Home » Actualité » Poutine : le SU-24 russe a été abattu pour sécuriser les livraisons de pétrole de Daesh (RT)

Poutine : le SU-24 russe a été abattu pour sécuriser les livraisons de pétrole de Daesh (RT)

ISIS_oil_Turkey_aLors d’une conférence de presse donnée à Paris dans le cadre de la COP21, Vladimir Poutine a évoqué les problèmes du climat, mais surtout, le soutien turc aux terroristes et la coalition contre Daesh après qu’Ankara a abattu l’un de ses bombardiers.

Le président russe a expliqué que selon les autorités turques, ce n’est pas le président Erdogan mais d’autres personnes qui ont donné l’ordre d’abattre le bombardier russe SU-24. Cependant, la Russie ne se soucie pas de savoir si c’est le président ou quelqu’un d’autre qui ordonné d’abattre l’appareil car c’est, de toutes les manières, aux yeux du président russe «une énorme erreur». Deux militaires russes sont décédés suite à «cette action criminelles». «Pourquoi ils l’ont fait ? Il faut le leur demander», a souligné le chef de l’Etat russe.

La Russie a tout de même des raisons à penser que son appareil a été abattu pour sécuriser les livraisons de pétrole de Daesh à destination des ports turcs où l’or noir sera chargé à bord de pétroliers. «La protection des turkmènes [de Syrie] n’est qu’un prétexte», a estimé Vladimir Poutine. Le président russe base ses conclusions sur des informations additionnelles que Moscou a obtenues et qui établissent que le pétrole des gisements contrôlés par l’État islamique arrive en Turquie dans des volumes industriels.

Continuer la lecture sur Russia Today en français ⟶

[mise à jour 1er décembre] Voir aussi :

Les Rockefeller de Raqqa: le business du pétrole de Daech mis à nu, sur Sputniknews, qui confirme le rôle trouble de la Turquie, mais aussi d’Israël, principal client du pétrole de Daech.

Tout s’éclaire quand on prend en compte le paramètre pétrole :

Pétrole, une guerre d'un siècle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *