Opération Zahra France (Le Média pour Tous)

[Note de l’administrateur de ce blog : lutte contre le terrorisme ou lutte par le terrorisme ? Les autorités françaises, et les media de grand chemin à leur botte, ont présenté la perquisition ayant eu lieu au Centre Zahra le 2 octobre, puis la fermeture de ce centre ordonnée le 15 octobre par le préfet du Nord Michel Lalande, comme une “opération antiterroriste”.

Pourtant, n’importe qui peut vérifier que le terrorisme “islamiste” qui a donné naissance à Daech trouve sa source dans le wahhabisme, une secte musulmane sunnite ayant son origine et ses soutiens en Arabie Saoudite et au Qatar, et utilisée depuis bien longtemps comme outil de déstabilisation politique par le monde anglo-américain (voir à ce sujet l’excellent petit livre de Jean-Michel Vernochet, Les Égarés, dont Michel Drac propose ici une fiche de lecture vidéo).

Par ailleurs, n’importe qui peut également vérifier que le chiisme, dont se réclame le centre Zahra, a son centre en Iran (et le financement du centre Zahra par l’Iran n’est un mystère pour personne), un pays constamment diabolisé par la propagande sioniste (voir ici sur le même sujet, la traduction de trois articles parus dans la presse étrangère) alors que l’analyse comparative de textes de responsables sionistes et de chefs religieux iraniens permet de rapidement savoir qui est un fanatique violent et qui ne l’est pas. Et n’importe qui peut également vérifier l’implication de l’Iran, aux côtés de la Russie, dans l’écrasement de Daech en Syrie donc du terrorisme “islamiste” dans ce qu’il a de plus barbare. Implication parfaitement logique puisque “l’État islamique” affirme très clairement son hostilité au chiisme.

Continuer la lecture

La géopolitique c’est simple comme un deal de rue (E&R)

Donald & Daisy arrivent chez les rois du pétrole (et de la pétoche)

[Note de l’administrateur de ce blog : pour ceux qui n’auraient pas encore compris que tout ce qui tourne autour du pétrole est vicié, je conseille l’excellent livre de William Engdahl “Pétrole, une guerre d’un siècle” dont j’ai déjà parlé sur ce blog.]


D’accord, les échelles et la complexité diffèrent, mais dans leurs principes, grand jeu géopolitique et business de rue sont identiques. Démonstration avec la tournée de Donald Trump au Moyen-Orient. N’oublions jamais que Donald est un businessman avant d’être un politique…

Dans sa première tournée mondiale, Donald va visiter trois pays, ou trois pseudo-pays : l’Arabie saoudite, Israël et le Vatican. Il a commencé par Ryad, poursuivi par Jérusalem, la capitale de la Palestine en voie d’être volée par l’occupant, et finira par le Vatican, où ce chrétien rencontrera le pape.

Toutes les caméras épient le moindre geste du président, et déjà, le refus de Melania de toucher sa main a fait le tour du monde. Du genre y a du rififi dans le couple présidentiel. Les journaux sérieux ont eux titré sur l’énorme contrat d’armement signé avec l’Arabie, qui porte sur 98 milliards d’euros de matos militaire, soit 110 milliards de dollars. En tout, le contrat porte sur 10 ans et 380 milliards de dollars.

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation ⟶

 

Sujet d’examen (extrait, corrigé)

Je dois présenter à mes lecteurs mes plus plates excuses pour avoir oublié d’honorer un rendez-vous donné : le 10 décembre dernier, je proposais un extrait de sujet d’examen portant sur une des causes principales de la guerre en Syrie : le plus grand gisement de gaz naturel du monde, situé entre le Qatar et l’Iran, et les projets de gazoducs concurrents qui visent à lui assurer des débouchés commerciaux vers l’ouest. J’annonçais par la même occasion la publication de la correction une semaine plus tard… et j’ai totalement oublié de la donner, alors qu’elle était prête, comme il se doit, en même temps que le sujet. Je n’ai bien évidemment aucune bonne excuse à avancer, si ce n’est la préparation des fêtes de Noël et la précipitation qui va avec !

Continuer la lecture

Attentats du 9/11 : l’Iran condamné aux Etats-Unis à verser plus de 10 milliards de dollars (RT)

11 sept[Note de l’auteur de ce blog : plus c’est gros mieux ça passe… sauf si on a quelques notions de physique. Ou même de chimie.]

Mercredi 10 mars, le juge américain Georges Daniels a ordonné à l’Iran de payer plus de 10 milliards de dollars de dommages et intérêts aux familles des victimes du 11 Septembre 2001. Selon lui, l’Iran a soutenu les auteurs de ces attaques.

Pour l’heure, Téhéran a réagi par l’intermédiaire du conseiller du président du parlement de la République islamique d’Iran, Hossein Sheikholeslam. «C’est la première fois que j’entends parler d’une telle décision d’un tribunal américain. Cela est surprenant, parce que le tribunal n’a aucune raison d’imposer une telle peine à l’Iran. L’Iran n’a pas participé à une audience publique liée aux événements du 11 septembre 2001», a-t-il affirmé à l’agence Sputnik. Une décision incomprise par l’Iran d’autant plus qu’aucun des dix-neuf pirates de l’air du 11 septembre n’était de nationalité iranienne. Quinze d’entre eux étaient saoudiens, deux étaient émiratis, alors que les deux autres étaient égyptien et libanais. Précédemment accusée pour son implication directe dans cette attaque, l’Arabie Saoudite n’a quant à elle pas été condamnée.

Continuer la lecture sur RT français ⟶

Publicité comparative : Israël / Iran

Flag_of_Iran_Israel.svgDans un Occident où les mots “ayatollah” et “jihad” sont synonymes d’intolérance et de violence terroriste (ce qu’ils sont très loin de signifier dans leur langue d’origine, mais la dictature commence par le viol du langage), il est parfois difficile de prendre du recul avec la propagande, et de savoir qui sont les “méchants” et les “gentils”. Aussi est-il conseillé de remonter à la source d’une information plutôt que de prendre pour argent comptant la présentation médiatique qui en est faite.

Ci-dessous, vous trouverez deux textes en français émanant directement du likoud (le parti actuellement au pouvoir en Israël) et de l’Ayatollah Khamenei, guide suprême de la Révolution islamique d’Iran. À vous de juger celui que vous trouvez le plus civilisé et le plus fanatique, le plus pacifique et le plus belliqueux.

Continuer la lecture

Prélude à l’effondrement général du système

président Ahmadinejad, Téhéran, 2007

président Ahmadinejad, Téhéran, printemps 2007

Certaines personnes croient encore qu’en regardant le journal télévisé (ou en écoutant la radio) elles s’informent sur les nouvelles du monde. C’est faux : elles s’intoxiquent avec des mensonges calibrés en fonction des besoins du moment définis par le pouvoir en place.

La preuve en images, avec une interview réalisée par des journalistes très connus le 22 mars 2007, mais jamais diffusée telle quelle (seule le fut une sélection de séquences de 7 minutes dont vous pouvez juger de la représentativité). Pourquoi ? Sans doute parce que le tyran fanatique que nos journalistes étaient censés nous présenter se révèle en définitive d’une humanité et d’une droiture morale désarmantes.

Continuer la lecture