Pétrole volé par Daech: plusieurs sociétés européennes pourraient être impliquées (Arrêt sur Info)

syrie-petrole[Remarque de l’auteur de ce blog : il est illusoire de nier l’implication de grandes sociétés industrielles, et de pays comme la Turquie et Israël, dans le trafic de pétrole de l’État “Islamique”, vu qu’il est strictement impossible de faire passer incognito des quantités industrielles de ce liquide : ce n’est pas l’économie dématérialisée de la spéculation financière. Mais certains persistent encore à ne pas vouloir le savoir.]

Alors que le président russe Vladimir Poutine vient d’impliquer la Turquie et le clan Erdogan dans le trafic de pétrole de l’Etat Islamique, des compagnies maritimes grecques et russes pourraient participer au commerce illégal de la production de brut de l’organisation terroriste entre le port  turc de Ceyhan et celui d’Ashdod en Israël.

Selon différentes enquêtes réalisées par le journal al-Monitor et al-Araby, le brut exploité par Daech sur les territoires qu’elle contrôle en Syrie et en Irak serait expédié par camions en Turquie où il serait ensuite camouflé dans la production illégale provenant du Kurdistan irakien, au niveau du hub pétrolier de Ceyhan. Le président russe Vladimir Poutine a confirmé dans une conférence de presse en marge de la COP21 ces informations, affirmant disposer de photos et vidéos tournées par l’aviation russe et montrant des « livraisons pétrolières en quantités industrielles à partir des territoires syriens usurpés par les terroristes. Il s’agit précisément de ces territoires, et pas d’autres. Nous voyons à partir des airs où vont ces véhicules. Jour et nuit, ils vont en Turquie »

Continuer la lecture sur Arrêt sur Info ⟶

En matière de pétrole, le pire est généralement la règle :

Pétrole, une guerre d'un siècle

Poutine : le SU-24 russe a été abattu pour sécuriser les livraisons de pétrole de Daesh (RT)

ISIS_oil_Turkey_aLors d’une conférence de presse donnée à Paris dans le cadre de la COP21, Vladimir Poutine a évoqué les problèmes du climat, mais surtout, le soutien turc aux terroristes et la coalition contre Daesh après qu’Ankara a abattu l’un de ses bombardiers.

Le président russe a expliqué que selon les autorités turques, ce n’est pas le président Erdogan mais d’autres personnes qui ont donné l’ordre d’abattre le bombardier russe SU-24. Cependant, la Russie ne se soucie pas de savoir si c’est le président ou quelqu’un d’autre qui ordonné d’abattre l’appareil car c’est, de toutes les manières, aux yeux du président russe «une énorme erreur». Deux militaires russes sont décédés suite à «cette action criminelles». «Pourquoi ils l’ont fait ? Il faut le leur demander», a souligné le chef de l’Etat russe.

Continuer la lecture

Alain Soral analyse les attentats du 13 novembre à Paris

Vidéo utile pour au moins deux raisons :

  • la clarté de l’analyse, extrêmement bienvenue après l’hystérie compassionnelle post-traumatique ;
  • par contrecoup, la démonstration qu’une montagne de mensonges diffamatoires entourent le personnage, dans le seul but d’éviter justement que ses analyses soient diffusées.

Rappel : les musulmans combattent l’État “islamique”


Intervention musclée à Angers par OuestFranceFR

… et l’État “islamique”, lui, a pris soin de préciser qu’il ne doit pas combattre Israël. Un rapport quelconque avec le plan sioniste pour le Moyen-Orient, ou plan Yinon ?

Pour en savoir plus sur les étranges coutumes de ISIS – Daech – l’État prétendument islamique, une organisation aux moyens dignes des superproductions hollywoodiennes, sur ce blog :

Raphaëlle Duchemin, journaliste de “presstituée”

“Un journaliste, c’est une pute ou un chômeur”, répète souvent Alain Soral. Dur pour ceux qui travaillent.

Mieux que le sketch du journaliste de Dieudonné (et désolé pour la pub obligatoire de RMC) :

R Duchemin

Continuer la lecture

1 2 3 4