Home » Ailleurs » Mediamensonges » Le jour où Dieudonné a marché sur une mine (E&R)

Le jour où Dieudonné a marché sur une mine (E&R)

01-12-2003C’était le 1er décembre 2003, chez Fogiel. Ce jour-là, Dieudonné ne le sait pas encore, mais il va marcher sur une mine. Pas une petite mine antipersonnel, qui fait sauter une jambe, non : une mine thermonucléaire, dont la télé, puis la société française, ne se sont pas encore remises.

Fogiel, lui, a disparu dans les limbes du PAF, réapparaissant en radio pour faire du hard news, tandis que Dieudonné, transformé en nèg’marron malgré lui, prenait le maquis. On connaît tous l’histoire, mais ce qui déchire la France aujourd’hui, la fracture sioniste en France, pourrait-on dire, vient de là. On ne parle plus en termes d’opposition droite/gauche, fondue dans un libéralisme transcourant de bon aloi, mais d’opposition système/antisystème. Et comme le système semble éminemment sioniste, ou prosioniste, alors la faille politique française est bien sionisme/antisionisme.

Continuer la lecture sur Égalité & Réconciliation ⟶

Sur Dieudonné, terroriste du rire, militant d’extrême-distance, et humaniste radical, quelques articles de ce blog :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *