Islam + CIA = terrorisme islamiste

Au moment où de nouveaux attentats “islamistes” endeuillent la Russie (via son ambassadeur en Turquie), l’Allemagne (à Berlin) et la Suisse (à Zürich), il n’est pas inutile de rappeler ce que l’ancien colonel de l’Armée de l’Air Régis Chamagne, ancien commandant de la base aérienne de Bordeaux-Mérignac et auteur de l’ouvrage “L’art de la guerre aérienne”, déclarait il y a un peu plus d’un an sur Meta TV.

Continuer la lecture

Vers un monde nouveau (Antipresse)

Slobodan Despot au salon du livre à Genève en 2006

Slobodan Despot, salon du livre,
Genève, 2006

[Note de l’administrateur de ce blog : une fois de plus, je reproduis avec grand plaisir la prose de Slobodan Despot parue dans Antipresse, n° 51. Mais j’y ajouterai cette fois deux bémols, car je pense que son analyse de la situation, bien qu’à des kilomètres au-dessus de celles de nos “journalistes”, n’est pas suffisamment radicale pour atteindre le désenfumage total qu’il appelle de ses vœux.

En premier lieu, je ne serai pas aussi optimiste que lui sur la nomination de Michael Flynn comme conseiller à la défense de Donald Trump : bien que dissident par rapport à l’administration Obama, l’homme ne paraît pas être un désenfumeur mais un enfumeur tout aussi nocif que les autres, utilisant seulement une fumée de couleur différente. J’y reviendrai.

En second lieu, lorsqu’il parle des “théoriciens du syndrome de Stockholm à l’égard de l’islam”, il ne semble pas avoir compris que l’islam est aujourd’hui – et plus particulièrement depuis le 11 septembre 2001 – la cible d’une opération de grande ampleur visant à le détruire en promouvant au-delà du crédible ses expressions terroristes les plus caricaturales, notamment par les moyens médiatiques les plus modernes. On notera d’ailleurs que dans les contrées où l’islam a des racines profondes et solides (Iran par exemple), au contraire de ceux où son vernis clinquant dissimule fort mal l’hérésie dopée aux pétrodollars, les “terroristes islamiques” sont unanimement condamnés et combattus par les armes.

Allez Slobodan, encore un peu de désenfumage, et tu vas te rendre compte que l’étendue de la tromperie médiatique est encore plus grande que ce que tu imagines. Et peut-être comprendras-tu alors que l’obsession anti-islam de Michael Flynn est aussi irrationnelle que la tienne.]

Nous ne mesurons pas encore les répercussions de l’élection américaine. Il nous faudra pour cela des années. L’événement politique est l’arbre qui masque une forêt où plus un seul buisson n’est ce qu’il paraissait jusqu’à ce jour.

Pour ce qui nous concerne en général…

Ce qui, pour nous en Europe et dans le reste du monde, compte en premier lieu, c’est l’abandon par Trump de la désastreuse mission de «croisade du Bien» globale assignée voici 99 ans aux États-Unis par Woodrow Wilson, qui a fini non seulement par mettre le monde à feu et à sang, mais encore par amener les Américains eux-mêmes au bord de la misère. C’est donc, dans l’immédiat, l’éloignement probable d’une escalade militaire qui nous menait tout droit à la guerre nucléaire (et la nomination du général dissident Mike Flynn, ancien responsable du renseignement militaire, comme conseiller à la Défense, nous conforte dans ce soulagement).

La deuxième conséquence est le discrédit sans reste de tout notre système d’information officiel qui ne s’est pas contenté de ne pas voir venir l’actuel président, mais qui, de plus, a tout fait pour nous persuader qu’un tel hurluberlu n’avait même pas une chance de se trouver un coiffeur.

On ne juge que les perdants. Le filet du cerveaulavage était si étendu, si dense, qu’on l’a décrit sans trop d’exagération comme la Matrix du film éponyme. Il impliquait toute la panoplie des services, allant du renseignement à l’humanitaire (voir à ce propos l’article d’Éric Werner sur Snowden dans ce même numéro). Plus il s’éloignait de la réalité vécue, plus il lui fallait resserrer les mailles, colmater les interstices, éliminer les dissonances. Tout ceci ne pouvait passer qu’à un prix: le succès. Aujourd’hui, la mécanique est mise à nu comme le dispositif d’un illusionniste foireux.

