passer pour un chasseur d’espèces protégées alors qu’il participait à leur préservation) et le ridiculement maladroit (la chaîne hollandaise NOS manipulant un reportage pour lui faire dire l’opposé de la réalité, et oubliant que d’autres équipes contre-filmaient la scène).

Il y a eu, aussi et surtout, la sombre affaire du vol MH17 de la Malaysia Airlines, dont bizarrement plus grand-monde ne parle alors que lors de la catastrophe, le 17 juillet 2014, il n’avait pas fallu plus de quelques heures pour que le monde “libre” accuse, par la voix de ses “responsables” politiques et de ses media “d’information”, les barbares russes ou pro-russes d’être les responsables de la tragédie. Sur la base de quelles preuves ? Mais voyons, parce que c’est évident !

Et si tout accusait la Russie ou les barbares pro-russes (c’est pareil), pourquoi donc le soufflé s’est-il si rapidement dégonflé ? Y aurait-il eu un loupé dans le scenario ? Il semble bien que oui. Les media ont à peine laissé filtrer l’information au moment de la catastrophe, mais plusieurs témoignages concordants ont relevé une chose absolument invraisemblable parmi les victimes du vol MH17 : les corps n’étaient pas frais. Or, aucun processus connu ne permet à une victime d’une catastrophe aérienne de se décomposer de façon accélérée, au point que les premiers témoins accourus sur la scène du crash parlent d’une odeur pestilentielle… rappelant également le formol.

Cette information capitale a rapidement été pudiquement évacuée par nos media. Elle est pourtant vérifiable, et plusieurs sources, notamment allemandes, en ont fait état. Une vidéo en particulier, reprise ci-dessous, constitue un document de la plus haute importance. Elle comporte des images extrêmement dures, même si les plus insoutenables ont été floutées. Elle est donc déconseillée à toute personne sensible. Tournée par une journaliste russophone, Aljona Kotschkina, de l’agence de presse d’Abkhazie “ANNA News” (Abkhazian Network News Agency), elle consiste en un commentaire des photographies rapportées par une secouriste ukrainienne arrivée sur le site 20 minutes après la chute de l’appareil. La secouriste décrit l’état des corps, leur apparence physique, les odeurs, ainsi que les effets personnels retrouvés sur place, comportant bizarrement des vêtements d’hiver (alors que le vol était à destination de la Malaisie en juillet). Les sous-titres sont en allemand, dont j’ai réalisé une traduction française (les propos de la journaliste sont en italique).

Le titre de la vidéo, qu’on peut traduire par « Le non-Hollandais volant – vol MH17 – allemand – pour 18 ans et + » est un jeu de mots avec « le Hollandais volant », vaisseau fantôme légendaire, ayant donné son titre à l’opéra de Richard Wagner « Der Fliegende Holländer », traduit généralement en français par « Le Vaisseau fantôme ». Il pointe du doigt le fait que les victimes de la catastrophe, censées être très majoritairement hollandaises ou européennes par leur nationalité (193 de Hollande, 28 de Malaisie dont 15 membres d’équipage, 27 d’Australie, 12 d’Indonésie, 10 du Royaume-Uni, 4 d’Allemagne, 4 de Belgique, 3 des Philippines, 1 du Canada et 1 de Nouvelle-Zélande sur un total de 283 victimes), semblent presque toutes de type asiatique.

À vous de méditer sur l’oubli d’un tel témoignage par nos media.

temps    
sous-titre allemand
           
traduction française
00: 09
Jetzt sehen wir Bilder vom Absturzort der Boeing, die am 27. Juli im Dorf Grabowo gemacht wurden.
Là on voit des images du lieu de crash du Boeing, qui ont été prises le 27 juillet dans le village de Grabowo. [NdT : erreur de date ; le crash ayant eu lieu le 17 juillet et la secouriste affirmant être arrivée 20 minutes après le crash]
00: 15
Das ist im Landkreis Schachtjorsk.
Ça se trouve dans le district de Schachtjorsk.
00: 17
Auf diesem Bild sind Trümmer des Motorteils des Flugzeugs zu sehen.
Sur cette image on voit des débris des moteurs de l’avion.
00: 24
Hier befanden sich auch die Körper der Crew.
Ici se trouvaient aussi les corps des membres d’équipage.
00: 29
Das ist dieselbe Stelle.
C’est le même endroit.
00: 34
Ich möchte darauf aufmerksam machen, dass die Körperteile, die auf dem Pflaster lagen, am Tag von einer “nassen” Aureole umwölkt wurden.
Je voudrais bien insister sur le fait que les restes humains qui se trouvaient sur la chaussée étaient pendant la journée entourés d’une auréole “liquide”.
00: 43
Das war kein Blut. Vielleicht war das Fett, eine Flüssigkeit, alles mögliche, aber kein Blut.
Ce n’était pas du sang. Peut-être que c’était de la graisse, un liquide, n’importe quoi, mais pas du sang.
00: 48
In der Nacht leuchteten diese Körperteile, diese Stellen während der Aufnahme grün.
Pendant la nuit ces restes humains brillaient en vert, à cet endroit lorsque la photo a été prise. [NdT : il ne s’agit pas à proprement parler de la nuit mais du crépuscule.]
00: 57
Auf den Bildern war deutlich ein Grün zu erkennen, wie Schlick an der Wasseroberfläche.
Sur les images on voyait clairement du vert, comme du pétrole à la surface de l’eau. [NdT : Schlick signifie “vase”, mais Ölschlick s’emploie pour le pétrole lors d’une marée noire.]
01: 03
Und man sagte bezüglich des Geruchs… Normalerweise gibt es keinen Geruch von toten Menschen, die erst vor kurzem starben, nicht wahr ?
Et à propos, on parlait de l’odeur… Normalement il n’y a pas d’odeur pour des personnes qui viennent de mourir, n’est-ce pas ?
01: 13
Nein, nein. Schau, der Geruch war unerträglich. Die Körper rochen nach Ruß und nach etwas Chemischem.
Non, non. Regarde, l’odeur était insupportable. Les corps sentaient la suie et une odeur chimique.
01: 21
Aber neben dem größten Teil, neben dem Rumpf – hier ist er -, war unmöglich zu stehen. Es biss in die Augen. Es roch nach Formalin.
Mais à côté de la partie la plus grosse, à côté du fuselage – le voilà -, c’était impossible de rester. Ça piquait les yeux. Ça sentait le formol. [NdT : la secouriste montre en réalité à partir de 01:26 une partie de la queue de l’appareil, retournée, à la base de l’empennage horizontal.]
01: 33
Es war ein Leichenhaus-Geruch.
C’était une odeur de morgue.
01: 36
Und dieses Trümmerteil schien damit durchsetzt zu sein. Es war unmöglich, daneben länger als 5 Minuten zu stehen.
Et ces débris semblaient en plus mélangés. C’était impossible de rester à côté plus de 5 minutes.
01: 43
Hier, hinter der Straße, ist die Stelle, wo die meisten Leichen vorgefunden wurden. Ich zeige sie gleich.
Ici, derrière la route, c’était l’endroit où on a retrouvé le plus de corps. Je vais te les montrer bientôt.
01: 55
Da ist sie.
Le voilà.
01: 56
Hier lag der Rumpf. Da war dieser Geruch auch zu riechen, aber am stärksten roch es am Rumpf.
Ici se trouvait le fuselage. Là on pouvait aussi sentir cette odeur, mais c’était près du fuselage que ça sentait le plus.
02: 08
Ihr seid also dorthin…
Vous étiez aussi là-bas… [NdT : vous de pluriel, la forme de politesse étant “ils” (Sie) en allemand ; les deux personnes se tutoient]
02: 09
Schau mal : das ist ein verunstalteter Körper, aber es gibt kein Blut.
Regarde : c’est un corps méconnaissable, mais il n’y a pas de sang.
02: 13
Dort gab es sehr viele Vögel. An den Stellen, wo verletzte und zerrissene Vögel lagen, gab es auch Vogelblut. Eingetrocknetes, frisches etc.
Là-bas il y avait vraiment beaucoup d’oiseaux. Aux endroits où se trouvaient des oiseaux blessés [NdT : morts, mais entiers] ou en morceaux, il y avait aussi du sang d’oiseau. Desséché, frais etc.
02: 25
Aber es war kein einziger von den Körpern abgesonderten Blutstropfen zu sehen, unabhängig davon, wie schwer die Körperverletzungen waren.
Mais on ne voyait pas une seule goutte de sang couler des corps, quelle que soit la gravité des blessures.
02: 31
Als wir dort gearbeitet haben, gab es dort eine Reporterin, die vorher an 2 Absturzorten anwesend war.
Pendant que nous travaillions là, il y avait une journaliste qu’on avait déjà envoyée sur 2 lieux de crashes.
02: 39
Hat sie Aufnahmen geschossen ?
Est-ce qu’elle a pris des photos ?
02: 41
Sie meinte, da gab es einen Ozean aus Blut. Beim ersten und beim zweiten Mal. Aber hier gibt es kein Blut.
Elle disait qu’il y avait un océan de sang. La première et la deuxième fois. Mais là il n’y avait pas de sang.
02: 49
Die erste halbe Stunde, als wir ankamen, konnte ich mich selbst nicht zwingen zu glauben, dass es Menschen sind.
La première demi-heure, quand on est arrivés, je n’arrivais pas moi-même à croire que c’étaient des êtres humains. [NdT : littéralement “n’arrivais pas à me forcer à croire”]
02: 56
Ich habe alles gesehen und alles verstanden. Aber für mich sahen sie nach Schaufensterpuppen aus einem Laden aus.
J’ai tout vu et tout su. [NdT : “verstehen” signifie habituellement “comprendre”, mais je pense qu’ici il signifie plutôt que rien ne lui a échappé.] Mais pour moi ils ressemblaient à des mannequins d’une devanture de magasin.
03: 09
Wie schnell seid ihr vor Ort eingetroffen ?
Au bout de combien de temps êtes-vous arrivés sur place ?
03: 13
Schon nach 20 Minuten war ich dort. Die Maschine ist abgestürzt und nach 20 Minuten war ich dort.
J’y étais au bout de 20 minutes pas plus. L’avion s’est écrasé et j’y étais en 20 minutes.
03: 19
Und was ist das ?
C’est quoi ça ?
03: 20
Das sind Vögel.
Ce sont des oiseaux.
03: 23
Siehst du ? Schau mal ! Sie ist so verunstaltet, aber wo ist das Blut ?
Tu vois ? Regarde ! Elle est vraiment défigurée, mais où est le sang ?
03: 30
Es gab also keine Blutpfützen, sondern einfach nur verweste Körper.
Il n’y avait pas non plus de flaque de sang, mais seulement des corps en décomposition.
03: 35
Natürlich ! Nicht verweste, sondern aufgeblähte. Wie aus Plastik. Gelbe Plastikkörper.
Absolument ! Pas en décomposition, mais gonflés. Comme en plastique. Des corps en plastique jaune.
03: 40
Es sind sehr viele aus Norwegen oder aus den Niederland gewesen, oder ?
Il y a beaucoup de victimes qui étaient de Norvège ou des Pays-Bas, non ?
03: 44
Ja.
Oui.
03: 44
Die meisten waren aus den Niederlanden.
La plupart étaient des Pays-Bas.
03: 46
Ich habe mir fast alle Körper angeschaut. Fast alle waren asiatisch. Ich habe persönlich keinen einzigen Körper, der europäisch ausgeschaut hätte, gesehen.
J’ai regardé presque tous les corps. Presque tous étaient asiatiques. Je n’ai personnellement vu aucun corps de type européen.
03: 56
Lauter Malaysier, Asiaten oder ähnliches. Aber ich sah keinen einzigen mit europäischem Aussehen.
Vraiment des Malaisiens, Asiatiques ou ressemblants. Mais je n’en ai pas vu un de type européen.
04: 05
Siehst du ? Das ist frisch. Das Fleisch ist frisch.
Tu vois ? C’est frais [NdT : pas décomposé]. La chair est fraîche. [NdT : celle d’un oiseau]
04: 12
Es sieht sogar normal, “lebendig” aus.
Elle semble même normale, “vivante”.
04: 15
Bei den Menschenkörpern ist dies nicht der Fall.
Ce n’est pas le cas pour les corps humains.
04: 21
Und die Koffer. Es sind sehr viele Koffer gewesen, die mit warmen, mit Wintersachen gepackt waren.
Et les valises. Il y avait vraiment beaucoup de valises, qui étaient pleines de vêtements chauds, de vêtement d’hiver.
04: 27
In den Koffern ?
Dans les valises ?
04: 28
Ja, in den Koffern.
Oui, dans les valises.
04: 29
Aber es war in Sommer.
Mais c’était pendant l’été.
04: 31
Aber es war Sommer. Es gab keine Sommersachen in den Koffern, lauter warme Sachen.
Mais c’était l’été. Il n’y avait pas d’affaires d’été dans les valises, vraiment des affaires chaudes.
04: 36
Und das mit den Kindern ? Man sagte, die Hälfte der Passagiere wären Kinder gewesen ?
Et les enfants ? On a dit que la moitié des passagers étaient des enfants ?
04: 42
Na ja. Ich habe ca. 6-7 Kinderkörper gesehen.
Ah oui. J’ai vu à peu près 6 ou 7 corps d’enfants.
04: 47
Also keine Hälfte aller Passagieren ?
Donc pas la moitié des passagers ?
04: 49
Von wegen ! Das ist doch Schwachsinn !
Pas du tout ! C’est des conneries !
04: 57
Siehst du das ?
Tu vois ça ?
05: 01
Ja.
Oui.
05: 03
Ich habe den Eindruck, als ob sie irgendwo gelagert worden wären.
J’ai l’impression que c’est comme s’ils avaient été entreposés quelque part.
05: 04
Schau mal ! Hier ! Wo ist das Blut ?
Regarde ! Là ! Où est le sang ?
05: 06
Warum hat er schwarze Lippen ?
Pourquoi a-t-il les lèvres noires ?
05: 13
Aber kein Blut.
Mais pas de sang.
05: 14
Aber kein Blut. Tatsächlich.
Mais pas de sang. Effectivement.
05: 24
Soviel ich verstehe, da, wo Blut auf diesem Trümmerteil zu sehen ist, sind Vögel dagegen geflogen ?
Si je comprends bien, là où on voit du sang sur ces débris, c’est à cause des oiseaux qu’ils ont rencontrés pendant leur chute ?
05: 29
Wahrscheinlich.
Probablement.
05: 32
Hier ist die Stelle mit den größten Körperansammlung. Hier und da. Sehr viele gibt es dort.
Ici se trouvait l’endroit avec la plus grosse accumulation de corps. Ici et là. Il y en a vraiment beaucoup.
05: 43
Also man hatte den Eindruck, also ob die Leute im Flugzeug quasi haufenweise angebracht worden wären, da es Ansammlungen von Körpern an bestimmten Stellen gab ?
On avait donc l’impression que les gens dans l’avion avaient été quasiment ramenés en quantité à un endroit, pour qu’il y ait une telle accumulation de corps à un endroit précis ?
05: 53
Ja.
Oui.
05: 54
… und sie saßen nicht durch das ganze Flugzeug verteilt ?
… et ils n’étaient pas répartis dans tout l’avion ?
05: 56
Nein. Da sind sie alle an einer Stelle. Die meisten.
Non. Là ils étaient tous au même endroit. La plupart. [NdT : il y a en réalité plusieurs lieux où ont été retrouvés des débris. Je pense que la secouriste parle de l’endroit où elle était.]
06: 01
Ja, sie wurden in einem Umkreis von 10 Kilometern verstreut. Das ist klar.
Oui, ils ont été dispersés dans un rayon de 10 km. C’est clair.
06: 04
Sie sind lange flogen, aber die meisten haben sich an einer Stelle befunden.
Ils ont fait une longue chute, mais la plupart ont été retrouvés à un endroit.
06: 11
Und was die Ausweise betrifft. Mich persönlich interessiert die Frage… Fast alle Ausweise blieben unversehrt. Ich weiß nicht, wie es kommt, aber fast alle sind ganz.
Et pour ce qui concerne les passeports. Personnellement cette question m’intéresse… Presque tous les passeports étaient restés intacts. Je ne sais pas comment ça se fait, mais presque tous sont intacts.
06: 18
Und der Rest ? Gab es noch irgendwelche Unterlagen ?
Et le reste ? Est-ce qu’il y avait encore des documents quelconques ?
06: 21
Ja. Es gab sehr viele Unterlagen. Papiere, Unterlagen alles Mögliche. Sehr viele !
Oui. Il y avait beaucoup de documents. Des papiers, des documents, toutes sortes de choses. Vraiment beaucoup !
06: 29
Aber sie sind nicht verbrannt ?
Mais pas brûlés ?
06: 30
Jetzt pass auf ! Sie sind nicht verbrannt. Wir haben viele Handys, Tablett PC’s und Fotoapparate gefunden.
Maintenant fais attention ! [NdT : juste une expression pour attirer l’attention] Nous avons trouvé plein de téléphones portables, de tablettes [ordinateurs] et d’appareils photo.
06: 40
Wir haben alle extra vor Ort überprüft. Alle USB-Sticks, alles, was man checken konnte. Es gab kein Foto aus dem Jahr 2014. Alle waren mit 2013 datiert.
Nous avons tout passé au crible. Toutes les clés USB, tout ce qu’on pouvait vérifier. Il n’y avait pas de photo de l’année 2014. Toutes étaient datées de 2013.
06: 52
Gar keins ?
Vraiment aucune ?
06: 53
Gar keins. Alle von Oktober, September, August 2013. Aber es gab keines von 2014. Verstehst du ?
Vraiment aucune. Toutes d’octobre, septembre, août 2013. Mais il n’y en avait pas de 2014. Tu comprends ?
07: 06
Habt ihr die Anruftlisten auf den Handys überprüft ?
Est-ce que vous avez testé les listes d’appel des portables ?
07: 09
Wir haben keine Anruflisten überpruft. Wir haben die USB-Sticks in unsere Handys eingesteckt.
Nous n’avons pas testé de liste d’appel. Nous avons branché les clés USB dans nos portables.
07: 13
Mal war der Bildschirm eines Handys kaputt, mal ließ sich ein Handy nicht einschalten. Es war unmöglich, sie zu prüfen. Wir haben die USB-Sticks in unsere Computer eingesteckt und uns die Bilder angeschaut.
Soit l’écran d’un portable était cassé, soit il ne s’allumait pas. C’était impossible de les essayer. Nous avons branché les clés USB dans nos ordinateurs et regardé les images.
07: 21
Danach haben wir alles eingesammelt, alle Ausweise, USB-Sticks, Handys, egal ob kaput oder ganz, wurden in ein Auto gepackt und weggebracht.
Ensuite nous avons tout rassemblé, tous les passeports, les clés USB, les portables, en bon état ou cassés peu importe, ont été mis dans une auto et emportés.
07: 27
Wie man mir damals sagte, wurden sie, glaube ich, nach Krasny Lutsch gebracht. Aber ich weiß nicht genau wohin.
Comme on m’a dit, ils ont été transportés, je crois, vers Krasny Lutsch. Mais je ne sais pas exactement où.
07: 37
Was soll das ?
Qu’est-ce que ça signifie ?
07: 41
Die sehen sogar gelb aus. Komisch. Und weiß, als ob sie tatsächlich…
Ils ont même l’air jaune. Bizarre. Et blanc, comme si en fait… [NdT : ou “en effet”]
07: 49
Siehst du ? Sie sind eingeweicht.
Tu vois ? On les a fait tremper.
07: 50
Man hat den Eindruck, als ob sie vorher ausgeblutet worden wären.
On a l’impression qu’ils ont été auparavant vidés de leur sang.
07: 55
Siehst du, wie der Kopf gespalten ist ?
Tu vois, comme la tête est fendue en deux ?
07: 58
Ja. Ich stimme dir zu. Dort hätte sehr viel Blut geben sollen.
Oui. Je suis d’accord avec toi. On aurait dû trouver là vraiment beaucoup de sang.
08: 06
Und er sieht so aus, als wäre er einkonserviert worden.
Et on dirait qu’il a été embaumé. [NdT : littéralement “préparé pour la conservation”]
08: 08
Sie sind eingeweicht.
On les a fait tremper.
08: 17
Sehr viele… etwa 20 Menschen hatten Kleidungstücke angehabt. Alle anderen waren nackt.
Beaucoup d’entre eux, environ 20 personnes, portaient des vêtements. Tous les autres étaient nus.
08: 26
Ganz nackt.
Complètement nus.
08: 29
Beim Flug, das kann ich nachvollziehen, wird die Bekleidung weggerissen, aber trotzdem wäre eine Socke, ein Senkel da geblieben. Wenigstens ein Socken-Abdruck !
Pendant la chute, ça je peux le comprendre, les vêtements peuvent être arrachés, mais quand même il devrait rester une chaussette, un lacet. [NdT : probablement au sens de bracelet ou collier] Au moins une trace de chaussette !
08: 36
Wenn du deine Kleidung ausziehst, siehst bestimmt irgendwo an deinem Körper einen Gummiabdruck. Und die haben gar nichts.
Quand tu enlèves tes vêtements, il y a forcément quelque part sur ton corps des traces d’élastique. Et ils n’en ont absolument pas.
08: 50
Das ist anscheinend ein Kind ?
C’est apparemment un enfant ?
08: 51
Ja, das ist ein Kind, ein Junge.
Oui, c’est un enfant, un garçon.
09: 01
Das war’s. OK.
C’est tout. OK.
09: 03
Hast du’s mir geschickt ?
Tu me l’as envoyé ? [NdT : par courriel]
09: 04
Ja. Das brauchen wir nicht.
Oui. On n’en a pas besoin.
09: 07
Hier ist ein Fuß. Ist das ein natürlicher, “lebendiger” fuß ? Sieh ihn dir an !
Voilà un pied. Est-ce que ça ressemble à un pied naturel, “vivant” ? Décide toi-même ! [NdT : “ansehen” signifie à la fois “regarder” et “considérer”. Je l’ai traduit ici par “décider”.]
09: 11
Stimmt…
Tout à fait d’accord…

