Gilles Clavreul suscite la colère des militants antiracistes (E&R)

7509433Il y a antiracisme et antiracisme

Si la situation intercommunautaire n’était pas aussi tendue en France, on prendrait le temps de rire de cet épisode ubuesque. Pensez donc, les professionnels de l’antiracisme formés par cet ami des peuples qu’est le Parti socialiste se heurtent au poisson-pilote des associations antiracistes qui placent l’antisémitisme au-dessus du racisme antinoir et anti-arabe. Parce qu’il faut dire les choses, et ne pas tourner autour comme le font les médias qui ont les chocottes desdites associations.

Dans ce pugilat par réseaux sociaux interposés, comme les choses ne sont pas dites, on se bat à coups d’antiracisme : c’est à qui sera le plus antiraciste. Évidemment, à ce petit jeu, le délégué interministériel, engagé pour jeter de l’huile sur le feu par les marionnettistes de Manuel Valls (le dessin arrive), perd immanquablement, tant sa fonction est louche.

Continuer la lecture

La logique glissante des antiracistes de façade

Albert_Jacquard_-_May_2009

Albert Jacquard

Il y a quatre semaines, nos media de l’instant et de la réaction pavlovienne nous ont offert un de ces gags dont ils ont le secret : un concert d’éloges funèbres pour le généticien Albert Jacquard, mort le 11 septembre… 2013. Les plus empressés dans l’hommage apparaissant donc illico presto comme les plus hypocrites, puisque prouvant par leurs messages éplorés qu’ils avaient totalement oublié la disparition du scientifique survenue il y a deux ans, et que leur idole ne leur avait pas beaucoup manqué depuis.

Continuer la lecture

Le ridicule ne tue pas : la preuve par Jakubowicz

Tartuffe

Alain, Elmire, Orgon

Le mur du çon vient d’être franchi avec grand fracas par Alain Jakubowicz, lundi 8 juin 2015, qui a cru bon de dénoncer la banderole affreusement raciste des “Fêtes de la Négresse” à Biarritz. Sauf que La Négresse est un quartier de Biarritz – comme Villejuif est une commune de l’agglomération parisienne, par exemple.

En outre, le nom de ce quartier ne doit rien à une noire mais à une tenancière d’auberge très brune que les soldats de Napoléon Ier avaient surnommé ainsi, comme l’explique la municipalité :

« À l’origine, ce quartier de Biarritz s’appelait le quartier Harausta. Au début du XIXe siècle, on trouvait dans ce quartier un peu excentré une auberge, l’auberge Harausta. Elle était tenue par une femme très brune, sans doute d’origine mauresque, que les soldats de Napoléon Ier, de passage lors des combats de 1813, avaient surnommée ‘‘La Négresse”. Le nom est resté au quartier. C’est par un vote du Conseil municipal de Biarritz du 1er juillet 1986 que la nouvelle voie desservant la zone artisanale fut dénommée rue de La Négresse. »

Mais il ne fait pas de doute que pour justifier ses subventions abondamment prélevées sur nos impôts, la LICRA se devait, par son président omniscient et omnipotent, de partir en guerre séance tenante contre ces banderoles nauséabondes rappelant lézeurléplussombres de notre histoire. Il n’y a de toute évidence rien de plus urgent. À moins que ?…

Continuer la lecture

De souche ? (Paul-Éric Blanrue)

Paul-Éric Blanrue

Paul-Éric Blanrue

Marion Maréchal-Le Pen-Auque se dit fière d’être une “Française de souche” : “Oui je suis une Française de souche, tout simplement parce que je n’ai pas d’origine immigrée (pardon !), je suis donc d’origine française, tout simplement”. Pourquoi pas ? Grand bien lui fasse. Moi, de sang franco-germano-italien, je ne le suis pas, mais mon géniteur n’était pas non plus un agent du Mossad. La plupart des reines de France n’étaient pas davantage des “de souche” : Marie-Antoinette, épouse de Louis XVI était autrichienne ; Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, polonaise ; Marie-Thérèse, épouse de Louis XIV, austro-espagnole ; Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII idem ; Marie de Médicis, épouse de Henri IV, florentine ; Catherine de Médicis, épouse de Henri II, italienne également. Je ne vais pas m’amuser à remonter jusqu’à Louis IX, dit saint Louis, dont une tradition, certes incertaine, fait remonter la mère Blanche de Castille – fille d’Alphonse VIII de Castille et d’Aliénor d’Angleterre – au “Prophète Mahomet”, comme on disait alors. Bref, du coup, les rois de France n’étaient pas des Français de souche. Ça ne les empêche pas d’avoir bâti la France, avec ou sans la dynastie Le Pen.

Continuer la lecture sur le Clan des Vénitiens 

Remarque en passant : bien entendu, Paul-Éric Blanrue fait partie des intellectuels ciblés par le nouveau maccarthysme, le plus souvent par les associations communautaires juives sionistes telles que le CRIF ou la LICRA dont la fonction principale est de promouvoir la “démocratie”, “l’antiracisme” ou les “droits de l’homme” quand ils permettent d’affaiblir leurs adversaires, mais qui ont recours aux bonnes vieilles méthodes de la dictature via la censure, de la stigmatisation des étrangers et de la persécution des artistes et intellectuels dès que les peuples sont suffisamment instruits et unis pour vouloir mettre un terme à leurs manipulations.

1 2 3 4