Le Lobby : La guerre secrète (1/4 – Orient XXI)

[Note de l’administrateur de ce blog : Le Monde Diplomatique en a parlé en septembre 2018 sous la plume d’Alain Gresh, directeur du journal en ligne Orient XXI. La chaîne qatarie Al Jazeera a réussi à piéger les milieux sionistes américains grâce à un jeune journaliste “infiltré” qui s’est fait passer pour un des leurs. Le résultat est accablant : face caméra, des responsables de différents groupes de pressions liés à Israël expliquent calmement quelles sont leurs méthodes (peu avouables) pour faire pression sur quiconque ose critiquer Israël : diabolisation, intimidation, pressions financières, destruction de carrières… tout est permis.

Le documentaire est en quatre parties d’une cinquantaine de minutes chacune. Les pressés pourront aller directement sur la chaîne YouTube d’Orient XXI pour les consulter. Mais comme il ne faut pas abuser des bonnes choses, et qu’un abus d’écran d’ordinateur peut occasionner toutes sortes de troubles de la vision (et de l’endormissement, si vous lisez ces lignes le soir), je préfère présenter sur ce blog un épisode par semaine à partir d’aujourd’hui.

Toute ressemblance avec des méthodes employées en France par le CRIF, la LICRA, l’UEJF ou la DILCRAH serait bien entendu une pure coïncidence antisémite.]


Les plus belles tirades oligarchiques anti-Gilets jaunes (E&R)

[Note de l’administrateur de ce blog : ce qui est bien dans la période actuelle, c’est que les responsables ou profiteurs du système oligarchique en voie d’écroulement se désignent eux-mêmes, pensant qu’ils ont encore le contrôle de l’information, ou plus exactement de la perception de l’information auprès du peuple. Or ils l’ont perdu, pour l’essentiel, et tentent maladroitement d’épaissir la propagande dans le but de reprendre ce contrôle, ce qui a l’effet inverse. Car un cerveau qui a repris sa liberté ne se laisse plus avoir, ou beaucoup moins facilement, et développe un “système immunitaire” plus performant contre les manipulations de toute nature.

Une mention toute particulière à l’ancien réparateur de chaussures Francis Kalifat, qui donne des ordres à ses larbins pour punir les méchants Gilets jaunes (c’est son habitude, et son style est assez direct) ; mais également à Michel Wieviorka, le “spécialiste du racisme et de l’antisémitisme” qui croit qu’un tag en forme de A encerclé est un “symbole d’extrême-droite”. On n’est plus à cela près : Francis Kalifat a bien essayé de me faire passer pour un “militant d’extrême-droite halluciné” parce que je renvoyais sur ce blog aux analyses… d’Étienne Chouard, plus que jamais d’actualité.

Et bien sûr, ceux qui croient encore qu’on va les croire ne peuvent s’empêcher de glisser leur tirade anti-Dieudonné et anti-Soral, quand chacun peut les lire et les écouter (pas dans les “grands” media, certes) et se faire soi-même son idée sur leur degré de “haine” et d’“antisémitisme”.]


Entre mépris de classe et arrogance communautaire, voici une sélection non exhaustive des déclarations des « élites » à propos du mouvement populaire des Gilets jaunes.



Mathieu Kassovitz (acteur, réalisateur, producteur et scénariste) :

Le peuple qui se bat pour protéger son confort je ne l’aime pas. J’aime celui qui se bat pour ses convictions et vous n’en avez pas. Macron n’est pas un monarque. Vous êtes ridicules car votre combat n’est pas essentiel il est bourgeois.

 


Frédéric Haziza (journaliste, animateur et harceleur de télévision) :

Les Gilets jaunes ou le retour aux années 30. Il est temps que ce cirque nauséabond cesse…

 

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation →

Fini la langue de bois sur les gilets jaunes,
les médias et la milice de Macron

[Note de l’administrateur de ce blog : voir également, pour ceux qui préfèrent la lecture, l’article sur le site Jim le Pariser dont parle la journaliste, Laetitia Monsacre, qui remonte très sérieusement le niveau de sa profession. Merci à elle !

Il semble par ailleurs que c’est la même personne qui a interpellé Christophe Castaner pendant la cérémonie d’hommage aux victimes de Charlie Hebdo le 7 janvier 2019, en lui demandant s’il était normal de se faire traiter de “sale pute” par un policier parce qu’elle lui demandait de ne pas viser la tête.

Eh oui, le courage n’est pas une affaire d’hormones, n’en déplaise aux misogynes, mais avant tout de droiture d’esprit ! Seuls les tordus des boyaux de la tête peuvent se permettre le luxe de rester cois face au mensonge et au crime.]


1 2 3 45