La raison surgira-t-elle
des entrailles de la “bête immonde” ?

Selon les media de grand chemin, organes privatisés ou subventionnés de plus en plus hystériques – on l’a vu récemment avec la persécution de ce pauvre Filoche, produisant quelques moments audiovisuels d’anthologie – l’association Égalité et Réconciliation, dont le fondateur et président Alain Soral est régulièrement présenté comme un “gourou antisémite néo-nazi”, serait un repaire de fachos à crâne rasé ayant le plus grand mal à réprimer des saluts hitlériens lorsqu’ils se rencontrent, tels Dieudonné à la fin du sketch sur l’Association des Racistes Anonymes.

Pour avoir vu de mes yeux et entendu de mes oreilles certains des membres de la secte – adhérents ou sympathisants – puisque j’ai été invité par l’association à faire un peu de vulgarisation scientifique devant eux, je peux assurer qu’il n’en est rien. J’y ai rencontré tous les âges, tous les sexes (c’est-à-dire les deux traditionnels), toutes les origines sociales et toutes les couleurs de peau (naturelles). Et j’ai même été surpris de la qualité des questions qui m’étaient posées – non enregistrées dans la vidéo du lien précédent – surtout si on les compare aux arguments de café du commerce que des universitaires “haut de gamme” se croient parfois autorisés à débiter.

Je ne suis pas pour autant toujours d’accord avec les idées avancées par l’association ou son président – par exemple, je suis athée et pas du tout partisan du retour à une religion d’État catholique comme l’a parfois mentionné Alain Soral – mais j’essaie de faire passer la raison avant les a priori, surtout ceux véhiculés par des gens haineux, et je suis bien obligé de reconnaître le grand travail pédagogique effectué pour faire comprendre aux Français – ou simplement francophones – le monde tel qu’il fonctionne réellement plutôt que tel qu’il est présenté par la propagande médiatique, et en particulier l’absence de réelle démocratie dans des pays comme le nôtre1 qui se prétendent démocratiques. Ce qui n’est certes pas forcément réjouissant, mais le porteur de mauvaises nouvelles ne saurait être tenu responsable du caractère anxiogène de son message.

Continuer la lecture

Retour de boomerang

Rappel : le 9 janvier 2014, le Conseil d’État avait publié en extrême urgence vers 18h40, et après avoir été saisi par Manuel Valls à 15h, une ordonnance dite “Ordonnance Dieudonné1 qui annulait la décision du tribunal administratif de Nantes, le même jour vers 13h, autorisant le spectacle de Dieudonné au Zénith de cette ville, et qui lui-même annulait l’interdiction du spectacle faite par le préfet de Loire-Atlantique, Christian Galliard de Lavernée, la veille.

Ce même Conseil d’État a publié une nouvelle ordonnance le 13 novembre 2017 en défaveur de la ville de Marseille qui avait décidé, via son maire Jean-Claude Gaudin, d’interdire à l’artiste de se produire en spectacle le 19 novembre 2017 au Dôme de Marseille. Elle précise notamment :

“Le juge des référés du Conseil d’État estime que la décision du maire de Marseille d’annuler la convention de mise à disposition d’une salle dans laquelle devait se jouer un spectacle de Dieudonné constitue, dans les circonstances de l’espèce, une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’expression.”

 
Continuer la lecture