Dessine-moi un complot (Michel Raimbaud)

[Note de l’administrateur de ce blog : Michel Raimbaud est ancien ambassadeur de France, du temps où celle-ci n’était pas encore un dominion anglo-sioniste. Il fait donc appel aux facultés dont dispose normalement tout diplomate français : la raison, la connaissance du droit international et une certaine conception de l’indépendance de sa nation, voire de son rôle moteur dans le respect des valeurs fondamentales de notre civilisation.]


Incrusté dans l’actualité depuis mars 2011, pris en main par des médias de révérence, des intellectuels peu courageux et des dirigeants souvent ignares, le conflit de Syrie s’est vu classé illico presto à la rubrique des sujets qui fâchent et des nerfs qui lâchent. On connaît la doxa qui a pu s’imposer à la faveur de cette conjonction des médiocrités, qui ne fait pas honneur à notre vieille France éternelle.

A défaut de provoquer un séisme cérébral ou un remue-méninge, la tournure des évènements depuis la libération d’Alep en décembre 2016 a fini peut-être par bousculer quelques certitudes, mais il serait exagéré de dire, deux ans plus tard, que l’électricité a été totalement rétablie dans la patrie des lumières. On perçoit seulement, au compte-goutte et au microscope, des lueurs fugaces perçant l’obscure clarté qui tombe des étoiles de notre intelligentzia.

Curieusement, beaucoup d’ennemis « déclarés » de la Syrie font preuve de plus de clairvoyance que les cerveaux paresseux de notre microcosme. Ils se rendent compte et admettent que les avancées de la reconquête du territoire syrien par l’armée nationale, allant de pair avec les accords de réconciliation en série, ont créé une dynamique qui semble irréversible et leur interdit tout espoir de rétablissement stratégique.

Continuer la lecture

La Ligue de défense juive se réjouit de l’agression
de l’athlète français Pierre-Ambroise Bosse (E&R)

Pierre-Ambroise Bosse après son agression

[Note de l’administrateur de ce blog : nous vivons dans un monde étrange où d’authentiques pacifistes et universalistes comme Dieudonné (ou Christophe Oberlin) sont traînés dans la boue et empêchés de s’exprimer, au nom d’un “antiracisme” et d’une “lutte contre la haine” totalement pervertis et mis au service de groupes de pression au comportement mafieux, tandis que les véritables appels à la haine et à l’agression physique, même suivis d’actes très violents comme dans le cas de Pierre-Ambroise Bosse, bénéficient d’une coupable indulgence de la part des media et des institutions.

Pour le bien et la sécurité de tous, il faudra identifier clairement les responsables de ce déni de droit et les mettre durablement hors d’état de nuire.]


La Ligue de défense juive (LDJ), connue pour ses innombrables tentatives d’intimidation et ses agressions revendiquées, s’est réjouie sur les réseaux sociaux de l’agression de Pierre-Ambroise Bosse.

L’athlète français Pierre-Ambroise Bosse est devenu champion du monde du 800 m à Londres le 8 août dernier. Mais trois semaines plus tard, il était victime d’une très violente agression près de Bordeaux. Trois individus l’ont roué de coups au visage, entraînant la fin immédiate de sa saison et un préjudice physique et moral important.

Une information judiciaire a été ouverte et l’un des agresseurs a été placé en garde à vue. Mais étonnamment, les médias n’ont pas communiqué sur l’identité des auteurs des faits. Y aurait-il quelque chose à cacher ?

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation ⟶