Continuer la lecture

Propos anti-islam : Éric Zemmour visé par une plainte (E&R)

zemmour-c-a-vous-6-septembre-2016Une seule

[Note de l’administrateur de ce blog : CQFD. La crapule Zemmour est maintenant clairement identifiée comme la roue de secours de l’hypercrapule BHL (totalement grillée), et ses appuis logistiques (LICRA, DILCRA, SOS-racisme…) démasqués. Le sionisme est comme les vampires, il n’aime pas la lumière, ses ficelles manipulatoires apparaissant alors en plein jour.]

Le 6 septembre dernier sur France 5, dans l’émission C à vous, Éric Zemmour répondait aux questions d’Anne-Sophie Lapix et Patrick Cohen suite à la parution de son livre Un quinquennat pour rien. La discussion avait eu un très fort retentissement en raison des propos anti-islam tenus par l’écrivain.

Suite à cette émission, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a reçu pas moins de 700 plaintes de spectateurs. Mais curieusement, les professionnels de l’antiracisme, eux, sont restés complètement muets… Où sont en effet les plaintes de la DILCRA, de la LICRA, de l’UEJF, de la Ligue des droits de l’homme, de SOS Racisme et de toutes ces officines soutenues par le pouvoir, qui se sont pourtant fait une spécialité ces dernières années de racketter, avec la complicité des tribunaux français, les auteurs de propos politiquement incorrects ?

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation ⟶

Voir aussi, sur ce blog :

Attaque de Nice: pourquoi les terroristes gagnent la guerre du renseignement (le saker francophone)

at_truck[Note de l’administrateur de ce blog : une fois n’est pas coutume, je reprends un article du saker francophone parce que je suis en total désaccord avec son contenu, que je considère mensonger et moralement condamnable.

On remarquera que l’auteur, qui est juif comme on peut s’en douter (et américain), préconise de faire pour les musulmans à peu près la même chose que les nazis avaient préconisée pour les juifs, c’est-à-dire les déporter – pas en totalité cependant – quitte à commettre des “injustices nécessaires”, reprenant ainsi le raisonnement des nazis suite à la trahison de l’élite juive allemande (et non de l’ensemble de la population juive) envers l’Allemagne après la proposition des Anglais (déclaration Balfour) pour mener à bien le projet sioniste.

Bien entendu, l’auteur passe sous silence les liens – pourtant évidents – entre le “terrorisme islamiste” et le sionisme, notamment via des agences de propagande comme SITE, ainsi que l’ont bien démontré Hicham Hamza et d’autres investigateurs. Et pratique un amalgame plus que douteux en assimilant le Hezbollah, qui est une organisation de résistance armée née de l’invasion du Liban par Israël, aux groupes “terroristes islamistes” comme Daech, dont j’ai déjà indiqué dans l’article précédent, via Xavier Raufer, le caractère purement mercenaire.

Une belle démonstration de pilpoul, en somme.]


Par David P. Goldman – Le 15 juillet 2016 – Source Asia Times

Encore une fois, un autre criminel connu des services de sécurité a commis un meurtre de masse, le tunisien Mohamed Lahouaiej-Bouhlel. Pourquoi est-ce que la police française permet à un ressortissant étranger ayant un casier judiciaire avec des actes de violence de résider en France? En dehors de l’incompétence totale, l’explication est qu’il était un mouchard pour les autorités françaises. Faire chanter les criminels musulmans pour les informer sur les terroristes potentiels est l’activité principale des agences européennes de lutte contre le terrorisme, comme je l’ai noté en 2015. Chaque musulman en Europe le sait.

Les terroristes, cependant, ont réussi à transformer les indicateurs de police envoyés pour les espionner, les forçant à commettre des attentats-suicides pour expier leurs péchés. Cela est devenu tristement familier; comme Ryan Gallagher l’a rapporté récemment, les auteurs déjà connus des autorités sont engagées dans dix des attaques les plus médiatisées entre 2013 et 2015.

Les terroristes, en d’autres termes, ajoutent l’insulte au préjudice. En redéployant les mouchards de la police comme des kamikazes, les terroristes affirment leur supériorité morale et leur pouvoir sur les gouvernements occidentaux. Le message peut être difficile à percevoir pour le public occidental, et les agences de sécurité et les médias font de leur mieux pour l’obscurcir, mais il est bien entendu dans les circonscriptions de base des groupes terroristes : la supériorité de l’islam tourne autour des criminels dépravés que la police de l’Ouest envoie pour les espionner en les persuadant de devenir des martyrs pour la cause de l’islam.

Continuer la lecture sur le saker francophone ⟶

Gilles Clavreul suscite la colère des militants antiracistes (E&R)

7509433Il y a antiracisme et antiracisme

Si la situation intercommunautaire n’était pas aussi tendue en France, on prendrait le temps de rire de cet épisode ubuesque. Pensez donc, les professionnels de l’antiracisme formés par cet ami des peuples qu’est le Parti socialiste se heurtent au poisson-pilote des associations antiracistes qui placent l’antisémitisme au-dessus du racisme antinoir et anti-arabe. Parce qu’il faut dire les choses, et ne pas tourner autour comme le font les médias qui ont les chocottes desdites associations.

Dans ce pugilat par réseaux sociaux interposés, comme les choses ne sont pas dites, on se bat à coups d’antiracisme : c’est à qui sera le plus antiraciste. Évidemment, à ce petit jeu, le délégué interministériel, engagé pour jeter de l’huile sur le feu par les marionnettistes de Manuel Valls (le dessin arrive), perd immanquablement, tant sa fonction est louche.

Continuer la lecture

Alain Soral analyse les attentats du 13 novembre à Paris

Vidéo utile pour au moins deux raisons :

  • la clarté de l’analyse, extrêmement bienvenue après l’hystérie compassionnelle post-traumatique ;
  • par contrecoup, la démonstration qu’une montagne de mensonges diffamatoires entourent le personnage, dans le seul but d’éviter justement que ses analyses soient diffusées.

Rappel : les musulmans combattent l’État “islamique”


Intervention musclée à Angers par OuestFranceFR

… et l’État “islamique”, lui, a pris soin de préciser qu’il ne doit pas combattre Israël. Un rapport quelconque avec le plan sioniste pour le Moyen-Orient, ou plan Yinon ?

Pour en savoir plus sur les étranges coutumes de ISIS – Daech – l’État prétendument islamique, une organisation aux moyens dignes des superproductions hollywoodiennes, sur ce blog :

Le choix de civilisation de la Russie (le saker francophone)

Moscow-Cathedral-Mosque-864x400_c

La mosquée-cathédrale de Moscou

Cette semaine, Vladimir Poutine et un grand nombre de dignitaires et d’invités russes et étrangers ont inauguré la plus grande mosquée en Europe : la nouvelle mosquée-cathédrale de Moscou. Ce fut un grand événement, très attendu par les plusieurs dizaines de milliers de musulmans russes qui vivent dans la capitale et qui, par le passé, devaient prier dans les rues en raison de l’absence d’une mosquée assez grande pour les accueillir tous.

La signification de cet événement, toutefois, dépasse largement le manque local d’espace. La vérité est que la plupart des musulmans qui priaient dans le centre de la ville de Moscou voulaient davantage que seulement un bâtiment plus grand – ils voulaient une reconnaissance officielle de leur existence et de leur importance pour la Russie. Maintenant, cette reconnaissance très attendue est finalement venue et le célèbre centre de Moscou présentera des minarets dorés hauts de 240 pieds [un peu plus de 73 m, NdT] qui viendront compléter avec élégance les coupoles orthodoxes traditionnelles. Mais je ferais remarquer que cet événement est même plus grand que la seule reconnaissance du rôle que l’islam joue dans la Russie moderne – je crois qu’il est l’expression d’un choix civilisationnel profond.

Continuer la lecture sur le saker francophone

Et pour un exemple opposé de mépris de l’islam via la promotion médiatico-politique d’un crétin analphabète par le lobby sioniste français, voir le cas Chalghoumi.

Documents récemment déclassifiés du gouvernement des USA : l’Occident a favorisé la création de l’État “Islamique”

ciaNous avons déjà vu dans cet article ce que nous pouvions penser des mots creux de “complotiste” ou “conspirationniste” souvent opposés à ceux qui refusent de gober sans sourciller les narrations officielles de la marche du monde. Accomplissons aujourd’hui un pas de plus dans la déconstruction des mensonges médiatiques en mettant au jour, grâce au Washington’s Blog, des documents tout ce qu’il y a de plus officiel indiquant que ISIS, Daech ou encore l’État “Islamique”, selon les dénominations, n’a rien d’une génération spontanée mais tout d’une entreprise soigneusement préparée, par des personnes qui ne sont pas plus musulmanes que je ne suis danseuse étoile. Un chapitre de plus, donc, aux pratiques officielles du complot que le Washington’s Blog nous avait déjà exposées.

Continuer la lecture

1 2