Home » Actualité » Ailleurs » Travaux Pratiques » Quand la police balaie le « vivre ensemble » sans ménagement (Éric Verhaeghe)

Quand la police balaie le « vivre ensemble » sans ménagement (Éric Verhaeghe)

casseur[Note de l’administrateur de ce blog : l’éternel retour du concret, dont seuls les bureaucrates et les intellectuels bourgeois peuvent envisager – pour un temps – de s’affranchir.]

Derrière la grogne qui embrase la police, il n’y a pas qu’une révolte contre le management aristocratique pratiqué par les grands corps de l’Etat. On trouve autre chose qui ne dit son nom que peu à peu: la remise en cause du “Vivre Ensemble” et du deux poids deux mesures vis-à-vis des “quartiers”, valeur dominante de l’élite au pouvoir.

La police face aux quartiers

Ce n’est pas un sujet nouveau: la répartition des effectifs de police en France est ubuesque, et l’absurdité non seulement n’a jamais été corrigée, mais elle s’est même aggravée. Dans la pratique, les effectifs policiers sont, de longue date, distribués sur une logique qui est sans lien avec le taux de criminalité des zones concernées.

Les suppressions de postes pratiquées depuis la RGPP ont frappé, en toute opacité, des zones fortement criminogènes. Tout ceci concourt à dégrader les conditions de travail des policiers en zone sensible. Cette dégradation est directement imputable aux politiques publiques et à l’incapacité du management à allouer ses moyens de façon optimale.

Continuer la lecture sur Décider & Entreprendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *