Les mots creux du nouveau maccarthysme

épouvantail en Pologne

Bouh !

Complotiste, révisionniste, négationniste, antisémite, rouge-brun, homophobe, sexiste, réactionnaire, nauséabond voici quelques-uns des qualificatifs flatteurs qui s’abattent régulièrement, par media interposés, sur toute personne s’écartant un peu trop des voies bien tracées des idées dominantes. De véritables épouvantails de la pensée ayant pour fonction de diriger celle-ci, comme les oiseaux, hors de certaines zones (quitte à faire davantage de dégâts dans le terrain du voisin).

Passons ces qualificatifs en revue, en essayant de nous concentrer sur leur sémantique, aussi intéressante par ce qu’elle dit que par ce qu’elle oublie de dire.

Continuer la lecture

« Liberté d’expression » et panurgisme ! (geopolintel)

Stoll_POLICE_DE_LA_PENSEEIl n’y a pas pire ignorant que celui croit savoir. L’emblématique professeur de philosophie mondaine Michel Onfray, faisait paraître dans le Point du 10 janvier 2015, les lignes suivantes : « Charlie-Hebdo est, avec Siné-Hebdo ou le Canard Enchaîné, l’honneur de la presse : car un journal satirique n’épargne rien ni personne, et c’est tant mieux. Ce sont des supports libres parce qu’ils vivent de la fidélité de leurs lecteurs. Sans publicité, ils n’ont aucun riche annonceur à ménager, aucun actionnaire à flatter, aucun propriétaire milliardaire à satisfaire. Ils ne roulent pour aucun parti, aucune école, aucune chapelle : au sens étymologique, ils sont libertaires ». Comment peut-on énoncer autant de faussetés en aussi peu de mots ? 

Continuer la lecture sur geopolintel 

Charlie Hebdo, choc et contre-choc (geopolintel)

Je suis donc je pense

Sum ergo cogito

Alors qu’il était sur les lieux à peine cinquante minutes après les faits, M. Hollande aura beau jeu de dire que les retombées positives de ce drame pour sa personne ne sont que purement fortuites. Qu’aucun mentor ès communication n’a vu et saisi aussitôt l’occasion de jeter sous le feu étincelant des médias, l’homme hier exécré par une écrasante majorité d’hexagonaux. Honte donc à ceux qui parleraient d’opération de relations publiques et de récupération, car tous les sentiments qui animent tous nos bonshommes de la rue de Solférino, de l’hôtel Matignon ou du Palais de l’Élysée ne sauraient qu’être parfaitement nobles et purement désintéressés.

Continuer la lecture sur geopolintel 

Guerre à l’islam : la preuve par Chalghoumi

Guignol

Guignol

Comment fait-on pour détruire une institution, une formation politique, une religion, une école de pensée etc., sans le dire et même en prétendant la défendre d’attaques injustes dont elle est victime ? En promouvant pour la représenter un crétin manipulable, et d’autant plus manipulable qu’il n’est pas seulement illettré et doté d’un QI de moule mais traîne aussi quelques casseroles.

Continuer la lecture

Chimique contre nucléaire

choucroute garnie

choucroute garnie

L’article qui suit est une version enrichie, illustrée et “vulgarisée” (sans la moindre connotation péjorative) de la correction d’un exercice posé en examen à Pau, le 8 janvier 2015, en deuxième année de licence de physique. Il vise à montrer qu’au-delà des détails souvent complexes de la réalité concrète, conduisant à des problèmes qui ne le sont pas moins, faire de la physique consiste aussi à savoir repérer les invariants, les guides fiables, dans la connaissance rationnelle que nous avons du monde. Il en résulte une hiérarchie des concepts qui permet d’éviter de se perdre dans les détails.

Continuer la lecture

Il y a attentat et attentat (E&R)

Janus, dieu romain à deux visages

Janus, dieu romain à deux visages

Les premiers profilers disaient, il y a deux sortes de tueurs en série : les organisés, et les inorganisés. Le tueur organisé va calculer le meilleur moyen de satisfaire ses pulsions terrifiantes en réduisant au minimum le risque d’être pris. Les tueurs de cette catégorie peuvent battre des records en matière de série et de longévité. Le désorganisé, lui, va passer les entrailles de sa victime au mixer en retournant chercher le premier qui passe dans la rue, pour finir la sauce. En général, il se fait serrer assez vite. De la même façon, chez les terroristes, il y a les organisés, et les inorganisés. On pourra désormais ajouter une troisième catégorie : les désorganisés organisés à leur insu.

Continuer la lecture sur E&R 

“Charlie Hebdo c’est du sadisme, pas de la satire” (Norman Finkelstein)

Norman Finkelstein

Norman Finkelstein

Norman Finkelstein est un de ces intellectuels juifs dont on n’entend jamais parler en France parce qu’il a un cerveau pas malade du tout, et passe son temps à remettre les choses d’équerre concernant l’exploitation éhontée de la persécution des juifs d’Europe, dont sa famille a été victime en Pologne.

Il vient de remettre également les pendules à l’heure concernant Charlie Hebdo, qui au-delà de la provocation et de la vulgarité eut son heure de gloire du temps de Reiser et de Cavanna, avant de sombrer dans la collaboration la plus servile avec l’idéologie dominante sous la coupe du très rampant et très sarkozyste Philippe Val.

Sayed Hasan a traduit pour nous son article original en anglais.

Continuer la lecture sur Sayed Hasan 

La logique selon Caroline Fourest

Caroline Fourest. Photo réalisée sans trucage.

Caroline Fourest. Photo réalisée sans trucage.

Dans son “documentaire” intitulé “Les naufragés de Sion” et diffusé sur France 5 le 19 février 2013, Caroline Fourest affirme :

Dieudonné est passé de l’humour faisant rire les antiracistes à celui faisant rire les antisémites. C’est même le titre de son dernier film, l’Antisémite.

 

Continuer la lecture

1 37 38 39 40 41 42