Home » Actualité » Mediamensonges » Propos anti-islam : Éric Zemmour visé par une plainte (E&R)

Propos anti-islam : Éric Zemmour visé par une plainte (E&R)

zemmour-c-a-vous-6-septembre-2016Une seule

[Note de l’administrateur de ce blog : CQFD. La crapule Zemmour est maintenant clairement identifiée comme la roue de secours de l’hypercrapule BHL (totalement grillée), et ses appuis logistiques (LICRA, DILCRA, SOS-racisme…) démasqués. Le sionisme est comme les vampires, il n’aime pas la lumière, ses ficelles manipulatoires apparaissant alors en plein jour.]

Le 6 septembre dernier sur France 5, dans l’émission C à vous, Éric Zemmour répondait aux questions d’Anne-Sophie Lapix et Patrick Cohen suite à la parution de son livre Un quinquennat pour rien. La discussion avait eu un très fort retentissement en raison des propos anti-islam tenus par l’écrivain.

Suite à cette émission, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a reçu pas moins de 700 plaintes de spectateurs. Mais curieusement, les professionnels de l’antiracisme, eux, sont restés complètement muets… Où sont en effet les plaintes de la DILCRA, de la LICRA, de l’UEJF, de la Ligue des droits de l’homme, de SOS Racisme et de toutes ces officines soutenues par le pouvoir, qui se sont pourtant fait une spécialité ces dernières années de racketter, avec la complicité des tribunaux français, les auteurs de propos politiquement incorrects ?

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation ⟶

Voir aussi, sur ce blog :

4 commentaires sur “Propos anti-islam : Éric Zemmour visé par une plainte (E&R)

  1. Mal nommer les choses c’est ajouter du malheur dans le monde, tout comme le mauvais diagnostic entrave la guérison. L’islamophobie relate souvent de l’ignorance, et de la promotion de l’ignorantisme.

    En Islam, la mécréance a une structure perverse. Tout mécréant est pervers mais tout pervers n’est pas mécréant. La psychologie et la sociologie doit nous aider à trouver les mots dénoncer de façon constructive les manifestations maladives de la mécréance.

    Il y a bien des gens qui ont peur de l’Islam, mais on a jamais vu des gens avoir peur des autres religions, ni un musulman se dire « athéophobe », ni des gens avoir peur des gay: “homophobie”. Alors pourquoi ?
    L’Islam est la seule religion légitime qui provoque chez les non musulmans le rappel des responsabilités, et en premier devant Allah; le devoir d’aimer Allah Le Créateur et de Lui obéir. Tout simplement, la réalité du Jugement qui adviendra inévitablement après la mort.
    Puis ce qui en découle: le devoir permanent de justice dans chaque domaine; le devoir de se respecter soi même en acceptant la vérité, de se remettre en question devant l’erreur, la condamnation du mensonge, des diverses impostures idéologiques, de la xénophobie, de l’hétérophobie, ect.
    Ce n’est pas une peur du terrorisme, ceci existe aussi mais c’est autre chose.
    C’est dramatique d’être mécréant et ne pas vouloir apprendre les vrais droits et les vrais devoirs.
    L’Islam est la seule religion légitime qui définit et délimite clairement les responsabilités de chacun. L’islamophobe fuit cela et il n’a jamais d’argument. Il se fait du mal à lui même alors que son Seigneur le voit et lui demande de se repentir. Sinon quel serait l’intérêt d’avoir une religion en phobie ?!
    Il faut le dire aussi: on a le devoir de détester certains certains musulmans pour l’hypocrisie qu’ils ont, ou pour la falsification de l’Islam qu’ils opèrent.
    Voyons pour finir ce que disaient les précurseurs et théoriciens gauchistes de la laïcité. Jules Ferry le franc maçon a dit : « Nous voulons organiser l’humanité sans rois et sans Dieu »
    François Arago lui a dit : « Nous devons écraser l’infâme. Or, l’infâme n’est pas le cléricalisme, c’est Dieu ! Nous devons éliminer de la France toute influence religieuse, sous quelque forme que ce soit. » L’islamophobie est donc une forme de dictature et de guerre contre Allah.
    Voir sur mon blog:
    http://vers-le-firdaws.blogspot.com/2019/04/sortir-du-silence.html

    1. Je ne suis pas d’accord avec cette phrase : “L’Islam est la seule religion légitime qui définit et délimite clairement les responsabilités de chacun.”

      D’abord parce que je ne sais pas comment on peut définir une religion “légitime” : pour moi, dès qu’il y a un croyant, cette religion peut être considérée comme légitime aux yeux de cette personne. C’est donc plutôt une tautologie.

      Ensuite parce que la plupart des religions définissent et délimitent clairement les responsabilités de chacun : en général, elles tendent toutes à condamner le vol, le meutre, la jalousie, le mensonge etc. Avec bien sûr des variantes, mais en dehors de “religions” qu’on peut considérer comme véritablement perverses (culte de Satan), le christianisme, l’islam, le bouddhisme ou même des syncrétismes divers plus ou moins anecdotiques valorisent les comportements moraux et condamnent tout ce qui met en danger un ordre social visant la paix et la justice.

      Il faudrait aussi s’entendre sur la signification de “mécréant” : si c’est celui qui ne vénère aucun dieu clairement identifié, je me considère comme mécréant : ni chrétien, ni musulman, ni… quoi que ce soit de répertorié. Ce qui ne signifie pas que je refuse toute transcendance. Ni bien sûr que je sois d’accord avec ceux dont le projet est de détruire Dieu (ou Allah en arabe, c’est la même chose…) : je considère ce projet comme criminel et hautement condamnable. Personne n’a le droit de retirer à autrui ce qui lui est le plus cher !

      PS : je n’ai pas vérifié l’authenticité de vos citations de Ferry et d’Arago, mais il est certain que le dix-neuvième siècle était riche en laïcards un peu “illuminés”… porteurs souvent (pour Ferry au moins) d’un suprémacisme racial décomplexé.

      1. Merci d’avoir répondu. J’ai trouvé ton site par le biais d’un post de Christian Cotten ! Mon commentaire était trop brouillon et trop « réactionnaire ».

        Ceci dit, on peut dire aussi que l’islamophobie est une maladie indiqué dans les versets d’Allah : la peur et le dégoût face à la manifestation de la vérité, tandis que la peur du terrorisme relève de la peur de la trahison. D’autre part, il n’existe pas de critique de l’Islam argumentée, cohérente et légitime. Du fait de son omniprésence en France, l’islamophobie ne doit pas être instrumentalisée, ni récupérée à des fins de victimisation.

        On parlait de responsabilité. En fait ce qui différencie l’Islam des autres religions c’est la foi et le monothéisme, de là naît la plus importante des responsabilités : adorer Allah seul et sans intermédiaire. L’Islam est la seule religion monothéiste. J’expliquais cela sur mon blog au travers de pleins de traductions expliquant le Coran. http://vers-le-firdaws.blogspot.com/2014/05/le-droit-chemin.html / http://vers-le-firdaws.blogspot.fr/2014/07/realites.html

        1. Tous les commentaires sont bienvenus du moment qu’ils sont respectueux de certaines règles de civilisation.

          Pour ma part, j’aurai du mal à commenter sur l’islam, que je ne connais pas bien (pas plus que les autres religions d’ailleurs), mais je sais qu’il existe une islamophobie fabriquée dans le but de nuire, qui n’est évidemment pas sans rapport avec l’article que je publie aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *