1975-1991 : le sionisme a été officiellement un racisme
pendant 16 ans

12 août 2006, Toronto, manifestation antisioniste.
Sur la banderole : “Pas en notre nom /
des juifs s’opposent aux guerres d’Israël

Dans un monde où les “antifascistes” utilisent la terreur et la violence qu’on attribuait jadis aux fascistes, où les “antiracistes” se recrutent chez les racistes les plus extrêmes (des Blancs qui se croient membres d’une classe à part supérieure à celle des autres Blancs) et interdisent de critiquer le seul État encore ouvertement raciste sur la planète, où pour faire la “guerre au terrorisme” on crée de toutes pièces une armée de mercenaires fanatisés qu’on forme, finance et pourvoie en drogues diverses, il est bon de rappeler aux plus jeunes n’ayant pas connu l’époque de l’Union Soviétique qu’il n’en a pas toujours été ainsi, et que l’équilibre des superpuissances, s’il eut des conséquences fâcheuses en termes de course à l’armement, eut aussi des retombées politiques heureuses en permettant au sein de l’ONU d’appeler un chat un chat.

Ce qui reste encore possible, mais rarement sous forme d’une résolution adoptée en assemblée générale, bien trop de nations – dont la France – étant désormais gouvernées par des mafias sans foi ni loi, ne servant que leurs intérêts égoïstes et certainement pas un projet politique visant le bien commun.

Revenons donc un instant 42 ans en arrière. Le 10 novembre 1975, au cours de sa 2400ème séance plénière, l’Assemblée générale des Nations unies adopte la résolution 3379, intitulée “Elimination de toutes les formes de discrimination raciale” et dont le texte est le suivant :

Continuer la lecture

La consécration ! (suite)

Je l’avais déjà signalé sur ce blog le 14 janvier 2017, j’ai eu l’honneur d’être distingué par la DILCRAH qui a “signalé” mon blog (comme on le faisait sous l’Occupation de certaines personnes qui n’allaient pas à la messe…) pour “propos à connotation antisémite et négationniste”. Et j’avoue que j’en éprouve une certaine fierté, non, bien sûr, que je sois antisémite (pour ceux qui n’ont pas suivi tous les épisodes, voir ici), ni que le “négationnisme” m’excite, puisque si j’ai choisi pour ce blog un tel titre, c’est avant tout pour y faire les louanges de la raison, et par conséquent éviter d’employer des mots vides de sens. Mais justement, si l’on prend la peine de me “signaler” pour des raisons aussi foireuses, c’est sans doute que je vise juste.

Continuer la lecture

L’Association des Racistes Anonymes (Dieudonné, 2004)

[Note de l’administrateur de ce blog : au moment où le lobby sioniste, sûr de son impunité grâce à la lâcheté et à la corruption de tout le système médiatico-politique français (sans parler d’autres institutions) se lance dans de nouvelles attaques haineuses et diffamatoires envers ce grand artiste et humaniste, pour tenter de lui interdire toute forme d’expression, je tiens à faire connaître à ceux qui ne l’ont pas encore vu ce sketch hilarant du spectacle “Mes excuses”, où Dieudonné lutte contre le racisme avec efficacité et talent, au contraire des imposteurs qui prétendent nous donner des leçons à ce sujet.

Nul pouvoir basé sur le mensonge, l’injustice, le crime et la corruption ne pouvant se maintenir à long terme, la prise en otage de la France par ce lobby sioniste sans foi ni loi1 ne pourra pas durer éternellement. À nous tous de faire en sorte, en montrant sans relâche l’étendue du mensonge, que cette libération arrive au plus vite.]


 

Propos anti-islam : Éric Zemmour visé par une plainte (E&R)

zemmour-c-a-vous-6-septembre-2016Une seule

[Note de l’administrateur de ce blog : CQFD. La crapule Zemmour est maintenant clairement identifiée comme la roue de secours de l’hypercrapule BHL (totalement grillée), et ses appuis logistiques (LICRA, DILCRA, SOS-racisme…) démasqués. Le sionisme est comme les vampires, il n’aime pas la lumière, ses ficelles manipulatoires apparaissant alors en plein jour.]

Le 6 septembre dernier sur France 5, dans l’émission C à vous, Éric Zemmour répondait aux questions d’Anne-Sophie Lapix et Patrick Cohen suite à la parution de son livre Un quinquennat pour rien. La discussion avait eu un très fort retentissement en raison des propos anti-islam tenus par l’écrivain.

Suite à cette émission, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a reçu pas moins de 700 plaintes de spectateurs. Mais curieusement, les professionnels de l’antiracisme, eux, sont restés complètement muets… Où sont en effet les plaintes de la DILCRA, de la LICRA, de l’UEJF, de la Ligue des droits de l’homme, de SOS Racisme et de toutes ces officines soutenues par le pouvoir, qui se sont pourtant fait une spécialité ces dernières années de racketter, avec la complicité des tribunaux français, les auteurs de propos politiquement incorrects ?

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation ⟶

Voir aussi, sur ce blog :

Gilles Clavreul suscite la colère des militants antiracistes (E&R)

7509433Il y a antiracisme et antiracisme

Si la situation intercommunautaire n’était pas aussi tendue en France, on prendrait le temps de rire de cet épisode ubuesque. Pensez donc, les professionnels de l’antiracisme formés par cet ami des peuples qu’est le Parti socialiste se heurtent au poisson-pilote des associations antiracistes qui placent l’antisémitisme au-dessus du racisme antinoir et anti-arabe. Parce qu’il faut dire les choses, et ne pas tourner autour comme le font les médias qui ont les chocottes desdites associations.

Dans ce pugilat par réseaux sociaux interposés, comme les choses ne sont pas dites, on se bat à coups d’antiracisme : c’est à qui sera le plus antiraciste. Évidemment, à ce petit jeu, le délégué interministériel, engagé pour jeter de l’huile sur le feu par les marionnettistes de Manuel Valls (le dessin arrive), perd immanquablement, tant sa fonction est louche.

Continuer la lecture

La logique glissante des antiracistes de façade

Albert_Jacquard_-_May_2009

Albert Jacquard

Il y a quatre semaines, nos media de l’instant et de la réaction pavlovienne nous ont offert un de ces gags dont ils ont le secret : un concert d’éloges funèbres pour le généticien Albert Jacquard, mort le 11 septembre… 2013. Les plus empressés dans l’hommage apparaissant donc illico presto comme les plus hypocrites, puisque prouvant par leurs messages éplorés qu’ils avaient totalement oublié la disparition du scientifique survenue il y a deux ans, et que leur idole ne leur avait pas beaucoup manqué depuis.

Continuer la lecture

Le ridicule ne tue pas : la preuve par Jakubowicz

Tartuffe

Alain, Elmire, Orgon

Le mur du çon vient d’être franchi avec grand fracas par Alain Jakubowicz, lundi 8 juin 2015, qui a cru bon de dénoncer la banderole affreusement raciste des “Fêtes de la Négresse” à Biarritz. Sauf que La Négresse est un quartier de Biarritz – comme Villejuif est une commune de l’agglomération parisienne, par exemple.

En outre, le nom de ce quartier ne doit rien à une noire mais à une tenancière d’auberge très brune que les soldats de Napoléon Ier avaient surnommé ainsi, comme l’explique la municipalité :

« À l’origine, ce quartier de Biarritz s’appelait le quartier Harausta. Au début du XIXe siècle, on trouvait dans ce quartier un peu excentré une auberge, l’auberge Harausta. Elle était tenue par une femme très brune, sans doute d’origine mauresque, que les soldats de Napoléon Ier, de passage lors des combats de 1813, avaient surnommée ‘‘La Négresse”. Le nom est resté au quartier. C’est par un vote du Conseil municipal de Biarritz du 1er juillet 1986 que la nouvelle voie desservant la zone artisanale fut dénommée rue de La Négresse. »

Mais il ne fait pas de doute que pour justifier ses subventions abondamment prélevées sur nos impôts, la LICRA se devait, par son président omniscient et omnipotent, de partir en guerre séance tenante contre ces banderoles nauséabondes rappelant lézeurléplussombres de notre histoire. Il n’y a de toute évidence rien de plus urgent. À moins que ?…

Continuer la lecture

De souche ? (Paul-Éric Blanrue)

Paul-Éric Blanrue

Paul-Éric Blanrue

Marion Maréchal-Le Pen-Auque se dit fière d’être une “Française de souche” : “Oui je suis une Française de souche, tout simplement parce que je n’ai pas d’origine immigrée (pardon !), je suis donc d’origine française, tout simplement”. Pourquoi pas ? Grand bien lui fasse. Moi, de sang franco-germano-italien, je ne le suis pas, mais mon géniteur n’était pas non plus un agent du Mossad. La plupart des reines de France n’étaient pas davantage des “de souche” : Marie-Antoinette, épouse de Louis XVI était autrichienne ; Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, polonaise ; Marie-Thérèse, épouse de Louis XIV, austro-espagnole ; Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII idem ; Marie de Médicis, épouse de Henri IV, florentine ; Catherine de Médicis, épouse de Henri II, italienne également. Je ne vais pas m’amuser à remonter jusqu’à Louis IX, dit saint Louis, dont une tradition, certes incertaine, fait remonter la mère Blanche de Castille – fille d’Alphonse VIII de Castille et d’Aliénor d’Angleterre – au “Prophète Mahomet”, comme on disait alors. Bref, du coup, les rois de France n’étaient pas des Français de souche. Ça ne les empêche pas d’avoir bâti la France, avec ou sans la dynastie Le Pen.

Continuer la lecture sur le Clan des Vénitiens 

Remarque en passant : bien entendu, Paul-Éric Blanrue fait partie des intellectuels ciblés par le nouveau maccarthysme, le plus souvent par les associations communautaires juives sionistes telles que le CRIF ou la LICRA dont la fonction principale est de promouvoir la “démocratie”, “l’antiracisme” ou les “droits de l’homme” quand ils permettent d’affaiblir leurs adversaires, mais qui ont recours aux bonnes vieilles méthodes de la dictature via la censure, de la stigmatisation des étrangers et de la persécution des artistes et intellectuels dès que les peuples sont suffisamment instruits et unis pour vouloir mettre un terme à leurs manipulations.

1 2