Voir également, sur ce blog, une analyse scientifique de la lueur verte observée par la secouriste sur les restes humains.

Partagez ! Email this to someoneShare on Facebook80Pin on Pinterest0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

13 commentaires sur “Assassinat de Nemtsov : et si on reparlait du vol MH17 ?

  1. Excellent work. MAS 17 was a US/Mossad FALSE FLAG against Malaysia, the only country in the world that bans Jews from entering (it is stamped on all Malaysian passports that Israelis are not allowed entry to Malaysia. It is unusual in the extreme that Rotshchild now own MAS. http://beforeitsnews.com/politics/2014/03/rothschild-takes-down-malaysian-airliner-mh370-to-gain-rights-to-a-semiconductor-patent-getting-rid-of-those-who-stood-in-his-way-2607888.html

    1. Thank you for your contribution and support. I try to stay strictly on the descriptive and scientific side (with this other article) regarding this event so I won’t comment further, but it’s clear for me that if being rational and ethic is a good thing, believing that the world is ruled by rational and ethic individuals and organizations is clearly a foolish assumption.

    1. Veterans Today is a valuable source of information in today’s crazy world / Veterans Today est une source d’informations digne d’intérêt dans le monde fou qui est le nôtre. Some people used to mass media will find it harsh and violent ! / des personnes habituées aux media grand public le trouveront dur et violent !

    1. Thank you for this reminder / merci pour ce rappel. However in the future I will probably allow comments in French only, since this is a French blog / cependant à l’avenir je n’autoriserai probablement que les commentaires en français, puisqu’il s’agit d’un blog en langue française. Some exceptions can nevertheless break the rule ! / quelques exceptions à la règle peuvent néanmoins exister !

  2. Cher Monsieur,

    j’ai vu votre article nouveau sur VT (peu compréhensible à cause de traduction mauvaise) et puis je suis venu regarder l’original. Je suis ravi de voir qu’aussi en France on recherche et trouve qch – avec les derniers régimes on avait déjà perdu tout espoir.

    Je suis tombé sur une chose spéciale, un mode rituel de tuer des gens par bombes et attentats d’avions, qui est orné par des signatures des malfaiteurs qui agissent à des “jours spéciaux”, des jubilées (après 5 ou 10 ou 25 années d’un évènement qui leur était et est important). J’appelle ca agir en mode de fétichisme de dates (daft). La première découverte étaient “Les Bombes de Paris” de 1995, célébrés depuis en 2000, 2005 et 2010 (en 2015 j’étais en vacances -je ne sais pas encore ce qui s’est fait le 2015-7-25), et puis il y a eu d’autres examples. Dans le passé récent c’étaient le meurtre des réprésentants polonais à Smolensk le 2010-4-10 à 10:41 temps local (russe), et le crash de MH17 le 2014-7-17, ca. 17:17 temps local (de Russie, pour UA/Novelle Russie je ne sais pas). On voit là que le temps est une rime sur la date: 1-4-1 rime avec 1-4-1, et le 7-17 rime avec 17:17 et “MH17” et encore d’autres “17” pendant ce vol. Les deux dates marquent des jubilées de la vie professionelle d’Angela “Merkel”, nommée reine d*europe ce même 14-7-17. En tous ces cas de daft toute malchance est exclue par le charactère artificiel de la signature, et aussi les effets de “militias sans controle” etc. Il s’agit donc dans tous ces cas de meurtres très précis, planifiés (?) longtemps en avant. (Pour MH370 la question de daft est beaucoup moins claire, mais non exclue).

    Or, aujourd’hui j’ai lu sur /english.pravda.ru/… le texte d’entretien télephonique avec le Monsieur du CIA, David L. Stern, qui semble avoir guidé les assassins qui ont abattu MH17, et j’ai trouvé dans cet entretien enfin la preuve que ces meurtres se produisent d’une facon très précisément organisée. Or, j’ai écrit un commentaire, mais après je suis pas été capable de surmonter les obstacles pour à la régistration préliminaire. C’est pourquoi je fais suivre ce commentaire maintenant, et je m’excuse qu’il ne soit pas écrit dans votre langue préférée.

    J’ai écrit encore beaucoup plus sur ce sujet, mais en allemand… une langue devenue peu pratique…

    Avec mes meilleurs voeux pour votre travail futur

    Bimbo Plumpe, Berlin

    1. Merci pour ce message et votre effort de vous exprimer dans un très bon français. La traduction de VT n’est que la traduction automatique de Google que j’ai mise à disposition sur le blog, il est donc normal qu’elle soit mauvaise.

      Je ne connais pas vraiment les “jeux” numérologiques auxquels vous faites allusion, et suis sans doute d’une tournure d’esprit trop rationnelle pour y prêter naturellement attention. Néanmoins, je suis bien conscient qu’il existe des personnes ferventes d’occultisme, certaines avec des intentions criminelles et de grands pouvoirs à leur disposition, et qu’il est parfaitement irrationnel de rejeter comme “ridicule” le genre de rapprochement que vous faites au motif qu’il faudrait avoir un esprit extrêmement tordu pour manigancer de telles choses. Avoir soi-même un esprit sain est une bonne chose, mais croire que c’est le cas de tous, en particulier dans les hauts cercles du pouvoir, me semble une hypothèse très déraisonnable !

      1. Cher Monsieur,

        après avoir trouvé et installé Adobe Flash pour Linux j’ai enfin pu
        regarder le vidéo d’Alyona Kotchkina, et j’ai aussi cherché l’original,
        sur “anna-news.info/taxonomy/term/8069”. Hélàs, là le titre est plus prosaique (Soyez les bienvenus à la place où le Boeing est tombé), mais tous les vidéos sur cette page ne peuvent plus être vus parce que “the youtube account has been deleted”.

        Or, j’ai continué chercher le présent vidéo sur ce site, et j’ai trouvé qch. d’autre, un blog de M. “phenom” (anna-news.info/node/18619), écrit après une visite au lieu de la catastrophe le 2014-7-20 (et réintroduit le 2015-7-17), contenant déjà la réflexion “et si MH17 était MH370?” et d’autres observations.

        P.ex.: la cuisine était tout à fait vide (c’était pas un vol ordinaire), ce qui correspond à la réflexion parue il y a quelques mois sur pravda.ru (2014-11-07, #28 dans CruB)qu’un avion tiré dessus qui serait chargé avec assez de carburant pour aller jusqu’au Malaysia aurait dû bruler beaucoup plus farouchement (or: c’´etait pas un vol normal).

        Aussi: on trouvait seulement 198 corps, soit “un peu” moins que les 239 de MH370, mais 1/3 moins que les 298 du mythologique MH17.

        Aussi: la situation sur place n’était pas anormale, les observateur du OECD s’y baladaient librement, mais on ne collectait pas les corps et publiait que ce “n’etait pas possible à cause des combats”. On voulait donc avoir une explication pour l’odeur des corps: “il sont restés comme c,a pendant des semaines, c’est terrible ce qu’ils font, là…”

        Aussi: une “recherche” digne de ce nom devrait regarder tout, les différences même de corps déformés classiques identifiés par les dentistes etc.

        Aussi (je trouve, moi): le fait nommé ici que les téléphones etc n’avaient pas des donnés après septembre 2013 est aussi impossible pour MH17 que pour MH370: quelques-uns devraient avoir téléphoné et photographié à Noel, à la Nouvelle Année, ou bien des selfies jusqu’au départ le 14-7-17. Ah oui, au début il y avait une fausse piste d’un type qui avait pris et publié dans le web un selfie devant l’avion, devant le départ “et puis il est volé dans la mort”. Mais il n’avait pas existé, les données étaient fausses.

        Pour la date du 14-7-27, il me semble que la sécouriste était sur place déjà le 7-17, après 20 minutes, oui, mais les photos (peut être d’un professionel qu’on a dû faire arriver) ont été prises le 7-27.

        ………………………………………………………..
        Autrement, je vous ai envoyé quelques pdfs en allemand et anglais, deux fois même, puisque à la premiere fois gmail ne réagissait pas,
        alors j’èspère qu’elles soient arrivés. En CruB il y avait encore quelques places vides que je suis maintenant en train de remplir. Je prends notes de tout, et quand j’en ai besoin, c’étaient toujours pas celles qui sont nécessaires après…
        …………………………………………………………

        Avec mes meilleurs voeux

        bp

        1. Merci pour ce commentaire, et merci également de vous exprimer en français puisque vous êtes germanophone. J’ai bien reçu vos textes mais n’ai pas eu le temps de les lire, il y a de la matière !

          Vos réflexions sur le contenu des téléphones sont pertinentes, mais pour moi il s’agit d’indices secondaires puisque s’il s’agit d’un crime prémédité et non d’un accident, toutes ces données ont pu être modifiées. D’où tenez-vous l’information sur la cuisine de l’avion ?

          Concernant la date des photos, je ne comprends pas comment elles auraient pu être prises le 27 : comment pourrait-on laisser des membres humains en plein milieu d’une route pendant 10 jours ? Et même si on l’avait fait, comment expliquer les flaques “fraîches” de liquide incolore qui les entoure, en plein mois de juillet, après 10 jours ? L’évaporation aurait nécessairement asséché la chaussée.

  3. Bonjour,

    Sait-on ce que sont devenus les corps ?

    Y a-t-il eu des analyses ADN ?

    Y a-t-il eu un “vrai” avion avec des “vrais” passagers qui sont partis des Pays-Bas ? Dans ce cas, est-ce que des familles ont signalé des proches disparus ?

    Steven

    1. Je ne peux malheureusement répondre à aucune de ces questions. Je n’ai d’ailleurs pas spécialement suivi cela après avoir écrit cet article et les 2 autres s’y rattachant (“Ciel bleu, gilet jaune et MH17” et “La valise miraculeuse, le veto russe et l’Occident qui regardait ailleurs”), mais je pense que toute personne qui a un minimum d’esprit critique peut comprendre que le duo MH370 / MH17 constitue une affaire qui pue vraiment très fort. Et si vous voulez vraiment mon opinion, il n’est même pas véritablement prouvé que la scène du crash du MH17 soit une véritable scène de crash ; il pourrait bien s’agir d’une mise en scène. En effet, certaines vidéos qui prétendent filmer ce crash filment en réalité… un ciel d’où ne tombe aucun avion (des corps et des objets personnels sont, eux, bien tombés), et une zone d’où monte un panache noir après une explosion. Les anglophones peuvent par exemple consulter cet article :

      http://aun-tv.com/2014/07/was-mh17-shot-down-why-no-fireball-or-smoke-trail-why-no-missile-trail/

  4. Des corps qui ne saignent pas…
    Des traces fluorescentes sur et autour des corps…
    Une concentration des corps inexpliquée…
    Des photos vieilles de un an dans les appareils…

    Après les navions tex avery du 911… La résistance des matériaux est devenue conspirationniste…

    … si la médecine légale s’y met aussi …

    …y vont pas s’en sortir tous ces imposteurs…

    Mais nous si ! tic tac tic tac tic tac !

    Truth rising!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *