Home » Actualité » Fondamentaux » Mediamensonges » Sujet d’examen (extrait)

Sujet d’examen (extrait)

Infrastructure pétrolière et gazière au Moyen-Orient.
(source : Wikipédia, couleurs modifiées)

Au moment où les coupeurs de tête modérés sont chassés d’Alep et où les “journalistes” et “experts” français continuent désespérément à répandre leur charlatanisme en faisant comme si on pouvait encore y croire, il est bon de rappeler que la mission d’un enseignant n’est pas seulement de gaver ses étudiants avec des connaissances, mais aussi de développer leur esprit critique.

Cet entraînement peut avoir lieu à tout moment, sur tous les sujets (en rapport avec le cours ! pour ce qui me concerne, ce peut être par exemple la mécanique des fluides…) car il n’y a en sciences ni dogmes ni tabous. Tous ceux qui écartent un thème de la discussion scientifique au motif qu’il serait trop “polémique” ne sont pas, en réalité, des scientifiques mais de médiocres intellectuels qui n’ont de la science que le vernis du jargon et des outils mathématiques.

Je donne donc ci-dessous, à titre d’exercice, un des problèmes qui furent posés le 3 novembre dernier aux étudiants de mon cours sur l’énergie lors d’un contrôle des connaissances ; une question simple, dans le droit fil du savoir le plus élémentaire que tout étudiant doit maîtriser sur ce sujet, et dont la réponse donne un éclairage particulièrement intéressant sur les raisons de la “crise syrienne” qui déchire le pays depuis 2011… et qu’on pourrait aussi bien appeler le crime occidental envers la Syrie.

(cliquer sur l’image pour l’agrandir)

Un exercice ayant plus de valeur si on essaie soi-même d’y répondre que si on en lit immédiatement la solution, le corrigé sera donné dans une semaine. Ceux qui seraient intéressés par le cours lui-même peuvent le consulter librement ici (sans les animations ni les commentaires de l’enseignant !). Le dernier chapitre n’est pas encore en ligne.

Partagez ! Email this to someoneShare on Facebook0Pin on Pinterest0Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *